⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Pascal Bois

, député LREM de la 3ème circonscription de l'Oise

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Permanence parlementaire 75 Rue des Maryrs de la Résistance Résidence Les Conti 60110 Meru 03 44 12 53 01
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP 01.40.63.76.60
  • Collaborateurs :
    • M. Jérôme Furet
    • M. Abdelilah Laloui
    • M. Christian Bertelle
    • M. Cédric Pruvost

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
98Total1980
37adoptés716
11rejetés249
4tombés69
18retirés476
19non soutenus169
4irrecevables200
5en attente101

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Votes

Ses derniers votes

Tous ses votes

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Pascal Bois Flux rss

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Suite à ses propos du 18/07/2017, Laïc1 a dit le 10/08/2017 :

Avatar par défaut

Puisque les professeurs des écoles vont chômer le mercredi, pourquoi ne pas les associer plus complètement à cette tâche ? Ils coûtent chers à l'Etat, autant les employer à fond.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires