Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1488A (Non soutenu)

Publié le 14 octobre 2019 par : M. Naegelen, M. Guy Bricout, M. Christophe, Mme Descamps, Mme Firmin Le Bodo, M. Meyer Habib, M. Lagarde, M. Ledoux, M. Morel-À-L'Huissier, Mme Sage, Mme Sanquer, M. Zumkeller.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer cet article.

Exposé sommaire :

L’article 16 prévoit la suppression progressive des tarifs réduits de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) des carburants utilisés pour le fonctionnement des moteurs qui ne sont pas utilisés pour la propulsion des véhicules sur les routes.

Sont concernés les moteurs stationnaires dans les entreprises, les installations et machines utilisées dans la construction, le génie civil et les travaux publics.

Cette suppression progressive fait suite aux débats lors de l’examen du Projet de loi de Finances 2019. Le Gouvernement avait alors annoncé brutalement la suppression totale des taux réduits de la TIPCE avant de sagement l’abandonner.

Pourtant, cet échelonnement proposé semble toujours insuffisant. Sans contestation d’une nécessaire conversion et transition écologique, le dispositif proposé ne permettra pas de développer des moyens alternatifs qui sont à ce jour, encore à l’état de test.

Ainsi, en l’absence de moyens techniques de substitution, l’impact financier engendré par la suppression de la fiscalité sur les TIPCE, pèsera massivement sur notre économie, sur nos petites et moyennes entreprises, sur les investissements, sur la création d’emplois…

Cet amendement propose une mesure corrective nécessaire, celle de maintenir le régime applicable préférentiel de la TIPCE.

1 commentaire :

Le 15/10/2019 à 11:08, GEISS a dit :

Avatar par défaut

On se trouve toujours plein d'excuses pour ne rien changer, c'est le même discours en agriculture conventionnelle.Pourtant dans cette société mercantile et nous le savons tous ce n'est que quand ça touche le porte feuille qu'on se met à l'oeuvre pour trouver des solutions. Ne rien changer c'est la pire et la plus coûteuse des solutions

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion