27 mars 2018

Proposition de loi N° 804

visant à interdire l'accès aux courses de taureaux aux mineurs de moins de quatorze ans

Extrait

Mesdames, Messieurs, Les corridas ne sont pas des spectacles à proprement parler.

Mettre à mort un animal à l'aide de sévices et d'actes de cruauté, est de nature à heurter, particulièrement les enfants.

Le Professeur Montagner, docteur en sciences et spécialiste de la relation homme-animal atteste que : « le spectacle de la corrida avec les banderilles et la pique plantées dans le corps de l'animal, le sang qui coule, les tentatives désespérées du taureau pour échapper à des tortures et souffrances qu'il ne peut fuir, et sa mise à mort sanglante a une forte probabilité de nourrir et renforcer l'insécurité affective des enfants, notamment les plus vulnérables ». Signataire, en 1989, de la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) promulguée par l'ONU, et porteuse d'une responsabilité historique et universelle dans la défense des droits de l'Homme et du citoyen, la France se doit de protéger les mineurs du spectacle de la corrida, c'est-à-dire de...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion