⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2019 — Texte n° 1255

Amendement N° 672C (Retiré)

(1 amendement identique : CD64C )

Publié le 29 octobre 2018 par : M. Orphelin, Mme Pompili, M. Alauzet, Mme Rilhac, Mme Fontaine-Domeizel, M. Daniel, M. Chalumeau, Mme Vanceunebrock, Mme Wonner, Mme Valetta Ardisson, Mme Chapelier, Mme Riotton, Mme Bagarry, M. Galbadon, Mme Robert, M. Dombreval, Mme Sarles, Mme Trisse, M. Morenas, Mme Mörch, Mme Tiegna, M. Vignal, M. Haury, M. Nadot, M. Perrot, Mme Melchior, M. Buchou, Mme Kerbarh, Mme Dupont, Mme Abba, Mme Meynier-Millefert, M. Martin, M. Chiche, Mme De Temmerman, Mme Le Feur, Mme Toutut-Picard, Mme Krimi, Mme Rossi, M. Delpon, M. Gouffier-Cha.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Infrastructures et services de transports00
Affaires maritimes00
Paysages, eau et biodiversité00
Expertise, information géographique et météorologie00
Prévention des risques30 000 0000
Énergie, climat et après-mines00
Service public de l'énergie00
Conduite et pilotage des politiques de l'écologie, du développement et de la mobilité durables030 000 000
TOTAUX30 000 00030 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à doter dès 2019 le programme 181 « Prévention des risques » (à l’action 1 « la prévention des risques technologiques et des pollutions ») comprenant le budget de l’ADEME de 30 millions d’euros supplémentaires pour le plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique.

Le présent amendement vise à ajouter 30 millions d’euros supplémentaires aux moyens du plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique pour 2019. Pour rappel, le ministre de la Transition écologique annoncé en juin dernier 100 millions d’euros dès 2019 dédiés aux premiers déploiements de l’hydrogène dans l’industrie, la mobilité et l’énergie. Un soutien de l’ADEME à hauteur de 20 millions d’euros est prévu pour piloter le déploiement de ces crédits et accompagner les projets autour de la mobilité et les acteurs de la filière partout en France. Un soutien de 50 millions d’euros dans le cadre du Grand Plan d'Investissement du secrétariat général pour le grand plan d’investissement en avances remboursables, plutôt pour des projets industriels, est également prévu.

Par conséquent, il manque 30 millions d’euros pour parvenir aux 100 millions d’euros annoncés en 2019.

Conformément aux règles de la LOLF, pour équilibrer la mission, les frais de fonctionnement du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire sont réduits de 30 millions d’euros, dans le programme « Conduite et pilotage des politiques de l’écologie, du développement et de la mobilité durables »(15 millions d’euros à l’action 3 « Politique et la programmation de l’immobilier de l’administration centrale et des moyens de fonctionnement des services » et 15 millions d’euros à l’action 4 « Politique et gestion des systèmes d'information et des réseaux informatiques »).

3 commentaires :

Le 05/11/2018 à 21:09, Gaby Jean-Louis (Energies renouvelables & déchets) a dit :

avatar

Utiliser dans une voiture de l’hydrogène dans une pile à combustible coûte simplement en consommation 4 fois plus cher que d’utiliser de l’électricité dans une voiture électrique.

A stockage équivalent, stocker de l’électricité avec une production d’hydrogène consomme au moins trois fois plus d’électricité que le stockage dans des batteries au lithium. En plus de problèmes de fuites et de dangerosité, cette filière ne pourra jamais être compétitive avec celle des accumulateurs, qui elle possède un potentiel de progression impressionnant.

Pourquoi alors financer une filière sans avenir ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 10/01/2019 à 16:10, zorien74 a dit :

Avatar par défaut

n'est ce pas plutôt la filière voiture électrique à batterie qui est un filière temporaire (donc sans avenir à long terme)en attendant la voiture à hydrogène qui présente elle de nombreux avantages : pas de batterie (poids/déchets) ,rechargement rapide.

Signé un utilisateur de Renault ZOE

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 21/10/2019 à 20:22, CHEVALIERJ a dit :

Avatar par défaut

Sans rapport direct avec la dernière question, je vous demande d'appuyer toute proposition visant à interdire ou à taxer davantage les SUV,à en interdire la publicité car nous savons maintenant que leur augmentation est une catastrophe ence qui concerne l'émission de gaz à effets de serre.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion