Émilie Chalas

, députée LREM de la 3ème circonscription de l'Isère

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
  • Collaborateurs :
    • M. Bertrand Biju-Duval
    • M. Robin Quiles
    • Mme Eléonore Calas
    • Mme Aurélie Forêt

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
225Total921
191adoptés622
1rejetés10
1tombés44
29retirés183
0non soutenus5
2irrecevables29
1en attente28

Suivre l'activité de la députée

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Cette députée n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Émilie Chalas Flux rss

Rapport N° 1924, Delabruyere a dit le 10/07/2019 :

Avatar par défaut

Madame, Mesdames Messieurs les députés Les propositions de modernisations avancées par votre commission risque fort d'achopper sur le constat que, pour lors, nul possibilité de pouvoir de lancer des alertes par un subordonné sur les dérives que la hiérarchie pourrait engendrer n'est- possi...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 27/03/2019, Laïc1 a dit le 03/04/2019 :

Avatar par défaut

On pourra faire aussi quelques référendums à la Suisse, je suis sûr que le sujet intéresse les Français, et pas seulement quelques technocrates dans leur bureau.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 16 commentaires