⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3642

Amendement N° 430 (Rejeté)

Publié le 14 décembre 2020 par : M. Fabien Roussel, M. Dufrègne, M. Brotherson, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Chassaigne, M. Dharréville, Mme Faucillon, M. Jumel, Mme Kéclard-Mondésir, Mme Lebon, M. Lecoq, M. Nilor, M. Peu, M. Wulfranc.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 3642

Article 2 (consulter les débats)

I. – Substituer aux alinéas 4 à 8 les douze alinéas suivants :

« a) Le 1 est ainsi rédigé :
« 1. L’impôt est calculé en appliquant à la fraction de chaque part de revenu qui excède 10 000 euros le taux de :
« 10 % pour la fraction supérieure à 10 000 € et inférieure ou égale 20 000 € ;
« 17 % pour la fraction supérieure à 20 000 € et inférieure ou égale 30 000 € ;
« 34 % pour la fraction supérieure à 30 000 € et inférieure ou égale 40 000 € ;
« 37 % pour la fraction supérieure à 40 000 € et inférieure ou égale 50 000 € ;
« 40 % pour la fraction supérieure à 50 000 € et inférieure ou égale 60 000 € ;
« 42 % pour la fraction supérieure à 60 000 € et inférieure ou égale 75 000 € ;
« 44 % pour la fraction supérieure à 75 000 € et inférieure ou égale 100 000 € ;
« 46 % pour la fraction supérieure à 100 000 € et inférieure ou égale à 125 000 € ;
« 47 % pour la fraction supérieure à 125 000 € et inférieure ou égale à 150 000 € ;
« 48 % pour la fraction supérieure à 150 000 €. »

II. – En conséquence, après l’alinéa 24, insérer l’alinéa suivant :

« IIbis. – Lea du 2° du I est applicable à compter de l’imposition des revenus de 2021. »

Exposé sommaire :

Le présent amendement propose un barème de l’impôt sur le revenu véritablement progressif, à 11 tranches, offrant un rendement stable aux finances publiques (aux alentours de 73 milliards d’euros d’après le logiciel de simulation LEXIMPACT), tout en permettant une baisse d’impôt pour les foyers modestes et moyens.

Notre proposition propose ainsi l’instauration de 11 tranches contre 5 aujourd’hui avec un taux d’entrée à 10 % contre 11 % aujourd’hui et un taux marginal à 48 % en conformité avec le cadre constitutionnel.

Les effets de notre propositions se concentreront sur les foyers moyens et modestes : Ainsi, pour un couple avec un enfant percevant 3 200 euros nets par mois, l’impôt sur le revenu sera de 103 €, soit deux fois moins qu’actuellement (216 €). La baisse d’impôt s’appliquera jusqu’aux revenus égaux à 3 900 euros nets mensuels pour un célibataire.

Notre proposition réinstaure donc une progressivité réelle de l’impôt sur le revenu, qui n’a cessé de diminuer depuis de nombreuses années. Rappelons qu’en 1987, il comportait 14 tranches puis 7 en 1994 avant d’être réduit à 5 depuis 2007.

Comme nous l’avons rappelé à plusieurs reprises, la transformation économique, écologique et sociale ne pourra se faire qu’en rétablissant une véritable justice fiscale, cet amendement y participe.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion