Bruno Studer

, député LREM de la 3ème circonscription du Bas-Rhin

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
  • Collaborateurs :
    • Mme Adeline Casal
    • Mme Bénédicte Weyl
    • M. Ugo Rostaing
    • M. Quentin Ehrmann-Curat
    • Mme Elsa Michonneau
    • M. Anthony Caïato
    • M. Pascal Laubscher

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
45Total361
38adoptés234
1rejetés4
1tombés13
5retirés75
0non soutenus1
0irrecevables16
0en attente18

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Bruno Studer Flux rss

Lutte contre la manipulation de l'information - Suite à ses propos du 09/10/2018, chb17 a dit le 18/12/2018 :

Avatar par défaut

Une chaîne d'info-tainment, à fortiori une chaîne privée, a un but commercial, mercantile. Elle va évidemment tout faire pour augmenter sa part de marché et donc sa rentabilité, pour fidéliser son audience, et particulièrement pour choisir et présenter ses programmes et infos de manière à plaire ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Lutte contre la manipulation de l'information - Suite à ses propos du 09/10/2018, Laïc1 a dit le 13/10/2018 :

Avatar par défaut

La notion d'ordre public ne peut pas être défini par le préfet ou le juge, tout doit être défini par l'assemblée et la loi, sinon, c'est le règne de l'arbitraire totalitaire qui s'instaure.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Lutte contre la manipulation de l'information - Suite à ses propos du 09/10/2018, Laïc1 a dit le 12/10/2018 :

Avatar par défaut

" Il me semble logique que le droit s'adapte à l'évolution technologique." La loi de 1881 s'en prend à la diffusion, par quelque moyen que ce soit, donc les nouvelles évolutions technologiques sont déjà légalement comprises.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 24 commentaires