⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Système universel de retraite — Texte n° 2623

Amendement N° 39592 (Non soutenu)

Publié le 24 février 2020 par : Mme Le Grip.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer les alinéas 25 à 29.

Exposé sommaire :

Le Gouvernement demande au Parlement de l’habiliter à légiférer par ordonnance en ce qui concerne la définition des modalités précises de l’intégration des assurés relevant des régimes spéciaux dans le système universel de retraite. L’utilisation du dispositif des ordonnances est disproportionnel car le texte prévoit de légiférer par ordonnances sur plus d’un tiers du projet de loi.

Une telle réforme ne peut être déléguée au Gouvernement. Notre système des retraites concerne tous les Français, jeunes ou âgés, femmes ou hommes, urbains ou ruraux, salariés comme indépendants comme fonctionnaires. Seul le Parlement, représentant du peuple Français, peut et doit de ce fait légiférer en la matière. Si le Gouvernement peut définir les modalités précises par ordonnance, les Français vont être mis devant le fait accompli à leur publication.

Le Conseil d’État pointe lui-même la perte de visibilité d’ensemble de la réforme à cause des ordonnances, et donc les risques anticonstitutionnels.

De ce fait, les alinéas 25 à 29 doivent être supprimés.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion