10 mai 2019

Proposition de loi N° 1896

visant à interdire l'élevage d'animaux dans le seul but de produire et vendre leur fourrure

écrite par Laurent Garcia
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

cosignée par Éric Alauzet, Christophe Arend, Clémentine Autain, Erwan Balanant, Jean-Noël Barrot, Nathalie Bassire, Delphine Batho, Mounir Belhamiti, Justine Benin, Ugo Bernalicis, Philippe Berta, Barbara Bessot Ballot, Bruno Bilde, Pierre-Yves Bournazel, Pascale Boyer, Marine Brenier, Moetai Brotherson, Anne-France Brunet, Pierre Cabaré, Luc Carvounas, Anne-Laure Cattelot, Anthony Cellier, Fannette Charvier, Fabienne Colboc, Paul-André Colombani, Yolaine de Courson, Michèle Crouzet, Jean-Pierre Cubertafon, Dominique Da Silva, Alain David, Bernard Deflesselles, Typhanie Degois, Stéphane Demilly, Béatrice Descamps, Éric Diard, Frédérique Dumas, Sarah El Haïry, Nathalie Elimas, Nadia Essayan, Yannick Favennec Becot, Isabelle Florennes, Emmanuelle Fontaine-Domeizel, Bruno Fuchs, Olivier Gaillard, Patricia Gallerneau, Joël Giraud, Perrine Goulet, Florence Granjus, Émilie Guerel, Meyer Habib, Brahim Hammouche, Yannick Haury, Danièle Hérin, Alexandre Holroyd, Élodie Jacquier-Laforge, Bruno Joncour, Sandrine Josso, Régis Juanico, Rodrigue Kokouendo, Jacques Krabal, Aina Kuric, Bastien Lachaud, Mohamed Laqhila, Frédérique Lardet, Michel Larive, Jean-Charles Larsonneur, Florence Lasserre-David, Sandrine Le Feur, Vincent Ledoux, Patricia Lemoine, Alexandra Louis, Aude Luquet, Gilles Lurton, Didier Martin, Max Mathiasin, Jean François Mbaye, Emmanuelle Ménard, Sophie Mette, Philippe Michel-Kleisbauer, Jean-Michel Mis, Cendra Motin, Sébastien Nadot, Christophe Naegelen, Claire O'Petit, Danièle Obono, Matthieu Orphelin, Jimmy Pahun, Xavier Paluszkiewicz, Mathilde Panot, Anne-Laurence Petel, Maud Petit, Valérie Petit, Michèle Peyron, Béatrice Piron, Josy Poueyto, Florence Provendier, Loïc Prud'homme, Jean-Hugues Ratenon, Jean-Luc Reitzer, Cécile Rilhac, Laëtitia Romeiro Dias, Laurianne Rossi, Nicole Sanquer, Nathalie Sarles, Gabriel Serville, Éric Straumann, Sira Sylla, Bénédicte Taurine, Stéphane Testé, Alice Thourot, Jean-Louis Touraine, Nicole Trisse, Stéphane Trompille, Frédérique Tuffnell, Laurence Vanceunebrock-Mialon, Michèle de Vaucouleurs, Laurence Vichnievsky, Stéphane Viry, Hélène ZannierMichel Zumkeller

Extrait

Mesdames, Messieurs, En France, il est interdit de fabriquer et vendre de la fourrure provenant de chats, de chiens et d'espèces menacées comme le phoque.

Pourtant, d'autres animaux ne sont pas protégés par une telle loi et restent élevés uniquement pour prélever leur fourrure.

C'est dans l'objectif d'obtenir de la fourrure qu'entre 2014 et 2015, au moins 140 000 visons auraient été élevés puis tués en France.

Le vison est le seul animal élevé exclusivement pour sa fourrure en France.

Aujourd'hui, on trouve sur le marché toutes sortes d'articles en fourrure véritable : des manteaux, des vestes mais aussi des jouets ou des porte-clés, fabriqués à partir de ce textile nécessitant la mise à mort d'animaux.

Or de nombreuses alternatives existent et nous savons à quel point la fausse fourrure et les autres textiles disponibles et de qualité sont déjà utilisés par beaucoup de marques dont certaines maisons de luxe.

On compte neuf élevages de visons en France et seu...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion