Raphaël Schellenberger

, député LR de la 4ème circonscription du Haut-Rhin

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Permanence parlementaire 10 Rue de la 1ère Armée 68700 Wattwiller 03 89 28 20 59
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
  • Collaborateurs :
    • Mme Mélanie Burg
    • M. Louis Ehrmann
    • Mme Audrey Ta Dinh

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
123Total2118
1adoptés48
73rejetés1315
11tombés89
5retirés152
16non soutenus196
5irrecevables110
12en attente208

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Raphaël Schellenberger Flux rss

Démocratie plus représentative responsable et efficace - Suite à ses propos du 12/07/2018, Laïc1 a dit le 18/07/2018 :

Avatar par défaut

Non, c'est pareil : exclusion et discrimination pour une certaine visibilité d'origine, exclusion pour cause de visibilité religieuse, où est la différence ? Les filles voilées exclues des écoles sont victimes de discrimination religieuse, interdite par l'article 1 de la Constitution.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Démocratie plus représentative responsable et efficace - Suite à ses propos du 10/07/2018, Laïc1 a dit le 17/07/2018 :

Avatar par défaut

Elle les a déjà. Plus le pouvoir judicaire. En fin de compte, le citoyen est broyé par une machine oppressive qui ne lui laisse plus aucun espace pour s'exprimer et exister.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 19 commentaires