Démocratie plus représentative responsable et efficace — Texte n° 911

Amendement N° 1542 (Sort indéfini)

(3 amendements identiques : 310 487 505 )

Publié le 11 juillet 2018 par : M. Aubert, Mme Trastour-Isnart, M. Bazin, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, Mme Le Grip, M. Vatin, M. Furst.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Le début de l'avant-dernier alinéa de l'article 48 de la Constitution est ainsi rédigé : « Deux jours de séance par mois sont réservés à un... (le reste sans changement) ».

Exposé sommaire :

La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 avait instauré à l'article 48 de la Constitution un jour de séance par mois réservé à un ordre du jour arrêté par chaque assemblée à l'initiative de ses groupes politiques d'opposition et de ses groupes minoritaires.

Si cette place accordée à l'opposition avait constituée une première avancée, le jour de séance consacré aux « niches parlementaires » est trop insuffisant et nuit à la possibilité pour les groupes d'opposition et minoritaires de voir leurs propositions de loi examiner par le Parlement.

C'est pourquoi cet amendement propose le doublement des journées de séances réservées aux groupes d'opposition et minoritaires, sans quoi l'engorgement actuel continuera de museler le débat.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion