⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et mai 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 1565 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Or vous avez fait le choix inverse et vous persistez dans ce choix ! Je l'ai dit, ce débat n'est qu'une parodie. Le vote que vous nous demandez est un vote de confiance alors que vous avez créé les conditions de la défiance. Vous faites du Parlement un paillasson. Comme en octobre dernier, nous faisons donc le choix de ne pas participer à ce simulacre.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Notre pays doit s'y préparer ; ce renouveau passera par une organisation plus décentralisée, plus agile, moins monolithique et par une révolution girondine.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher … ses perspectives dans un avenir proche sont floues. Mais, n'en doutons pas, il se redressera, comme il l'a toujours fait, grâce aux Françaises et aux Français. Pour ce faire, il devra se réinventer, créer un nouveau modèle de développement enfin humain, au moyen d'une démocratie plus transparente, plus à l'écoute, plus vivante.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Il y a treize jours, monsieur le Premier ministre, vous annonciez que la totalité des personnes de plus de 50 ans serait vaccinée à la mi-mai. Le Conseil scientifique, de son côté, estime le respect de ce calendrier incertain. Hier, le président confirmait d'ailleurs en creux que cet objectif ne serait pas tenu. Les obstacles sont connus : le nombre de doses disponibles, la capacité à organiser la vaccination efficacement et de manière coordonnée. Aujourd'hui, notre pays est affaibli, exsangue, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Rien n'est dit, enfin, concernant les élections prévues en juin. Nous le réaffirmons, nous sommes défavorables au confinement de la démocratie ; et puisque le Président de la République déclare que cela ira mieux dans six semaines, maintenons-les ! Pour finir, je veux dire un mot sur le déploiement de la vaccination, qui est la clé de la réussite et de la sortie de la crise. Que de ratés et quelle divergence de perception entre les acteurs de terrain que nous rencontrons tous les jours et la haute administration !

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Rien n'est prévu non plus pour les salariés en télétravail ; vous ne faites que des déclarations d'intention mais, contrairement à ce que dit la ministre Élisabeth Borne, le télétravail n'est toujours pas, à ce jour, une obligation.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher … d'où les annonces dévoilées hier dont vous assurez le service après-vente, monsieur le Premier ministre : généralisation du semi-confinement même dans les territoires moins touchés. Je n'irai pas dans les détails. Certaines mesures s'imposaient, notamment en ce qui concerne les écoles : il faut écouter les craintes des familles et du monde enseignant. Mais comment les parents vont-ils concilier leur travail avec l'école à la maison ? J'ai ici une pensée pour les femmes et hommes qui élèvent seuls leurs enfants et pour les travailleurs non salariés. Quelles sont les conditions de mise en place des demi-classes, mesure déjà annoncée en janvier qui ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Tout ceci nous conduit donc à la situation actuelle, marquée par un nouvel emballement de l'épidémie. Nos hôpitaux sont au bord de l'explosion et nous savons que les deux prochaines semaines seront terribles. À ce sujet, j'ai une question : combien de lits de réanimation nouveaux ont été créés depuis un an ? Combien ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher … cela n'empêche pas un nouveau confinement qui ne dit pas son nom. Comment expliquer du reste à nos concitoyens que l'on repousse l'heure du couvre-feu tout en instaurant un confinement d'un genre nouveau, avec attestation puis sans attestation, illustration d'une technocratie en folie ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Le 1er mars, il a déclaré, imprudemment à nouveau, qu'il faut tenir encore quatre à six semaines avant un premier assouplissement. Ce pari-là est aussi perdu : …

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher … au mépris de l'avis du conseil scientifique, au risque d'une flambée de l'épidémie fin mars. Aujourd'hui, nous y sommes confrontés : au cours de ces deux derniers mois, combien de vies perdues ? J'entends le chef de l'État se féliciter d'avoir attendu le plus tard possible : ce choix, je le dis avec gravité, était irresponsable.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher … ils n'oublient pas l'impréparation sur les tests, ils constatent les ratés du déploiement de la stratégie vaccinale. Qu'il y ait des tâtonnements et des ajustements, ils peuvent le comprendre mais ils le feraient d'autant plus volontiers si les décisions étaient prises en toute transparence et avec humilité. Je pense à la transparence des indicateurs notamment. Malgré nos demandes renouvelées, elle fait cruellement défaut. Le dernier avis consultable sur le site du conseil scientifique remonte au 11 mars. Les Français, disais-je, ont heureusement de la mémoire. Revenons un instant sur les décisions du 29 janvier dernier : ce jour-là, le Président fait ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Nos concitoyens comprennent d'autant moins vos manifestations d'autosatisfaction qu'ils ont, heureusement, de la mémoire. Ils se souviennent du déni sur les masques, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Si nous sommes en guerre, pourquoi ne pas avoir organisé l'union nationale ? Nous vous avions tendu la main, vous ne l'avez pas saisie. Vous faites même le choix opposé en n'écoutant personne, ni les scientifiques, ni les corps intermédiaires, ni les enseignants, ni les parents d'élèves, ni les élus locaux, ni, évidemment, les élus nationaux. Le Parlement est bafoué ! On ne fera croire à personne que ce débat vise à le réhabiliter. Le conseil des ministres s'efface, seuls demeurent un conseil de défense sanitaire qui ne laisse rien échapper et un Président de la République seul et isolé. Il a déclaré n'avoir aucun mea culpa à faire, aucun remords à ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Bien évidemment, nous ne minimisons pas les difficultés liées à l'exercice des responsabilités qui sont les vôtres dans le contexte actuel : gouverner en temps de covid est complexe. Même si nous commençons à avoir du recul sur cette maladie, des inconnues demeurent sur ses modes de transmission, sur l'apparition des variants. Toutefois, plus les décisions sont ardues, plus il faut les prendre en y associant le plus grand nombre et les partager.

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Nous n'avons cessé de vous alerter, de réclamer davantage de transparence, davantage d'anticipation, davantage de concertation. À ce triangle vertueux, vous avez opposé le cercle vicieux de l'inconstance, de la précipitation, de la confusion mâtinées d'autosatisfaction. La mise en scène des annonces du Président, hier soir, en est encore une triste illustration. Quel sens donner à ce débat au Parlement, décidé dans l'urgence, alors que tout est déjà décidé d'en haut et que toutes les annonces ont déjà été faites ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/04/2021 : Déclaration du gouvernement relative à l'évolution de la situation sanitaire et aux mesures nécessaires pour y répondre suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Depuis un an, les Françaises et les Français sont éprouvés lourdement par cette crise. Depuis un an, ils subissent durement les conséquences de sa gestion. Avant toute chose, je veux leur rendre un hommage appuyé. Dans leur immense majorité, ils ont fait preuve d'un grand sens civique et d'une patience à toute épreuve : ils ont accepté les limitations de leurs libertés sans broncher, ils ont pris sur eux. Pourtant, nombre d'entre eux sont en grande souffrance. Je pense à cet instant à celles et ceux qui ont eu la douleur de perdre un proche, parfois, sans pouvoir faire leur travail de deuil. Je pense à celles et ceux qui gardent les séquelles de la maladie ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 31/03/2021 : Lutte contre le dérèglement climatique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

L'expérimentation relative à l'information environnementale a débuté il y a dix ans, et vous êtes au pouvoir depuis quatre ans. Vous présentez l'article 1er comme un grand article, avec la généralisation de l'expérimentation environnementale, mais vous fixez une durée maximale supplémentaire de cinq années. Pour quelle raison ? Parce que c'est un sujet très complexe. Je regrette à cet égard que les propositions – très claires – de la Convention citoyenne pour le climat, qui avait compris la complexité d'une généralisation de l'étiquetage environnemental, n'aient pas été retenues, car elles ciblaient opportunément la problématique de l'empreinte ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 31/03/2021 : Lutte contre le dérèglement climatique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

L'amendement auquel vous donnez un avis favorable, madame la ministre, revient un peu à passer l'open data au « réductiomètre ». On lit en effet : « Lorsqu'un motif d'intérêt général le justifie, [… ] ce décret peut etc. » J'insiste sur la nécessité de généraliser l'open data pour ce qui touche l'environnement. En commission comme en séance, nous avons tendance à en rajouter s'agissant des informations à apporter sur le plan environnemental. C'est sans doute une bonne chose, mais trop d'informations tuent l'information ! L'objectif est tout de même de faire en sorte que les consommateurs disposent de la bonne information et non de multiplier les ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/03/2021 : Lutte contre le dérèglement climatique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Cela fait dix ans, depuis le Grenelle de l'environnement, que l'on essaye de mieux informer le consommateur. C'est un sujet complexe. Formulons le voeu qu'une information encore plus précise du consommateur permette de changer ses actes de consommation. Ce n'est pas l'alpha et l'oméga de nos stratégies environnementales, mais enfin c'est un engagement qu'il faut suivre. Nous pensons que nous devons concentrer nos stratégies d'information du consommateur par grandes catégories, notamment celle du transport. Il faut informer le consommateur sur le coût carbone du transport, parce que les différents modes de transport ont des conséquences complètement différentes en ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/03/2021 : Musées d'orsay et de l'orangerie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Je me réjouis de la qualité de nos débats et de la quasi-unanimité qu'a recueillie cette proposition de résolution. Valéry Giscard d'Estaing, c'est une modernité, c'est un grand héritage social et humain, c'est une manière de respecter les territoires. Et je voulais remercier le groupe UDI-I de nous avoir permis de rendre hommage à sa mémoire. Nous pouvons en être heureux et fiers. N'oublions pas qu'à travers nos bancs vit un autre de ses beaux héritages, puisqu'il a guidé nombre de parcours politiques ayant conduit jusqu'à cet hémicycle.

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/03/2021 : Musées d'orsay et de l'orangerie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Pourtant, les réformes qu'il a menées ont laissé un legs riche, souvent méconnu – les orateurs qui se succéderont à cette tribune le diront aussi. Pour ma part, je veux insister sur l'esprit d'ouverture et de modernité qu'il a insufflé. Lors de son unique mandat, d'indéniables avancées sociales et sociétales ont été accomplies ; il a ouvert la voie à des combats qu'il reste aujourd'hui encore à achever. Comment ne pas songer à l'Europe, qui fut certainement le combat de sa vie ? Dès son entrée en politique, il a soutenu la construction de l'Union européenne et jusqu'à la fin de ses jours, il milita pour une Europe unie, forte, fédérale. Sa ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/03/2021 : Musées d'orsay et de l'orangerie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Évoquer la mémoire et l'héritage de Valéry Giscard d'Estaing a pour moi une saveur particulière. J'avais 16 ans en 1974 et sa figure, qui incarnait la modernité et faisait souffler un vent de liberté, dépoussiérant une classe politique compassée, a contribué à mon engagement très précoce à l'Union pour la démocratie française, l'UDF. Je sais, pour en avoir souvent parlé avec lui, que mon collègue Yannick Favennec-Bécot et moi partageons cette filiation. Pour des raisons qui tiennent aux événements, à leur enchaînement, à la crise économique des années 1970, à certaines défaites, la place que l'histoire réserve au troisième président de la Ve ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/03/2021 : Suivi de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Ma question concerne le développement de la pandémie dans les territoires du Pacifique, spécialement celui de Wallis-et-Futuna, auquel notre collègue Sylvain Brial est particulièrement vigilant. Jusqu'à ces derniers jours, grâce à des mesures très strictes, le territoire était épargné par le virus. Ce n'est plus le cas ; aujourd'hui, c'est une explosion. Pour y faire face, le Gouvernement, dont nous saluons la réactivité, a missionné d'importants moyens. Au nom de Sylvain Brial, j'exprime les remerciements des Wallisiens et Futuniens aux soixante-douze bénévoles qui ont répondu présent mais aussi à l'ensemble des personnels de santé, eux-mêmes ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/03/2021 : Politique du gouvernement en faveur des associations

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Je souhaite remercier vivement l'ensemble des bénévoles et des responsables associatifs de notre pays, qui s'engagent au bénéfice du plus grand nombre avec un sens de l'abnégation et du dévouement qu'il convient de saluer. Nous le savons tous, la crise démontre un besoin de relations sociales, d'engagement, de participation. Nombre de nos concitoyens se retrouvent seuls et je pense que nous sortirons de la crise beaucoup plus forts, justement parce que nous aurons redécouvert l'importance des relations humaines. J'estime également que le tissu associatif se trouvera revivifié, du moins j'en formule l'espoir. Nous voyons partout combien l'engagement est important, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/03/2021 : Politique du gouvernement en faveur des associations

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher, LT

Bertrand Pancher Allons-nous simplifier ces aides ? Et ne serait-il donc pas possible de distribuer directement ces financements aux collectivités, afin de gagner en efficacité ?

Consulter

Question orale du 16/03/2021 : Gestion de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Quand le Président tirera-t-il enfin les leçons de l'année écoulée pour proposer une autre méthode de Gouvernement qui repose sur l'anticipation, la concertation et la transparence ?

Consulter

Question orale du 16/03/2021 : Gestion de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

… et les plus désorganisés. Les parlementaires présents ont tous été alarmés sur ces dysfonctionnements multiples. Monsieur le Premier ministre, alors qu'il y a un an vous n'occupiez pas ces fonctions, les méthodes sont malheureusement restées les mêmes ! Le problème n'est donc pas à Matignon mais à l'Élysée.

Consulter

Question orale du 16/03/2021 : Gestion de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

La transparence fait également défaut. Les avis du Conseil scientifique sont publiés de manière erratique, le dernier disponible datant du 12 février. Un avis plus récent a fuité dans la presse ; pourquoi nous est-il caché ? Le manque de transparence est aussi criant s'agissant des indicateurs retenus pour justifier les confinements locaux. Ces revirements alimentent la défiance, laquelle nuit à l'efficacité de la lutte contre l'épidémie. L'adaptation ne doit pas rimer avec l'improvisation. Ainsi les mêmes errements et dysfonctionnements se répètent-ils : hier c'étaient le manque des masques puis le manque des tests. Aujourd'hui ce sont les vaccins. La ...

Consulter

Question orale du 16/03/2021 : Gestion de la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Il y a un an, la France se confinait. Ce qui devait durer deux semaines a finalement duré deux mois. Ce qui aurait dû être un événement unique et exceptionnel s'est, depuis, répété. Il y a un an, la décision du confinement, prise en catastrophe, s'était imposée à nous, impuissants face à une épidémie brutale et à un virus inconnu. À l'époque, les tâtonnements et les erreurs pouvaient se comprendre. Mais un an après, alors que nos connaissances ont évolué, et que des retours d'expérience ont eu lieu, rien n'a vraiment changé dans la méthode. Depuis un an, les mêmes tares perdurent : centralisation extrême, technocratie en folie et absence de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/03/2021 : Article 1er de la constitution et préservation de l'environnement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Gardons-nous de traiter avec humour les amendements de notre collègue Marc Le Fur qui sont vraiment de bon sens. J'en reviens à l'amendement visant à limiter le nombre de ministres. Il ne faut pas s'étonner qu'un parlement qui a aussi peu de pouvoirs veuille rétablir un minimum de contrôle sur un gouvernement qui ne soit pas l'armée mexicaine. Quel beau symbole d'exiger, à ce moment du débat, l'équilibre des pouvoirs ! Je rappelle que si on continue à s'engager dans cette surconcentration des pouvoirs dans les mains d'un seul et de quelques collaborateurs, il ne faudra pas s'étonner que cette révolution démocratique ne finisse par se faire par la rue et par ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/03/2021 : Article 1er de la constitution et préservation de l'environnement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Nous nous trouvons tout de même face à un affaiblissement consternant du Parlement, affaiblissement renforcé par l'abandon du septennat. Nous nous en serions satisfaits si le Président de la République avait instauré une dose de proportionnelle, comme il s'y était engagé. Elle aurait permis un rééquilibrage des institutions. Nous sommes là au coeur du débat. Je rappelle quand même aux députés de la majorité qu'ils se sont fait élire en portant haut le projet d'Emmanuel Macron ; force est de constater que, en matière de proportionnelle, rien ne sera fait. Après la crise des gilets jaunes, et au vu des confusions liées à la centralisation des décisions ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/03/2021 : Rôle des banques et des assurances dans la crise de la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Monsieur le ministre, vous venez de nous communiquer des informations déterminantes sur les conditions de remboursement des PGE ; elles intéresseront les 650 000 entreprises qui ont bénéficié de ce dispositif majeur, pour plus de 130 milliards d'euros. Vous avez indiqué que dans les prochaines semaines, les entreprises devront informer les banques de leurs conditions de remboursement, avec la possibilité de différer les premiers versements pendant deux ans. Enfin, vous envisagez d'allonger le délai de remboursement des PGE jusqu'à huit ans – information très intéressante. Quand pensez-vous annoncer ces mesures aux entreprises ? Celles qui se sont déjà ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/03/2021 : Politiques de la france au sahel

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Les trois volets de la paix durable ont été maintes fois évoqués : limiter les capacités d'action et de nuisance des groupes armés terroristes, professionnaliser les forces de défense et de sécurité nationale dans un contexte d'institutions stables, améliorer l'environnement socioéconomique des populations, par l'accès aux moyens de satisfaire les besoins essentiels. Quand on sait les raisons profondes de l'instabilité de la région et du développement du terrorisme, il apparaît indispensable d'articuler la solution militaire et les questions de développement. Il nous faut offrir une alternative au recours à la violence. Il est vrai que, depuis cinq ans, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/03/2021 : Politiques de la france au sahel

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

La politique de la France au Sahel est à la croisée d'un grand nombre d'enjeux régionaux, et a des répercussions globales. Les premiers concernés sont les quelque 100 millions d'habitants vivant dans les cinq pays du G5 Sahel, qui sont directement confrontés à la recrudescence du terrorisme, aux enjeux démographiques et aux effets du changement climatique. Face à ces périls, la France a fait le choix – qui l'honore – de répondre en intervenant politiquement, militairement et en favorisant le développement. Le groupe Libertés et territoires partage cette stratégie qui nous semble complète. Ce débat me donne l'occasion de saluer, une fois encore, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/03/2021 : Lutte contre les inégalités mondiales

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

Alors que nous nous apprêtons à nous prononcer sur un projet de loi de programmation de l'aide française au développement des États les plus pauvres, je tenais à rappeler que la grandeur d'un pays, en particulier du nôtre, se mesure en premier lieu à sa générosité envers ceux qui n'ont pas eu la chance de suivre la même trajectoire. Comment être heureux, environné d'une telle misère ? Notre pays revendiquant un universalisme qui a tant apporté au monde entier se devrait de compter parmi les plus engagés dans ce domaine. Or cela n'a jamais été le cas. À l'assemblée générale des Nations unies, en 1970, nous nous étions engagés à consacrer à cette ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/02/2021 : Lutte contre les inégalités mondiales

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Bertrand Pancher

L'objectif de cet amendement est que la France adopte des indicateurs de résultats ventilés par sexe, afin de mieux mesurer l'impact de son action sur les inégalités entre les femmes et les hommes.

Consulter