Constance Le Grip

, députée LR de la 6ème circonscription des Hauts-de-Seine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
  • Collaborateurs :
    • M. Paul-Antoine Thibaut
    • M. Gonzague de Chanterac

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
70Total531
5adoptés24
49rejetés367
1tombés25
5retirés44
8non soutenus35
1irrecevables30
1en attente6

Suivre l'activité de la députée

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 8 mois)

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Derniers commentaires concernant les travaux de Constance Le Grip Flux rss

Proposition de loi N° 201, Anne Chareton (Présidente de l'AFC du Pays d'Aix) a dit le 13/01/2018 :

Avatar par défaut

Bravo pour cette initiative de bon sens que nous soutenons fortement. Merci pour la défense des plus faibles: les enfants, et les femmes démunies. La France doit montrer l'exemple d'une interdiction totale des transactions sur le corps humain et sur l'enfant à naître. Merci d'être la porte-parole...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Déclaration du gouvernement suivie d'un débat sur l'avenir de l'union européenne - Suite à ses propos du 10/10/2017, Laïc1 a dit le 14/10/2017 :

Avatar par défaut

Le tout est de ne pas être obligé de parler anglais dès que l'on veut être européen, surtout que l'Angleterre a voté le brexit, et que donc l'utilisation intensive de l'anglais ne se justifie plus. D'ailleurs ils parlent anglais non pas pour l'Angleterre, mais pour l'Amérique, qui n'est pas même ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires