Claude Goasguen

, député LR de la 14ème circonscription de Paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Mairie du 16è arrondissement de Paris 71 Avenue Henri Martin 75775 Paris cedex 16 01 40 72 16 00
  • Collaborateurs :
    • Mme Joséphine De Beaucorps
    • Mme Betty Dujardin
    • M. Eddy Golob

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
4Total527
0adoptés21
0rejetés396
0tombés17
0retirés36
4non soutenus23
0irrecevables15
0en attente19

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Claude Goasguen Flux rss

Démocratie plus représentative responsable et efficace - Suite à ses propos du 10/07/2018, Laïc1 a dit le 17/07/2018 :

Avatar par défaut

C'est la jurisprudence qui fait la loi… Le pouvoir judiciaire est tentaculaire, c'est lui le vrai maître du pays.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 753, ahramir a dit le 13/03/2018 :

Avatar par défaut

Ah oui quand même... Donc c'est la loi qui dit qu'on applique la loi seulement si ca nous arrange, c'est ca ? Dans le cas contraire on suspend la mise en conformité et on ouvre un "dialogue" dont la seule contrainte est d'assurer "la pérennité de l'activité" ? Waouh ! Quel culot !

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 10 commentaires