Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et septembre 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 82 triés par date — trier par pertinence

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je tiens à féliciter moi aussi nos rapporteurs pour leur intéressant travail. Ma question porte sur l'industrie aéronautique. Selon le groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales, cette filière emploie aujourd'hui 180 000 personnes en France et prévoit d'en recruter 15 000 cette année, contre 10 000 en 2014. Il importe bien sûr de soutenir le développement de ce secteur stratégique. Or, selon différents experts, la tendance est désormais à l'internationalisation – voire à la consolidation industrielle – des petits et moyens équipementiers, afin qu'ils parviennent à recruter la main-d'oeuvre nécessaire pour suivre le rythme de ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Madame la ministre, n'ayant pu être présente le 7 mai, je vous prie d'excuser l'éventuelle redondance de mes propos. Je vous remercie pour votre exposé, pour ce bilan, ainsi que pour la pédagogie de votre ministère. Vous venez de publier les chiffres des exportations d'armement pour 2018, qui font état d'une hausse de 30 % des ventes, à 9,1 milliards d'euros l'an dernier. Près de la moitié des commandes proviennent des pays du Golfe et du Moyen-Orient alors que les livraisons d'armes françaises en Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis restent très controversées en raison de l'implication de ces pays dans la guerre du Yémen. Ces observations appellent deux ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 03/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je vous remercie de m'accueillir dans la commission de la défense nationale et des forces armées. Je vous remercie, amiral, pour votre présence et votre disponibilité pour répondre à nos questions. La diplomatie française a réitéré la volonté de la France de continuer à naviguer en mer de Chine méridionale, une zone de tension avec Pékin qui se dispute de nombreuses îles avec les pays voisins. Pouvez-vous revenir sur les perspectives du renforcement de la coopération de défense entre les différents acteurs de cette région à court, moyen et long terme ?

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 11/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Madame la présidente, je vous remercie pour votre rapport et pour vos réponses déjà très riches. Plusieurs questions restent cependant en suspens. Vous avez déclaré sur France Inter : « Il faut aller auprès des jeunes pour leur expliquer comment se fabrique l'information. » Quelle est la stratégie de Radio France en matière de transparence de l'information ? Il est aujourd'hui vital de renforcer les coopérations entre les différents acteurs de l'audiovisuel. Quelles sont vos intentions dans ce domaine ? Pouvez-vous nous présenter vos objectifs stratégiques à moyen et long termes à la tête de Radio France ? Quels besoins avez-vous identifiés ?

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 05/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Madame la rapporteure, je vous remercie de votre implication sur ce sujet important qu'est la lutte contre la haine en ligne. Notre société se juge par le sort auquel nous exposons nos enfants. Aujourd'hui, quatre adolescents sur cinq ont accès ou sont inscrits sur les réseaux sociaux. En conséquence, ils bénéficient d'une liberté sans précédent par rapport aux générations passées, mais sont surtout exposés à des propos haineux – dont ils sont la cible – et à des contenus violents ou pornographiques. Même entourés, les enfants font face à une diversité sans limite de manifestations de haine. Ils voient des images violentes dès l'école primaire. ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 03/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis de la commission des affaires culturelles et de l'éducation (Enseignement scolaire)

Agnès Thill Dans le cadre du printemps de l'évaluation, j'ai choisi de dresser un premier bilan des récentes unités d'enseignement élémentaires autisme (UEEA), déployées à la rentrée 2018. Les UEEA s'inscrivent dans la continuité des unités d'enseignement en maternelle autisme (UEMA), instaurées en 2014. Elles répondent à la même logique d'inclusion des enfants présentant un trouble du spectre autistique (TSA). Je tiens à saluer les premiers résultats de cette initiative porteuse de tant d'espoir et d'humanité. C'est la première fois qu'un dispositif d'inclusion de cette ampleur est mis en oeuvre à l'âge de l'école élémentaire, où seuls 40 % des enfants atteints ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 29/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Les UEEA comportent des aménagements spatiaux spécifiques. Tout d'abord, il faut deux locaux, une classe et un local à proximité, adapté aux soins ou aux activités pédagogiques particulières. Ensuite, les locaux sont vraiment conçus de façon à permettre un taux d'encadrement d'un adulte pour un à deux enfants. Ces classes représentent un coût important mais elles sont un vrai succès. 72 % des élèves d'UEEA retournent dans le milieu ordinaire. Le but n'est vraiment pas de créer une filière, bien au contraire. Ce ne sont pas les élèves d'UEMA qui suivent ensuite des enseignements en UEEA.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 29/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Oui mais cela se révèlerait extrêmement coûteux pour ces collectivités. Actuellement, les coûts sont supportés par l'ARS et les structures médico-sociales. Par ailleurs, à Amiens, on nous a expliqué que le succès de l'unité était lié à la classification de cette école en réseau d'éducation prioritaire et donc à une habitude prise de traiter la différence.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 29/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Je vous remercie de cette question. À Amiens, la prochaine unité qui sera construite sera implantée en milieu rural, ce qui ne va pas sans poser de difficultés en matière de transports, puisque les trajets sont plus longs qu'en zone urbaine. Mais en milieu urbain comme en milieu rural, la question du coût du transport des élèves et de sa prise en charge constitue un défi important pour les UEEA. Pour le moment, les acteurs concernés ont tendance à se tourner vers le département…

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 29/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Permettez-moi tout d'abord de me féliciter de cet exercice, car le Parlement se saisit trop rarement des questions d'exécution budgétaire, qui sont pourtant fondamentales. J'ai l'honneur d'être rapporteure pour avis, au nom de cette commission, des crédits de l'enseignement scolaire dans le dernier projet de loi de finances. Dans le cadre de ce Printemps de l'évaluation, j'ai choisi de dresser un premier bilan des récentes Unités d'enseignement élémentaire autisme (UEEA) déployées à la rentrée 2018, et dont les crédits figurent, pour l'essentiel, dans le programme 230, « vie de l'élève ». Les UEEA s'inscrivent dans la continuité des Unités d'enseignement ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 13/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Madame la présidente, madame la vice-présidente, je vous remercie pour ce rapport effectivement précis. J'aurais plusieurs questions importantes. Dans ce cadre de l'internationalisation des services, pensez-vous que les producteurs et les diffuseurs français ont encore une place à conquérir dans cet espace concurrentiel international ? Si c'est le cas, auriez-vous des pistes stratégiques à partager avec notre commission ? Vous semblez proposer l'assouplissement des obligations des acteurs historiques en France, mais ne pourrions-nous pas opérer un renforcement des obligations des nouveaux acteurs ? En quoi cela vous semblerait-il inefficace ?

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 29/01/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je vous remercie de votre présence et de votre disponibilité pour répondre à nos questions. J'ai lu divers articles de presse présentant votre conception de la gouvernance et du fonctionnement du CSA. Pouvez-vous nous exposer votre vision à court, moyen et long termes ? Pouvez-vous aussi nous dire comment vous concevez les relations entre le CSA et l'audiovisuel ? Les enjeux évoluant extrêmement vite dans ce domaine, je souhaiterais connaître votre point de vue sur les outils numériques. Considérez-vous qu'il est nécessaire pour le CSA d'étendre ses compétences et ses missions vers les nouveaux supports audiovisuels ? Dans quelle mesure et avec quels moyens ? Je ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 23/01/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Monsieur le ministre, je vais vous poser une question très concrète, les deux pieds dans la vraie vie. Je discutais avec quelques collègues concernant l'instruction désormais obligatoire dès trois ans et nous nous posons la question des allocations familiales. Les allocations pour jeunes enfants cessent dès l'âge de trois ans. Que se passe-t-il pour un enfant qui a trois ans au mois de janvier, février, mars ou avril ? Les parents nous disent : « C'est la loi, vous devez le prendre tout de suite. » Avant ce n'était pas obligatoire. Doit-on faire comme pour les six ans ? Je n'ai pas la réponse.

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 15/01/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je m'associe aux remerciements : cette mission a été menée brillamment et toujours avec beaucoup de respect. Je reste habitée par des questions philosophiques et guidée par l'intérêt de l'enfant à chaque fois que je m'interroge sur ces sujets. En tant qu'éducatrice, j'ai trop souvent vu les enfants trinquer à cause des désirs des adultes. Ce rapport m'interpelle. Je l'ai reçu vendredi soir, ce qui laissait en réalité deux nuits pour lire les 300 pages qui nous ont été adressées – quand on a 173 communes dans sa circonscription, on assiste à des cérémonies des voeux tout le week-end, et il ne reste donc que la nuit pour lire un tel rapport. J'ai été ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 11/12/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je vous remercie, monsieur le ministre, pour votre présence parmi nous. Élue d'un territoire rural, je suis satisfaite que vous ayez confirmé l'augmentation du budget dédié à l'enseignement agricole : les 160 000 jeunes concernés ne peuvent qu'être rassurés par la hausse de 1,44 % des crédits. Il est important que notre enseignement agricole puisse s'inscrire dans des dimensions complémentaires. Un guide pour l'accompagnement des élèves en situation de handicap dans l'enseignement agricole a été publié en mai dernier. UniLaSalle, école supérieure d'agriculture très connue à Beauvais, où j'ai été élue, s'investit particulièrement dans l'intégration des ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 04/12/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Madame la ministre, je me félicite de votre action. Elle a permis qu'à la rentrée 2018, sur les 730 000 jeunes – soit 95 % des bacheliers – qui ont reçu au moins une proposition d'inscription dans l'enseignement supérieur, 583 000 s'inscrivent effectivement, soit 27 000 de plus que l'année précédente, comme vous l'avez rappelé. La facilitation de l'accès à l'enseignement supérieur par ce nouvel outil est une réussite qu'il faut souligner. Il est de notre devoir de préparer les lycéens dès que possible à la vie après le baccalauréat, et pour cela d'établir un calendrier efficace pendant l'année de terminale. Quel est le calendrier de la plateforme ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 07/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

J'enchaînerai sur le droit. En poussant le raisonnement jusqu'à l'absurde, ne pourrait-on considérer le non-financement de la recherche sur le vieillissement comme de la non-assistance à personne en danger ? Quant aux machines intelligentes, quand vous les avez évoquées, je me suis dit : est-ce qu'une machine est intelligente ?

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 07/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci pour ces exposés extrêmement précis et basés sur des données scientifiques. Vous avez présenté l'agrément, dans la procédure d'adoption, comme une garantie visant à ne pas exposer l'enfant à des situations trop difficiles à vivre. Le même type de dispositif, sous forme d'une enquête par exemple, pourrait-il selon vous être envisagé dans le cas où une femme seule demanderait à bénéficier de la PMA ? Vous avez également mentionné un risque accru, chez les enfants issus d'une AMP et de familles monoparentales, d'alcoolisme ou de suicide. Or il nous est régulièrement expliqué que le fait que ces enfants soient désirés et aient fait l'objet d'un ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 07/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci pour cet exposé passionnant. Face aux dangers que vous évoquez, comment concilier progrès et humanité ? Comment gérer les aspects de mondialisation, sachant que si une avancée technologique n'est pas effectuée ou mise à disposition dans notre pays, d'autres pays, au bout du monde, s'en chargent ? Vous évoquiez les risques d'une société inégalitaire : on parle aujourd'hui d'un nouvel illettrisme. J'en viens à croire que l'on induit des concepts faux dans la société. Le terme d'« intelligence artificielle » lui-même l'illustre. Il en va de même pour la notion d'égalité. J'ai également été très intéressée par votre réflexion sur le consentement ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Je suis d'accord avec vous sur le fait que la médecine scolaire manque de moyens mais cela suppose une réforme d'ensemble. Une concertation a été lancée avec le ministère des solidarités et de la santé, sur le parcours « santé éducation » des enfants de 0 à 6 ans. Il y a dans cette tranche d'âge un immense enjeu de prévention, de protection de l'enfance et d'aide à la parentalité. Un rapport doit être remis en mars prochain par les docteurs Stéphanie Rist et Marie-Sophie Bartet-Derrien. Dans cette attente, je vous demanderai de retirer votre amendement.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Je partage votre avis sur l'importance de l'évaluation, mais une transformation du CNESCO est envisagée dans le cadre du futur projet de loi sur l'école de la confiance. Par ailleurs, notre commission a prévu d'entendre nos deux collègues, le 14 novembre, sur leur rapport sur l'évaluation du système éducatif. Dans cette attente, je leur propose de retirer leurs amendements.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Mon avis est défavorable, car la diminution des dépenses de formation s'explique par le développement d'outils numériques pour la formation en ligne et à distance : la qualité des formations délivrées est donc identique, et la souplesse offerte aux enseignants pour organiser leur emploi du temps est plus grande.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Ce serait sûrement une bonne chose d'augmenter les décharges des directeurs. Pour avoir été moi-même directrice d'école, je sais que la tâche est lourde et assez ingrate, mais la mesure que vous proposez coûte très cher… Chaque budget est une affaire de priorités et de choix et je ne crois pas que le budget 2019, qui consacre déjà beaucoup de moyens à l'enseignement primaire, permette de financer en plus une augmentation des décharges des directeurs, dont les seuils ont déjà été revus en 2014. Je vous demanderai donc de bien vouloir retirer vos amendements.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Sur avis défavorable de la rapporteure pour avis, la commission rejette les amendements AC34 et AC36 de M. Régis Juanico.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill L'Éducation nationale, premier employeur de l'État, participe à l'effort de réduction des dépenses. La suppression de 2 650 postes d'enseignants représente moins de 0,2 % des emplois de la mission Enseignement scolaire et aura un effet très limité sur les enseignements du point de vue des élèves, dans la mesure où elle sera compensée par l'augmentation des heures supplémentaires, pour lesquelles 65 millions d'euros sont prévus. Par ailleurs, je vous rappelle la création de 1 800 emplois dans le premier degré. Ce budget met la priorité sur l'enseignement des savoirs fondamentaux en CP et CE1. Mon avis est donc défavorable.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Je ne peux qu'être défavorable à votre amendement qui supprime tout le financement des écoles privées sous contrat, fréquentées par 2 millions d'élèves.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Je vous remercie, Monsieur Reiss, de votre question. Vous m'avez interpellée sur les regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) en milieu rural et sur la pertinence d'une législation spécifique pour les pérenniser. Au début de mon travail, je me serais posé la même question mais à l'issue de celui-ci, je suis beaucoup plus mesurée et plus nuancée, ne serait-ce que parce qu'il existe non pas une mais des ruralités. Ce qui vaut ici ne vaut pas ailleurs. Par conséquent, je ne nous vois pas imposer à tous la même législation pour pérenniser une solution. S'agissant du dédoublement des CP et des CE1, le taux d'encadrement est déjà beaucoup plus important en ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/11/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill, rapporteure pour avis sur les crédits de la mission Enseignement scolaire

Agnès Thill Monsieur le président, monsieur le ministre, monsieur le secrétaire d'État, mes chers collègues, permettez-moi de profiter de l'occasion qui m'est donnée de féliciter notre ancien collègue. Cher Gabriel, je suis heureuse de te voir de ce côté de la table ! Le budget de l'éducation nationale est le premier budget de l'État. Pour 2019, ce seront 52 milliards d'euros, hors contribution aux pensions des fonctionnaires, qui seront consacrés à l'enseignement scolaire primaire et secondaire. Je ne m'attarderai pas sur la description des crédits de la mission, que le M. le ministre a mieux exposés que je ne ferais. Je soulignerai simplement quelques grands axes et ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 30/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je souhaite en fait savoir si, selon vous, un couple composé d'un homme et d'une femme est égal à un couple composé de deux femmes. Car si une équité entre ces couples peut se concevoir, considérer qu'ils sont égaux me gêne ou, du moins, me fait me poser des questions.

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 30/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je m'interroge sur cette égalité. Signifie-t-elle que le couple homme-femme égale le couple femme-femme ?

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 30/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci à vous pour vos propos et pour votre présence précieuse. L'État est neutre et a un devoir de neutralité, mais la société n'est pas laïque car chacun, qu'il le sache ou non, possède des valeurs lui venant de très loin. Nous devons légiférer pour tous, pour le corps social, et non pour une catégorie de personnes. Je voulais vous interpeller sur la liberté. On pourrait penser que croire en Dieu est une contrainte et donc une entrave mise à notre liberté. Comment voyez-vous la liberté ? La jugez-vous conciliable avec la religion ? Pour moi, la raison doit accompagner la réflexion car sans la raison la réflexion risque de se perdre dans l'illusion d'une ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 25/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Actuellement, la loi réserve la PMA aux couples hétérosexuels dits stériles. Certains prétendent qu'un quart de ces couples-là ne sont pas stériles, alors qu'ils ne sont que 4 % pour lesquels n'a pas été détectée une stérilité mais qui présentent une anomalie biologique inexplicable. Le don de sperme diffère du don d'organe en ce que le second assure une survie en remédiant à un problème médical tandis que le premier permet de concevoir un enfant. Pour un couple stérile, la PMA est une réparation ; mais revient-il au législateur de donner un enfant ? Donne-t-on un être humain ? Ne détourne-t-on pas le sens de la médecine quand on ne donne plus un rein ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 25/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Je suis de ceux qui acceptent les nouveautés avec un regard très critique. Ainsi, le bouton qui permet d'ouvrir les volets est une très heureuse invention pour les personnes handicapées, mais tous ceux qui ne le sont pas l'utilisent aussi, se privant ainsi du plaisir de ressentir le temps qu'il fait, la fenêtre ouverte. Vous dites qu'il faut démystifier les machines, que les enjeux sont d'une importance considérable et qu'il est urgent de créer un observatoire et de mettre des freins. Mais comment garder l'humain, avec ce que cela implique de liberté et d'imprévisibilité ? L'homme s'adaptera-t-il aux machines ou les machines à l'homme ? Quant à désosser les ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Depuis le rapprochement opéré en 2012 et la création de FMM, le groupe est aujourd'hui stabilisé et plus solide. Je tiens à saluer les efforts de FMM dans sa politique de développement de sa présence mondiale, véritable coeur de votre activité. En effet, en 2017, cette stratégie de développement international s'est poursuivie avec succès, les trois chaînes ayant renforcé leur diffusion dans le monde. Entre 2016 et 2017, la couverture mondiale de France 24 a progressé de 6,8 %, passant de 333 à 333,5 millions de foyers, RFI maintient sa présence internationale avec son réseau de 156 fréquences FM dans 58 pays et une diffusion en ondes courtes. Le nombre de ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 09/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Monsieur le Défenseur des droits, vous avez parlé d'indifférence en droit et de l'avis du Conseil d'État du 3 octobre. L'ouverture de la PMA exige une solution politique, et non pas juridique, car le juridique permet les deux solutions. Rien à voir avec un éventuel étendard d'égalité des droits. Vous avez dit que six Français sur dix étaient favorables à la PMA, mais quelle était la question ? Car nous savons que la question induit la réponse si vous demandez : « êtes-vous pour l'égalité des droits », la réponse sera « oui ». Si vous demandez : « êtes-vous pour les enfants sans père ? », la réponse induite risque d'être « non ». Si je comprends ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 03/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Vous avez évoqué à plusieurs reprises l'exemple de la Belgique ; or à ma connaissance, ce pays ferme les yeux sur cette pratique, mais n'a pas légiféré dans ce domaine. Il faudrait vérifier. L'ouverture de l'AMP à toutes les femmes pourrait-elle selon vous induire une augmentation de la demande ? Le fait que quelque chose devienne un droit peut en effet conduire certaines femmes qui n'y auraient pas songé à envisager la possibilité d'y recourir. Vous avez enfin indiqué par ailleurs que la demande de levée de l'anonymat ne concernait certainement qu'un petit nombre de personnes. Ne faudrait-il pas malgré tout, puisque l'on a tendance aujourd'hui à légiférer ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 03/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci, madame, pour votre présentation. Je m'interroge sur la PMA pour toutes les femmes. Il s'agit, nous le savons, d'une validation officielle d'un comportement privé, qui me conduit à me questionner sur le sens de la médecine. Quid de la convention internationale des droits de l'enfant ? Pourquoi n'a-t-elle pas lieu d'être ici ? Devons-nous légiférer pour un corps social ou pour une demande catégorielle ? Il m'a été répondu hier que le législateur lui-même avait créé une catégorie, via les hétérosexuels ; pour autant, il s'agissait alors d'une médecine réparatrice, ce qui renvoie à ma première question sur la finalité de la médecine. Si ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 03/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci pour vos témoignages passionnants. Vous avez évoqué notamment l'aspect financier : comment imaginer le contrôler pour toutes ? A vous entendre, la situation est très favorable, puisque, comme vous nous l'avez indiqué, vous n'élevez pas vos enfants seules, mais avez autour de vous des parrains, des oncles, des grands-pères, des institutions. Mais quid des femmes qui sont vraiment seules, si elles existent ? Je vous ai entendu dire également que les anti-PMA considéraient que l'absence de père était criminelle. Peut-être pensent-ils plutôt qu'un enfant se fait et éventuellement se construit avec un amour paternel et maternel, les deux étant différents. ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 02/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Monsieur le ministre, je me réjouis cette année encore de la réussite de la rentrée scolaire et des conditions dans lesquelles elle s'est déroulée, mais aussi de la manière dont les réformes ont été mises en place pour cette année 2018-2019. Les territoires de notre pays ne sont pas tous identiques et, par conséquent, ils ne sont pas tous égaux. Les territoires ruraux, bien que divers, cumulent des problématiques similaires qui leur sont propres : éloignement, durée et difficultés de transport, manque de services publics et d'équipements… L'école en est forcément affectée, les familles et les élèves également. Pouvez-vous nous présenter les actions ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 02/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Vous avez, madame, évoqué la précarité financière. Il est vrai que deux femmes habitant à Pantin qui perçoivent 1 700 euros chacune, si le montant du loyer est de 1 000 euros, doivent vivre avec 1 300 euros pour trois. Pour peu qu'il s'agisse d'une femme seule, cela fait moitié moins. J'ai rencontré des représentants de la Banque de France, qui souhaite agir de façon préventive et non plus curative ; ils savent à quel point une personne seule vivant avec 1 700 euros par mois risque de faire l'objet d'un dossier de surendettement. Une solution devrait être trouvée pour ces situations. S'agissant de la précarité affective, j'entends qu'Adèle a de la chance, ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 27/09/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Merci, mesdames et messieurs, pour votre présence et vos discours, auxquels je suis particulièrement sensible. Je sais que vous êtes des individus infiniment respectueux de la pensée et de la réflexion de l'autre, et que vous savez mieux que personne qu'il n'y a aucune vérité. Mais précisément, à partir du moment où il n'y a aucune vérité, j'ai envie de brandir la pancarte « principe de précaution » ! Je vous ai entendu opposer connaissances et croyances. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Vous préférez une connaissance éclairée aux croyances obscures, mais je crois savoir que vous avez des croyances obscures dans vos rangs ? Et c'est tant mieux ...

Consulter

Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique - Intervention le 25/09/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Agnès Thill

Monsieur Delfraissy, merci pour votre rapport. Vous appelez notre attention sur le risque de marchandisation de la santé. Effectivement, cela pose la question de la société que nous voulons. Vous dites que la structure familiale s'est modifiée ; c'est un bon constat. La société se laisse prendre par des promesses, peut-être parfois factices, de la science, à savoir que la technique promet le bonheur et ne le donne pas. Je considère que l'être humain est plus que ce que notre société dit de lui, à savoir qu'il a une exigence de réflexion. Vous savez mieux que personne que tout est possible aujourd'hui. Un désir a-t-il vocation à être assouvi, et est-ce à la ...

Consulter