⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Texte n° 1548

Amendement N° 777 (Rejeté)

(10 amendements identiques : 188 229 279 396 415 452 509 551 595 642 )

Publié le 14 janvier 2019 par : M. Bernalicis, Mme Autain, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin, Mme Taurine, les membres du groupe La France insoumise.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer cet article.

Exposé sommaire :

Par cet amendement, nous souhaitons qu'un projet de loi relatif à la justice des mineurs soit déposé en bonne et due forme pour que le Parlement puisse, sur la base d'une étude d'impact sérieuse, mener à bien son travail de législateur en ce domaine. En effet, cette habilitation à réformer l'ordonnance de 1945 relative à la justice de mineurs, a été insérée comme amendement en Séance publique le 21 novembre 2018 alors même que ce projet de loi a été déposé en avril dernier au Sénat, examiné et adopté ce projet de loi en Commission et en Séance publique, et qu'il venait juste d'être examiné et adopté par la Commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Nous nous associons à l'indignation et à la révolte de tous les professionnels du droits et praticiens (http ://www.francesoir.fr/actualites-france/justice-des-mineurs-magistrats-et-educateurs-denoncent-le-coup-de-force-de) qui se sont dit consternés par ces méthodes niant les compétences du Parlement, et constituant un coup de force d'un exécutif et de sa majorité contre la bonne tenue d'un débat démocratique, sur un sujet fondamental.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion