François Pupponi

, député NG de la 8ème circonscription du Val-d'Oise

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale 126 Rue de l'Université 75355 Paris 07 SP
    • Cabinet du Député-Maire 4 Place de Navarre 95200 Sarcelles 01 34 38 21 22
  • Collaborateurs :
    • M. Mohamed-El-Amine Boubekeur
    • M. Olivier Taravella

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
274Total1138
17adoptés86
155rejetés674
35tombés111
33retirés144
11non soutenus50
19irrecevables69
4en attente4

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 8 mois)

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi

Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de François Pupponi Flux rss

Projet de loi N° 384 - À propos de l'amendement n°286, Patrick D a dit le 11/12/2017 :

Avatar par défaut

La location immobilière est le placement le plus taxé de France grâce à l’IRPP, la CSG, les taxes foncières et l’IFI. A cela s’ajoute les travaux d’entretien et de remise aux normes, la vacance entre deux locataires, les frais d’agence et de gestion, les procédures d’expulsion pour les locataires...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Projet de loi N° 384 - À propos de l'amendement n°286, chauvin a dit le 10/12/2017 :

Avatar par défaut

Si vous souhaitez loger les plus démunis commencez à légiférer afin que les locataires soient responsabilisés lorsqu'ils dégradent leur logement. Par ailleurs VISALE ne couvre que les impayés et pour 3 ans seulement, les plans de surendettement à répétition sont devenus insoutenables pour les bai...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires