Nicolas Dupont-Aignan

, député NI de la 8ème circonscription de l'Essonne

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Mairie, 60 Rue Charles de Gaulle, 91330 Yerres 01 69 49 29 30
  • Collaborateurs :
    • Mme Catherine Dakad
    • Mme Catherine Pasco
    • Mme Brigitte Ferrat
    • M. Jean-Philippe Tanguy

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
27Total42
0adoptés0
9rejetés11
1tombés2
3retirés3
9non soutenus14
5en attente12

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Nicolas Dupont-Aignan Flux rss

À propos d'une question écrite du 24/07/2018, pierre champvert a dit le 10/11/2018 :

Avatar par défaut

Passons sur le fait que la maladie, n'est pas causée par un virus. Je crois que la réponse est claire et laissons les professionnels de santé, les sociétés savantes, les autorité publiques (indépendantes) etc.. travailler à l'élaboration de réponses dignes de l'enjeu de santé publique lié à cette...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Lutte contre la manipulation de l'information - Suite à ses propos du 03/07/2018, Laïc1 a dit le 07/07/2018 :

Avatar par défaut

Si les jeunes appliquaient leur esprit critique à la philosophie, alors il n'y aurait plus de philosophie.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 9 commentaires