⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

18 février 2020

Proposition de résolution N° 2668

tendant à la création d'une commission d'enquête sur les potentielles mutations de professeurs pédophiles en outre-mer

Extrait

Mesdames, Messieurs, « Avant on mutait discrètement les [professeurs] pédophiles et si possible dans les outre‑mer comme ça c’était loin et on n’en entendait plus parler ». Cette phrase prononcée de manière anecdotique sur RMC le 3 janvier 2020 est celle de Ségolène Royal, ministre déléguée à l’enseignement scolaire de juin 1997 à mars 2000. Au‑delà de la polémique que ces propos ont pu engendrer, les populations des outre‑mer, qui doivent en permanence faire face à des histoires singulièrement douloureuses ne comprennent pas et exigent des explications. « Avant on mutait ». « Avant » c’est quand précisément ? « On ». Qui exactement ? Et qui sont ces pédophiles dont il est question ? Où sont‑ils ? Que sont‑ils devenus ? Et quid de ce qu’il se passe actuellement ? Si « c’était loin et on n’en entendait plus parler », les parents et enfants des outre‑mer, eux, exigent des réponses.

Face à une liste non exhau...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion