⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 1224C (Rejeté)

(3 amendements identiques : CF1072C CF992C 1369C )

Publié le 23 octobre 2020 par : M. Molac, M. Falorni, M. Acquaviva, M. Castellani, M. Clément, M. Colombani, Mme De Temmerman, Mme Dubié, Mme Frédérique Dumas, M. François-Michel Lambert, M. Lassalle, M. Pancher, Mme Pinel, M. Pupponi, M. Simian, Mme Wonner.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Sport30 000 0000
Jeunesse et vie associative030 000 000
Jeux olympiques et paralympiques 202400
TOTAUX30 000 00030 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

L’année 2020 a été une année particulièrement rude pour le sport, notamment amateur. Les conséquences de la Covid19 et du confinement sont dévastatrices pour les clubs et associations sportives. Elles vont durer et s'aggraver avec les nouvelles restrictions mises en place dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Le sport amateur a souffert et souffre des restrictions des pratiques sportives, des fermetures de salles, de l'annulation des événements sportifs… Cette situation va entrainer une baisse des licenciés, et une baisse des revenus pour les clubs et associations sportives.

Par ailleurs, l’arrêt ou le report des compétitions sportives et des championnats, ou bien les rencontres à huis clos ont fait chuter les recettes de billetteries dans le cadre du sport professionnel. Cela aura des conséquences terribles en termes de droits TV du fait de l’absence de retransmission d’événements sportifs, alors même que ces droits sont essentiels au fonctionnement de nombreux clubs.

Il est peu de dire que le sport amateur sur nos territoires a besoin de soutien. Hors les crédits du programme 219 « Sport » sont stables par rapport à l'an dernier. L'essentiel des hausses de crédits est consacré aux Jeux Olympiques et Paralympiques, et au Service National Universel.

Le SNU voit en effet ses crédits doubler en passant d'environ 30 millions d'euros à plus de 62 millions d'euros, avec l'objectif d’accueillir 25 000 jeunes volontaires. Cette hausse considérable ne nous parait pas opportune dans un tel contexte. La priorité est ailleurs.

Dès lors, afin de soutenir le sport amateur dans nos territoires, et nos clubs particulièrement touchés par la crise, cet amendement propose d'augmenter de 30 millions d'euros l'action 01 « promotion du sport pour le plus grand nombre » du programme 219 « Sport », compensés par une diminution d'un même montant des crédits de l'action 06 « Service national universel » du programme 163 « Jeunesse et vie associative ».

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion