⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

23 octobre 2020

Proposition de loi N° 3414

Oubliés de la crise covid : une année blanche pour les intérimaires et les extras

Extrait

Mesdames, Messieurs, « Au moment du confinement, vous étiez dans quelle entreprise ? – Chez Safran.

Je devais être embauchée dans le courant de cette année, c’était prévu.

Après quinze années comme intérimaire, je voyais enfin le bout, le CDI. Je commençais à passer des entretiens.

Et au mois de mars, quand il y a eu le confinement, on n’avait plus de contrat à renouveler.

– Avec la fin du contrat, vos revenus ont baissé de combien ? – Plus de 600 € par mois.

Je suis passé de 1 600 à 1 000 € par mois.

Je suis hébergée chez des amis, donc l’embauche me permettait de reprendre un appart.

Là ça va être plus compliqué. Il faudrait aussi que je change de voiture parce qu’elle a 300 000 km.

Mais je ne peux pas.

Les crédits, en intérim, vous n’en faites pas.

– Il reste tout de même des offres d’emploi ? – Dans l’industrie, on ne me propose rien.

Les grosses boîtes, où il y a d’habitude entre 50 et 60 intérimaires, là,...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion