⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

6 janvier 2021

Proposition de loi N° 3684

visant à améliorer l’accessibilité des personnes qui ont un trouble du spectre de l’autisme par la mise en place d’une « heure silencieuse » dans les magasins de la grande distribution

Extrait

Mesdames, Messieurs, Dans un rapport de janvier 2018, la Cour des comptes reprend l’estimation de l’INSERM selon laquelle il y aurait 700 000 personnes qui ont des troubles du spectre de l’autisme (TSA) en France, dont 600 000 adultes.

Les personnes autistes ont un trouble neuro‑développemental.

Elles perçoivent le monde d’une façon différente par rapport à une personne dite neurotypique.

La terminologie TSA permet de mieux représenter les différentes formes d’autisme, les symptômes étant multiples et leur intensité variable.

Les TSA affectent le développement de l’enfant, notamment dans sa communication (compréhension, contact visuel …), dans ses interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales…), mais aussi dans son comportement.

Actuellement, il n’existe aucun traitement médicamenteux pour l’autisme.

Le handicap est donc présent toute la vie, y compris à l’âge adulte.

C’est pourquoi renforcer l’inc...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion