24 avril 2018

Proposition de résolution N° 856

tendant à la création d'une commission d'enquête sur le respect des engagements internationaux de la France au regard des autorisations d'exportations d'armes, munitions, formations, services et assistance accordées ces trois dernières années aux belligérants du conflit au Yémen

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le Yémen, pays de 27, 4 millions d'habitants, vit la guerre depuis plus de trois ans.

Mi-janvier 2018, le bilan de l'ONU estimait que 10 000 personnes, à majorité des civils, avaient déjà été tuées dans ce conflit.

On décompte au minimum 40 000 blessés et 2, 5 millions d'individus déplacés.

Mark Lowcock, coordonnateur des secours d'urgence des Nations unies, exprimait le 23 janvier 2018 sa profonde préoccupation face à la détérioration de la situation humanitaire au Yémen, estimant à 22, 2 millions le nombre de personnes ayant besoin d'assistance à travers le pays, soit 3, 4 millions de plus qu'un an auparavant.

Plusieurs violations du principe de distinction - qui impose le fait de distinguer les populations civiles des combattants lors des attaques - et du principe de précaution - qui implique que les attaques soient menées en veillant constamment à épargner les populations civiles - ont été recensées p...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion