Émilie Bonnivard

, députée LR de la 3ème circonscription de Savoie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Permanence parlementaire 38 Place de la Sous-Préfecture 73300 Saint-Jean-de-Maurienne 04 79 20 70 50
  • Collaborateurs :
    • M. Luigi Gallo
    • Mme Isabelle Lannes-Brun
    • Mme Catherine Gollnhofer
    • M. Jérémy Tracq

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
46Total404
2adoptés24
19rejetés245
5tombés22
3retirés42
6non soutenus26
11irrecevables43
0en attente2

Derniers commentaires concernant les travaux de Émilie Bonnivard Flux rss

Proposition de loi N° 186, Olivier BRUNARD (Assureur) a dit le 14/11/2017 :

Avatar par défaut

Bonjour, Je trouve que ne pas divulguer leur identité évite seulement leur déshonneur et c'est peut être là qu'il faudrait aller...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 186, TEXIER a dit le 14/11/2017 :

Avatar par défaut

Je pense que le fait de mettre ces gens en vedette en diffusant leur nom et leur photo incite d'autres individus à vouloir sortir de l'anonymat en commettant des exactions.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 186, cavalcoco a dit le 05/11/2017 :

Avatar par défaut

cela n'apporte rien de savoir qui , et le visage encore moins, laissons dans l’anonymat le plus complet ces personnes qui n'en sont plus.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 09/08/2017, Thiabaud a dit le 04/10/2017 :

Avatar par défaut

Ne serait-il pas possible d'aider les bergers autrement : en les exonérant de charges pour recruter des personnels pendant quatre mois d'été par exemple, afin de regrouper les troupeaux pour la nuit, de les fractionner en plus petites unités, comme c'était le cas autrefois. Une autre solution con...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 7 commentaires