⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Lutte contre les inégalités mondiales — Texte n° 3887

Amendement N° 264 (Rejeté)

Publié le 14 février 2021 par : M. Lecoq, M. Brotherson, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Chassaigne, M. Dharréville, M. Dufrègne, Mme Faucillon, M. Jumel, Mme Kéclard-Mondésir, Mme Lebon, M. Nilor, M. Peu, M. Fabien Roussel, M. Serville, M. Wulfranc.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 3887

Article 1er (consulter les débats)

Après l’alinéa 77, insérer l’alinéa suivant :

« La France s’engage à mettre en place des droits d’inscriptions décents pour les étudiants étrangers, afin que les étudiants venant de pays en développement, et particulièrement ceux issus des 19 pays prioritaires de l'Aide publique au développement française, puissent bénéficier de ses structures en matière d’éducation supérieure et de recherche. La France accueille les étudiants étrangers dignement et leur garantit des moyens leur permettant de vivre dignement. Le plan «Bienvenue en France» est réformé en ce sens. »

Exposé sommaire :

La mise en place du plan « Bienvenue en France » augmentant de plus de 1500 % les frais d’inscription pour les étudiants hors Union européenne (2 770 € en Licence   au lieu de 170 €  ;  et 3 770 € en Master et Doctorat   au lieu de 243 € et 380 €) ont fait beaucoup de dégâts et ont limité l’arrivée d’étudiants extra-européens issus de milieu relativement modestes. Cela permettait à ce que la France contribue à son niveau à l’éducation dans le monde et à diffuser sa culture, sa langue et ses manières de voir le monde. Cela était positif mais le Gouvernement actuel n’a pas jugé bon de maintenir cette tradition d’accueil. De ce fait, la culture d’accueil française n’est plus à la hauteur des ambitions affichées dans cette loi.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion