⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et décembre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 1096 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

N'avez-vous pas dit, lors du premier confinement, qu'il fallait passer de 5 000 à 14 500 lits de réanimation ? Aujourd'hui, 5 800 lits sont ouverts, et le Président de la République nous explique que la création de lits n'est pas une solution.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

N'avez-vous pas expliqué, lorsqu'il n'y avait pas de tests, que les tests massifs étaient complètement inutiles ? C'est ce que vous avez dit, à ce moment-là.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Et je n'oublie pas que vous avez menti, monsieur le ministre. N'avez-vous pas expliqué, lorsque les masques manquaient du fait de votre incurie, qu'ils étaient inutiles et peut-être contre-productifs ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

C'est de la démagogie ! Vous avez été indigne des fonctions que vous exercez.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Pouvez-vous m'expliquer, les yeux dans les yeux, qu'il n'y a pas plus de concentration de population et de risques de transmission du virus dans les transports en commun ou dans les grandes surfaces que chez un coiffeur ou chez un cordonnier ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Monsieur le ministre, vos propos ont été indignes, et vous-même avez été indigne.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

En revanche, si vous cherchez juste à vous livrer à une manoeuvre destinée à contourner le fait que votre majorité est fragile et que vous ignorez comment elle va réagir, ce n'est pas acceptable ! Monsieur le ministre, vous devez nous éclairer sur les raisons qui justifient la réserve du vote !

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Vous pouvez encore vous rattraper, monsieur le ministre, en proposant à votre majorité d'adopter l'amendement voté à l'unanimité au Sénat – nous pourrions alors vous rejoindre.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Est-ce simplement parce que le groupe La République en marche est minoritaire ce soir et que vous n'êtes donc pas certain de pouvoir compter sur votre majorité ? Il est des moments dans cet hémicycle où le coeur de la République se met à battre réellement, et c'est le cas ce soir, parce que ce qui est en jeu, c'est toute une économie, c'est notre commerce, mis en péril par une opération de confinement qui a été un ratage complet

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/11/2020 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Sur la base de l'article 48 du règlement, madame la présidente, et dans le même esprit que le rappel au règlement que vient de faire notre collègue Jean-Christophe Lagarde. Monsieur le ministre, il faut nous répondre clairement. La réserve du vote est une possibilité à laquelle d'autres ont recouru avant vous, et que d'autres utiliseront après vous. Cela dit, il serait intéressant que vous nous expliquiez pourquoi vous demandez cette réserve.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Alors que la demande alimentaire mondiale augmente, la France perd des parts de marché. Elle a besoin de les maintenir ; pour ce faire, elle a besoins de ces trois années, que nous demandons. Tout cela est sérieux et n'est pas discutable sur le fond. Vous êtes dans des polémiques dogmatiques…

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Soit on abandonne entièrement le secteur agricole, soit on essaie de le maintenir, c'est-à-dire de favoriser la recherche variétale ; sinon, nous n'aurons pas de variétés résistantes aux virus. Mais vous êtes aussi contre la recherche, contre toutes les solutions permettant à l'agriculture de se développer.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Si vous retirez les vins et les spiritueux, la balance agroalimentaire française est déficitaire : c'est une réalité !

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Arrêtez de raconter n'importe quoi et de faire durer les débats pour le seul plaisir de les faire durer, sur un sujet d'une telle importance.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Nous parlons de 50 000 personnes qui vivent de cette filière ; vous êtes en train de leur mettre la tête sous l'eau.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

On veut bien tout entendre, mais de là à nous expliquer que le puceron vert est lié au libéralisme, ça suffit ! Il y a des limites à l'exercice !

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

… il faut aussi les respecter ainsi que les milliers de gens qui travaillent dans cette filière.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Il ne faut pas être dans le dogme mais adopter un raisonnement pratique qui permette à la France de rester un grand pays agricole préservant son environnement. Les agriculteurs y sont suffisamment attachés, ont fait suffisamment d'efforts, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Si nous n'autorisons pas à nouveau les néonicotinoïdes, on procédera par pulvérisation et les risques sont beaucoup plus importants. Protégeons donc les producteurs et la filière, pour une durée limitée, en attendant de trouver des produits de substitution.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Si vous avez déjà mangé du miel de betterave, invitez-moi, je le partagerai volontiers avec vous ! Cela n'existe pas.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Un de nos collègues considère qu'il n'est pas grave d'attaquer une filière qui gagne de l'argent, or le sujet n'est pas une filière mais une production qui disparaîtra à jamais, car dès lors qu'il n'y aura plus de production de betteraves, et ce sera le cas si nous ne réautorisons pas les néonicotinoïdes tant que nous n'avons pas de produit de substitution, la plantation de betteraves disparaîtra, les usines avec, et nous ne pourrons plus relancer cette production. Cela concerne 1,5 % de l'assolement. Nous parlons de produits mis sur un enrobage de la graine : la graine est enrobée, dans le sol, s'agissant d'une plante sans floraison et où ne viennent donc pas ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Vous avez suspendu la mesure de financement de l'âge pivot à la conférence de financement. Nous ne savons donc pas, aujourd'hui, quelle assiette globale sera retenue. On ne connaît pas les taux, car vous les renvoyez à un décret. Le risque juridique est donc évident. Le risque politique et démocratique n'est pas moindre. Nous examinons un projet de réforme du système des retraites, dont le budget est d'environ 320 milliards d'euros, sans débattre de son financement ici, à l'Assemblée. On nous répond que ce n'est pas grave, que nous n'avons qu'à voter le texte tel quel et qu'on s'occupera du financement après. Avouez qu'il y a là non seulement une ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Je reviens sur le risque d'inconstitutionnalité qui a été évoqué. Le rapporteur général a tenté de répondre, mais ce risque est bien réel : quand on reprend l'avis du Conseil d'État, on constate qu'il y a un risque juridique – et j'ajouterai même un risque politique. Aux termes de l'article 34 de la Constitution, en effet, la loi fixe « l'assiette, le taux et les modalités de recouvrement des impositions de toutes natures [… ] ». Or il y a une incertitude sur tous ces points.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Il n'est quand même pas interdit de voter des textes quelques mois avant les élections !

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Si ! La majorité étant majoritaire au sein de la conférence des présidents, vous le savez pertinemment, le fait majoritaire s'impose aux présidents des autres groupes, quelle que soit leur position. Ici, la décision prise en conférence des présidents dénature complètement les débats.

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christian Jacob

Je ne suis en rien méprisant. Quant au point que vous venez d'évoquer, la conduite de nos débats ne peut pas se fonder sur des règles arbitraires.

Consulter