François de Rugy

, député LREM de la 1ère circonscription de Loire-Atlantique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
0Total31
0adoptés8
0tombés2
0retirés5
0irrecevables1
0en attente15

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Ce député n'a posé aucune question orale.

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de François de Rugy Flux rss

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 13/06/2018, Laïc1 a dit le 17/06/2018 :

Avatar par défaut

C'est sûr, les citoyens ne sont bons qu'à insulter, c'est pourquoi on résume la démocratie à un bulletin anonyme, dans l'urne. Moins on entend les gueux, mieux on se porte, n'est-ce pas ? Pour ce qui est de l'anonymat, si vous avez tellement envie de connaître l'identité des gens, pourquoi ne pas...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 11/04/2018, Laïc1 a dit le 17/04/2018 :

Avatar par défaut

Ils veulent démontrer la supériorité de l'oral sur l'écrit, notamment la supériorité de la vocifération bête et méchante sur la pensée structurée et cohérente.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 21/03/2018, Laïc1 a dit le 28/03/2018 :

Avatar par défaut

Ce n'est pas une question de passion, c'est une remise en cause de la liberté d'expression jusqu'à l'Assemblée nationale, il y a de quoi être bouleversé et de quoi réagir.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 18 commentaires