29 novembre 2017

Proposition de loi N° 420

visant au gel des matchs de football le 5 mai

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le 5 mai 1992, la demi-finale de la coupe de France de football 1991-1992 opposait le Sporting Club de Bastia à l'Olympique de Marseille.

Pour ce match, une tribune provisoire de dix mille places supplémentaires fut installée.

Ce qui devait être une grande fête populaire pour la Corse et le football devint rapidement une catastrophe.

Vers 20 heures 15, le speaker du stade Armand Cesari, invite les supporters de la tribune Nord « à ne pas taper des pieds surtout sur les parties métalliques ». À 20 heures 20, à quelques minutes du coup d'envoi, une partie de la tribune nord s'effondre.

Le chaos a vite remplacé la fête.

Le bilan humain fut dramatique : dix-neuf morts et deux mille trois cent cinquante-sept blessés dont certains graves.

Ils avaient entre 17 et 72 ans, ils étaient père de famille, lycéen, journaliste, boulanger, secrétaire de mairie ou technicien de radio... Ils sont morts en assistant à un match de football : Angelini Antoine Brunel...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion