Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et octobre 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 271 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 03/10/2019 : Amitié franco-allemande

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Cet enseignement sera précieux lorsqu'il s'agira de s'atteler à des sujets moins faciles, de se pencher sur le rapprochement de nos politiques énergétiques, de parler de défense ou d'immigration. Je souhaite pour ma part que l'Assemblée parlementaire franco-allemande puisse débattre rapidement d'une résolution sur la préservation de la forêt amazonienne et de ses peuples autochtones, ou s'accorder sur un soutien au siège du Parlement européen de Strasbourg comme l'a récemment fait la future présidente de la Commission européenne. Mais ne soyons pas naïfs : il n'y aura pas d'accord sur tous les sujets. Paradoxalement, je considère même que l'acceptation, en ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/10/2019 : Amitié franco-allemande

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

À l'occasion de la journée de l'unité allemande, vous avez, madame la ministre, rappelé que le traité de l'Élysée conclu entre le président Charles de Gaulle et le chancelier Adenauer il y a cinquante ans avait pour vocation d'engager la France et l'Allemagne sur le chemin de la réconciliation. Celui d'Aix-la-Chapelle que nous allons ratifier la semaine prochaine prolonge cette volonté de rapprochement en l'inscrivant dans le contexte de notre temps, avec l'ambition de renforcer l'Europe face aux défis de notre génération. Il ne s'agit plus de réconcilier, de guérir les stigmates de deux conflits sanglants, mais de concilier deux points de vue sur les sujets ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/09/2019 : Énergie et climat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Si le groupe UDI et indépendants se réjouit que la commission mixte paritaire ait pu aboutir à un accord, et si le texte qui nous est soumis modifie effectivement les objectifs de notre programmation pluriannuelle de l'énergie, il ne nous aura pas permis de débattre du fond des choix énergétiques de notre pays : nous n'avons pas discuté de la place du nucléaire, des centrales à gaz, de l'éolien – terrestre ou maritime – ni de la méthanisation, entre autres. Reconnaissez que c'est un peu dommage. Nous partageons l'objectif d'une production énergétique décarbonée, mais nous pouvons avoir des divergences à propos des modalités permettant d'atteindre la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/09/2019 : Énergie et climat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Le plaidoyer de Mme Panot ne nous a pas convaincus. Elle a malheureusement une fois de plus versé dans l'amalgame, confondant urgence écologique et impératif écologique – terme que j'entends souvent employé sur les bancs de la France insoumise. Parler d'impératif revient à dire que l'on impose, que l'on ne discute pas, que l'on ne négocie pas. La différence est la même qu'entre une démocratie libérale et une démocratie populaire. Nous avons le plaisir d'être dans une démocratie libérale, de pouvoir débattre, négocier le bon rythme et faire les bons choix tout en maintenant fermement le cap. Tel est l'objet de ce texte, et nous nous en félicitons. Vous ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Vous l'aurez compris, le groupe UDI et indépendants votera résolument le projet de loi.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je salue donc avec respect et gratitude votre engagement personnel, madame la ministre, sous l'autorité du chef du Gouvernement, pour concrétiser les conclusions de l'accord de Matignon. Certes, la Collectivité européenne d'Alsace n'a que peu de rapport avec le projet soumis au référendum de 2013. Elle n'entraîne pas non plus la révision du périmètre de la région Grand Est. Mais faut-il le regretter ? Pour ma part, je ne crois pas à des politiques qui écrivent l'avenir avec des solutions du passé. La représentation nationale a entre les mains un projet résolument nouveau et innovant. La future collectivité trouve sa cohérence dans le prolongement du traité ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Avec Olivier Becht, je me réjouis que la commission mixte paritaire portant sur les compétences de la future Collectivité européenne d'Alsace ait pu aboutir à un accord. Il est particulièrement heureux qu'elle ait décidé de maintenir la possibilité pour les fédérations professionnelles et les ligues sportives de s'organiser à l'échelle du territoire alsacien, comme le proposait un amendement de notre groupe. C'est donc avec une réelle satisfaction que nous accueillons le texte que vous nous proposez aujourd'hui. Pour être franc, en dix-sept ans de vie parlementaire, j'ai rarement vu une telle conjugaison de bonnes volontés pour répondre à une demande issue ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

J'ai obtenu du Premier ministre une réponse sur ce point. Je pourrai vous la transmettre.

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Dans le même esprit, ma question porte sur l'accès aux administrations. Le Grand débat a mis en exergue ce qui a probablement été l'un des déclencheurs du mouvement des « gilets jaunes », à savoir le sentiment qu'ont certains de nos concitoyens de se heurter à une administration devenue inaccessible depuis que de nombreuses démarches ont été numérisées. Envisagez-vous de conventionner avec les mairies ou les collectivités territoriales, afin qu'elles mettent en place un accompagnement au numérique destiné aux populations qui en ont besoin ? Concernant par ailleurs l'organisation même des administrations, leur fonctionnement en silos oblige les usagers à ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 09/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je salue le travail de la rapporteure pour avis, qui débouche sur un rapport fort documenté, basé sur des faits. Il résulte d'un changement de méthode d'analyse et nous permet de porter un regard bien plus objectif sur le CETA. Rapporteur pour avis sur le budget du commerce extérieur, j'ai mis l'accent l'an dernier sur la réforme des outils d'aide à l'export. Cet accord sera l'occasion de les utiliser pleinement pour accompagner les entreprises françaises désireuses de vendre au Canada leurs produits d'excellence. Les accords bilatéraux sont une approche pragmatique face à une OMC en panne. Et ceux qui comme moi sont friands de questions agricoles se rappelleront ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2019 : Énergie et climat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

J'entends bien vos arguments, monsieur le ministre d'État, et j'y suis plutôt sensible. Nous ne devons pas, c'est vrai, tordre le bras des industriels, qui ont beaucoup d'autres problèmes à affronter. Il convient toutefois d'insister sur l'accompagnement fiscal que vous venez d'évoquer ; cette avancée importante interviendra, j'imagine, lors de l'examen du projet de loi de finances, autrement dit pas avant la fin de l'année. J'ai relu l'amendement ayant introduit cet article en commission. On voit très bien quel est le constructeur concerné. Je viens de me rendre, avec quelques collègues députés, au Brésil, où le groupe Renault, m'a-t-on dit, est l'un des ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2019 : Énergie et climat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Au nom du groupe UDI et Indépendants, je voudrais également apporter mon soutien à cet amendement, qui répond à une critique récurrente : la France serait en retard dans sa politique de l'hydrogène. Cette disposition permettrait indéniablement de lui donner un coup d'accélérateur. Cela étant, monsieur le ministre d'État, je souhaiterais que vous nous apportiez quelques précisions. Vous appelez de vos voeux une politique volontariste, dont je souhaite le succès, mais qui éveille malheureusement en moi de fâcheux souvenirs. Je pense en particulier à la filière photovoltaïque, pour laquelle nous nourrissions les mêmes ambitions. Nous voulions également ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 27/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth – Je confirme que dans les journaux allemands. Fessenheim occupe une rubrique à part entière, alimentée quasiment quotidiennement. Par ailleurs, l'annonce de sa fermeture n'est pas pour rien dans la signature du traité d'Aix-La-Chapelle, renforçant l'amitié franco-allemande, en tout cas la coopération transfrontalière. Concernant cette fermeture confirmée de la centrale nucléaire de Fessenheim, on imagine que, dans un premier temps, interviendra la dépose du combustible, éventuellement suivie d'une phase de démantèlement, dont on ignore l'ampleur. Le paragraphe de votre rapport annuel consacré au démantèlement, en page 22, concerne uniquement les ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je voudrais répondre en toute amitié à mon collègue Frédéric Reiss, que je connais et fréquente depuis longtemps. Face à la déception qu'il exprime et au procès en coquille vide que certains intentent à ce texte, je crois au contraire que nous aurons eu l'honneur de créer avec cette loi un contenant, et de nous doter d'outils. Je fais confiance à une nouvelle génération de conseillers départementaux, qui seront élus à l'occasion du renouvellement, en 2021, pour animer la Collectivité européenne d'Alsace, pour répondre à ce désir d'Alsace et pour porter la préoccupation de nos concitoyens. C'est tout l'honneur des députés présents d'avoir ouvert ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Madame la ministre, je souhaite vous interroger sur l'alinéa 11 de l'article 6, et plus précisément sur les personnels – cela rejoint l'article 5 que nous venons d'adopter. Je pense très précisément à l'application de l'alinéa 11 dans ma circonscription : vous le savez, le projet de contournement routier de Châtenois a fait l'objet d'une déclaration d'utilité publique qui a été annulée, si bien que les services de l'État ont choisi de repartir de zéro, avec une nouvelle déclaration d'utilité publique. Les personnels de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Grand Est ont remis récemment un remarquable dossier ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

J'étais dans cet hémicycle, avec Yves Bur, lorsqu'un amendement, adopté nuitamment, a instauré l'écotaxe. On sait le sort qui a été réservé à cette mesure. Force est de constater qu'il s'agit d'une question délicate, qui divise les Français. L'amendement que je défends, et qui est identique à celui de M. Schellenberger, tend à instaurer une contribution, l'idée étant de se diriger à terme vers une redevance. À ce titre, la Collectivité européenne d'Alsace pourrait être un bon laboratoire en vue de chercher la formule la mieux adaptée, formule qui pourrait ensuite être étendue à d'autres territoires et à d'autres réalités, comme cela a d'ailleurs ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je voudrais à mon tour saluer l'article 2, qui traite de la promotion touristique. Il est indéniable que le champagne fait la fierté des Champenois, que les appellations d'origine contrôlée mosellanes, que le côtes-de-meuse et le côtes-de-toul font la fierté des Lorrains, que le vin d'Alsace fait la fierté des Alsaciens. L'oenotourisme est un sujet stratégique, et qui doit être traité à l'échelle de ces territoires. Le vin d'Alsace traverse en ce moment une crise ; il a connu trois récoltes difficiles, et les marchés se sont contractés ; il a aussi connu une bonne année en 2018. Aujourd'hui, nous avons 200 000 hectolitres dans les caves : il faut les vendre, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Pourquoi insister tant sur ce sujet ? Parce qu'il y a eu beaucoup de maladresse envers l'Alsace sous la législature précédente, quand le Gouvernement a défendu la loi NOTRe – portant nouvelle organisation territoriale de la République. On nous a touchés au coeur quand on nous a dit que l'Alsace n'existait plus, qu'elle était comme rayée de la carte. Mais, quel que soit ce traumatisme récent, je suis partageur. J'ai découvert avec bonheur, monsieur le rapporteur, le site du Mont Beuvray et l'histoire d'Autun, née de la volonté de l'occupant romain, qui a encouragé les tribus gauloises à s'installer un peu plus bas. Chaque région recèle des histoires locales. ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Vous avez compris très tôt, madame la ministre, qu'il ne fallait pas aborder le sujet dont nous parlons avec des oeillères dogmatiques, et que l'aspiration des Alsaciens n'était pas une marque de défiance à l'égard de notre nation, bien au contraire. D'aucuns, évidemment, verront dans ce texte le verre à moitié vide : au pire, un renoncement, au mieux, un compromis bancal, puisque leur voeu de quitter le Grand Est ne sera pas exaucé. Pour ma part, je crois qu'il est vain, en politique comme dans la vie, de vouloir rejouer le match que l'on a perdu. Certes, il faut tirer les enseignements du passé, mais pour mieux les mettre au service d'un projet nouveau. La ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/06/2019 : Collectivité européenne d'alsace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Pour les Alsaciennes et les Alsaciens, le texte de loi que nous examinons est peut-être le plus important de la législature, et c'est assurément celui que, localement, la mémoire populaire retiendra à l'heure des bilans. Si elle n'a pas forcément déçu, la grande région n'a jamais réussi à faire oublier la disparition de la région Alsace. Juridiquement, cette région n'était, certes, qu'un conseil régional ordinaire – dont j'étais vice président – , et ses compétences étaient, somme toute, limitées. Pourtant, depuis 2015, le désir d'Alsace n'a fait que grandir. Il est simplement le cri du coeur de citoyens qui, pour être français, n'en sont pas moins ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 19/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

J'ai bien entendu les explications de la secrétaire d'État. Je trouve que la question du tiers financement de la rénovation, soulevée par M. Matthieu Orphelin, est très importante. Je crois savoir que certaines régions ont imaginé des dispositifs en la matière. Ce ne sont pas des fonds, mais je crois que la Caisse des dépôts et consignations y est associée. Je pense qu'il serait utile que vous nous fassiez un point, au moins d'ici à la séance, sur le caractère opérationnel ou non de ces mesures : cela permettrait de juger s'il faut passer à une autre étape, telle que la création d'un nouveau fonds. C'est un vrai sujet. Autre point, que j'ai déjà évoqué ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 19/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je m'interroge sur la rédaction de cet amendement : vous précisez que le Haut conseil pour le climat ne peut recevoir aucune instruction de la part du Gouvernement ni lui en demander, ce qui me paraît précisément correspondre à ce que l'on attendrait d'une haute autorité indépendante. Il y a là une ambiguïté qu'il serait peut-être bon de lever.

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 19/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Le Gouvernement avait envisagé de transformer le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) en prime dès 2019 ; or cette transformation serait repoussée en 2020. Notre amendement CE171 demande au Gouvernement d'éclairer le Parlement avant le 1er octobre 2019 sur les contraintes ayant pesé sur ce choix afin qu'au moment de l'examen du budget, nous disposions des éléments permettant de savoir quelles sont les difficultés à surmonter pour réaliser cet engagement du Gouvernement.

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 18/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je comprends les arguments du rapporteur. La rédaction de l'amendement donne l'impression que la collectivité veut se saisir de compétences qui ne sont pas les siennes. Pour ma part, j'aimerais que nous puissions, ici ou en séance publique, traiter les difficultés liées à l'apprentissage transfrontalier, dans le cadre du schéma confié à la Collectivité européenne d'Alsace. Nous avons, par exemple, des problèmes d'équivalence de diplômes. Quand un jeune Alsacien fait son apprentissage en Allemagne, il obtient un diplôme qui n'est pas forcément reconnu en France. Pour obtenir le diplôme allemand, il doit accomplir six mois de plus que ce qui est prévu en ...

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 18/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Nous avons déjà eu cette discussion dans le cadre de l'Assemblée parlementaire franco-allemande. Pour ma part, je voudrais simplement témoigner de la pratique sur le terrain. Je reviens d'un déplacement en Allemagne – ce n'est qu'à quelques kilomètres – avec un collègue du Bundestag. Nous avons travaillé sur la question de l'apprentissage transfrontalier. À force d'échanger, nous avons pu améliorer les conditions des jeunes Français qui font leur apprentissage en Allemagne. Les lois allemandes ont été modifiées en conséquence. Du point de vue plus général du droit social, j'avais alerté depuis de nombreuses années le Gouvernement sur les distorsions ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 04/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Ma question concerne la filière sucrière, non pour évoquer la situation de quelques sucreries qui vont malheureusement fermer, mais pour connaître votre vision de ce secteur. Un rapport de 2015 expliquait que la filière sucrière française était très bien armée pour tirer profit des changements de paradigme économiques et commerciaux à venir. En réalité, on se rend bien compte aujourd'hui que la situation a fondamentalement changé avec l'émergence de l'Inde et de la Thaïlande comme acteurs majeurs, le Brésil demeurant l'un des acteurs traditionnels de ce secteur. Quelle est votre analyse de la situation du secteur sucrier, à la fois au niveau mondial et ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 23/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth – L'Assemblée nationale a déjà examiné le projet de loi pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La question du dialogue nécessaire entre les autorités religieuses et les autorités publiques a été abordée. Pour autant, nous n'avons pas pu entendre le point de vue du clergé.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 23/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth – Je suis époustouflé par l'ampleur du travail engagé, qui vise à consolider le bâtiment pour que nous puissions ensuite le transmettre aux générations futures. Comment ce travail, qui s'inscrit dans une « urgence impérieuse » selon vos propres termes, cohabite-t-il au quotidien avec l'enquête en cours visant à déterminer les origines du sinistre ? Nous avons tous en tête les séries policières télévisées, où l'on entend en permanence qu'il ne faut pas détruire de preuves…

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je note que le sujet vous trouble, mais il s'agit d'un véritable problème. Pour prendre un exemple que je connais bien, la cathédrale de Strasbourg repose sur des pieux en chêne qui, à l'époque, ont été plantés dans la nappe phréatique. Cette dernière a baissé et les fondations de la cathédrale ont été fragilisées. Les cathédrales sont là pour des siècles. Comme l'ensemble du bâti existant, elles vont devoir affronter les changements climatiques, avec des pics de chaleur et des périodes de sécheresse extrême. Je crois qu'avec ce drame du 15 avril, nous avons l'occasion d'engager une réflexion exemplaire, qui intégrerait ces préoccupations. Certes, je ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

La France compte beaucoup de monuments. Il y a bien évidemment Notre-Dame, qui est le plus emblématique, mais il y a aussi des monuments politiques, comme l'accord de Paris sur le climat. Le présent amendement, déposé à l'initiative de ma collègue Béatrice Descamps, tend à intégrer une préoccupation écologique dans le texte et à donner une dimension environnementale aux travaux liés à la restauration et à la reconstruction de Notre-Dame. Cette dimension devra influer sur le choix de matériaux et de techniques adaptés à l'évolution du climat. En outre, les cathédrales sont des lieux froids et humides, difficiles à chauffer. Peut-être est-ce là ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Si des catastrophes comme celle du 15 avril dernier sont rares à l'échelle d'une vie d'homme, elles le sont moins à celle du temps de la nation. Plusieurs orateurs ont évoqué ce matin le bombardement de la cathédrale de Reims en 1914. En Alsace, nous nous rappelons aussi celui de la cathédrale de Strasbourg, en 1870 puis en 1944. Transmettre les savoirs et les savoir-faire, les mobiliser de façon massive pour faire face à des chantiers de grande ampleur, constitue un défi redoutable. Former est donc essentiel. C'est la clé qui permettra de réconcilier le temps court – celui de l'urgence à protéger et à restaurer la toiture – et le temps long – celui qui ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Mes propos s'inscrivent dans le droit de fil de ceux de M. El Guerrab. L'article 2 concerne notamment la formation des artisans et artistes qui seront mobilisés pour restaurer Notre-Dame. C'est, à mes yeux, l'un des aspects les plus importants de l'immense tâche qui nous attend.

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 07/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Je salue l'initiative du Gouvernement de présenter une loi d'orientation sur la mobilité, tant il est besoin de fixer un horizon sur un sujet très complexe et qui touche le quotidien de nos concitoyens. S'il y a peut-être un article qu'il faudrait mettre en avant plus que les autres, c'est l'article 1er du titre Ier concernant le droit à la mobilité. Je suis convaincu que les régions font un travail très intéressant avec les SRADDET ; en revanche, lorsqu'on regarde ces dossiers, on se rend compte qu'il y a beaucoup de « trous dans la raquette » en matière de mobilisation des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Nous avons donc réellement ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/04/2019 : Débat sur la transition écologique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Monsieur le ministre d'État, lorsqu'on parle de « transition écologique », tout le monde entend « écologique », très peu de gens « transition ». Voilà l'origine d'une énorme méprise entre un discours politique qui entend par exemple décarboner les transports et la voix du peuple qui répond : « Touche pas à mon diesel ! » Ce que nous vivons n'est pas une crise de l'écologie, c'est une crise de la transition – celle-ci étant le mouvement qui consiste à partir d'un état présent connu de tous pour aller vers une situation future, présentée comme meilleure, mais que nos concitoyens peinent à imaginer. Cette crise, l'agriculture française y est ...

Consulter

Commission des affaires économiques - Intervention le 26/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Au nom du groupe UDI, Agir et Indépendants, je me réjouis de cette avancée dans un dossier au long cours. À de multiples reprises dans cette commission, nous avons fait le constat de notre impuissance face aux entreprises du numérique – ainsi, un rapport de notre collègue Daniel Fasquelle sur l'impact du numérique sur le tourisme montrait que des centrales de réservation, qui prélèvent 25 %, voire davantage, de la richesse créée dans le domaine hôtelier, échappent à toute fiscalisation. Le terme de pillage de la création de la valeur ajoutée sur le territoire national n'est pas excessif pour décrire cette réalité. Un certain nombre de points, toutefois, ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 14/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth Concernant les batteries, il y a deux façons d'aborder le problème. Le rapport insiste sur l'angle « Airbus » des batteries, c'est-à-dire une production européenne de ces dernières. Renault avait tenté une autre piste, celle de la location de la batterie, l'utilisateur de la voiture n'en étant alors pas propriétaire. Une alternative pourrait consister à aborder le problème sous l'angle des marchands et des banquiers, en créant une « banque européenne de la batterie ». Dans un premier temps, cela permettrait de concentrer et de massifier la demande européenne en un point, pour être en situation de négocier avec les Chinois un peu mieux que si chacun le fait ...

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 14/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth Pour répondre à la question de l'hydrogène, je me réfère aux auditions en commission des affaires économiques : il faut répondre aussi à la question du fret. En réalité, les constructeurs pensent d'abord à l'hydrogène pour le fret, avant de penser aux particuliers. Pour des voitures particulières, on ne peut pas, à ce stade, disposer d'une visibilité suffisante sur l'hydrogène.

Consulter

Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques - Intervention le 14/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth, député

Antoine Herth Il s'agit d'une nuance importante. Les constructeurs français apparaissent aujourd'hui plutôt comme des assembleurs, alors que les constructeurs allemands conservent beaucoup de pièces fabriquées en interne.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/03/2019 : Coopération parlementaire franco-allemande

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Il est vrai aussi que la France a évolué sur sa politique énergétique et a décidé de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, source de tensions récurrentes outre-Rhin alors que, sur la rive gauche du Rhin, c'est la polémique sur le siège du Parlement européen de Strasbourg qui est source de crispations. Chacun doit apprendre à faire un pas vers l'autre. C'est ainsi que peuvent naître des coopérations remarquables comme Eucor dans les domaines de la recherche et de l'innovation. Mes chers collègues, le modèle européen que nous avons connu, celui qui a permis à la France de relever le défi de la décolonisation, celui qui nous offert le terreau de la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/03/2019 : Coopération parlementaire franco-allemande

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Monsieur le président, madame la ministre, mes chers collègues et, plus spécialement, chers collègues du Bundestag, j'ai le plaisir de soutenir, au nom du groupe UDI, Agir et indépendants, l'adoption de la proposition de résolution relative à la coopération parlementaire franco-allemande. Le projet dont nous débattons aujourd'hui est le fruit d'un travail d'élaboration qui s'est déployé tout au long de l'année 2018, et qui a amené une délégation de neuf députés français à dialoguer, dans un état d'esprit constructif et, à présent, amical, avec les neuf députés du Bundestag désignés à cet effet. Le résultat de ces travaux a fait l'objet d'une ...

Consulter

Question orale du 05/03/2019 : Programme "un fruit pour la récré"

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Antoine Herth

Comme vous l'avez relevé, monsieur le secrétaire d'État, ma question s'adressait au ministre de l'agriculture et de l'alimentation. De manière typique, ce programme est dans l'angle mort de plusieurs ministères. Le ministère de l'éducation nationale et le ministère des solidarités et de la santé pourraient l'un comme l'autre se porter chef de file. Comme vous vous occupez de la jeunesse, je vous invite à prendre cette question à bras-le-corps, et je vous soumets une suggestion : pour alléger la charge administrative des directeurs d'école, l'instruction des dossiers pourrait être centralisée dans chaque académie. Il y aurait un seul dossier traité par ...

Consulter