Adrien Morenas

, député LREM de la 3ème circonscription du Vaucluse

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP 01.40.63.31.54
    • Permanence 156 Avenue Pierre Semard 84200 Carpentras 09.63.51.73.23
  • Collaborateurs :
    • M. Maurice Houzard
    • Mme Mélissa Lotz
    • Mme Stéphanie Davau

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
17Total1278
0adoptés390
8rejetés214
0tombés69
2retirés363
4non soutenus110
3irrecevables79
0en attente53

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Adrien Morenas Flux rss

À propos d'une question écrite du 08/01/2019, Laïc1 a dit le 19/01/2019 :

Avatar par défaut

Cette question n'a-t-elle pas été posée à M. Macron lors de ses débats de 7h avec les maires ? Car la désertification médicale touche toute la France de province. Si non, il est temps pour un maire de le faire. Mais je suis sûr que M. Macron a déjà une réponse toute faite, bien programmée, et dén...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 08/01/2019, AUBAUD a dit le 15/01/2019 :

Avatar par défaut

Excellente question. De nombreux médecins retraités aimeraient en effet garder le contact. Les exonérer ne couterait rien et permettrait aux urgences de travailler plus sereinement sur des cas plus graves.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires