⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et février 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 19 sur 19 triés par date — trier par pertinence

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 09/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Les personnels de l'Opéra national de Paris ne comptent pas que des danseurs et des danseuses. De plus, nous n'avons pas à faire de différence entre ceux de l'Opéra national de Paris et ceux des autres opéras de France. La médecine du travail conseille aux danseurs d'anticiper leur reclassement vers 40 ans. Certains deviennent chorégraphes, d'autres, professeurs. Il ne faut pas non plus faire de différence entre les danseurs et les professeurs de danse, qui ne bénéficient pas d'un régime spécial. J'en profite pour rendre hommage à mes anciens collègues, et à tous les professeurs de danse français, qui, chaque année, forment les futurs danseurs ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 08/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

J'ai entendu dire tout à l'heure que nous étions en marche vers la capitalisation : c'est vrai, nous sommes en marche vers la capitalisation des bonnes réformes ! Je vais commencer par rappeler brièvement aux personnes qui suivent nos débats ce qu'est un PASS, car tout le monde ne le sait pas forcément : c'est le plafond annuel de la sécurité sociale, qui s'élève à 41 136 euros. Le plafond des 3 PASS est l'un des premiers paramètres ayant été retenus pendant les concertations. Ce dispositif fait consensus auprès des partenaires sociaux, mais aussi auprès de personnes faisant référence, comme les économistes Thomas Piketty ou Antoine Bozio, qui ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 07/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Je vais me faire le porte-parole de ceux qui ont des carrières incomplètes, hachées, et des 20 % de femmes qui sont contraintes de travailler jusqu'à 67 ans. J'ai moi-même commencé à travailler à 22 ans ; j'ai d'abord effectué des petits boulots, des vacations à moins de 50 heures par mois – deux ans et demi de travail pour rien –, avant d'élever mes enfants pendant neuf ans. J'ai ensuite travaillé à temps partiel subi car mon travail – je suis professeure de danse – est pénible, même s'il n'est pas reconnu comme tel. J'ai récemment reçu la notification de mes droits : pour partir à taux plein, il faudrait que je cotise encore ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 03/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Longtemps oubliés, les 8 à 11 millions d'aidants que compte notre pays sont, depuis le début de la législature, l'objet de toute notre attention. De nombreuses mesures ont déjà été intégrées à la stratégie nationale de mobilisation et de soutien en faveur des aidants, comme l'indemnisation du congé de proche aidant, l'assouplissement du congé de présence parentale ou encore l'aménagement des rythmes d'études pour les étudiants aidants. L'article 43 du projet de loi prend en considération la situation des aidants dans le nouveau système universel de retraite. Il prévoit de leur attribuer des points de solidarité, conformément à ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 11/12/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Unique en France et fondé sur une méthodologie validée, le programme « Vivons en forme » (VIF) mobilise les collectivités et les acteurs de proximité, depuis quinze ans, autour d'un objectif : accompagner les familles vers des comportements plus favorables à la santé et à la forme. Il garantit la santé et le bien-être de tous, prévient le surpoids et l'obésité chez l'enfant et contribue à réduire les inégalités sociales de santé. Mis en place il y a quinze ans, dans une commune de ma circonscription, par la collectivité en collaboration avec les écoles et les associations, il a été adopté par 250 communes et concerne désormais 4 ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 30/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Le groupe La République en Marche votera ces amendements. Nous attendons l'évaluation de l'IGAS sur ce dispositif qui connaît un taux élevé de non-recours et espérons que l'assouplissement des règles concernant l'hébergement apportera rapidement une solution.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 30/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Le groupe La République en Marche votera pour ces amendements, qui font écho à l'engagement du Président de la République et de la ministre.

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 30/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

La réduction des inégalités et la protection des personnes vulnérables sont des axes forts de la politique suivie depuis le début du quinquennat, en particulier depuis que la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté a été présentée par le Président de la République. Vous appliquez cette stratégie, mesdames les secrétaires d'État, avec force et conviction. Les crédits de la mission Solidarité, insertion et égalité des chances progresseront une fois de plus en 2020 : une augmentation de 6,7 % par rapport aux crédits inscrits dans la loi de finances pour 2019 est en effet prévue. Cette hausse correspond essentiellement à la ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 29/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Ma question est assez proche de celle de M. Viry. L'objectif des dispositifs d'IAE constitue un véritable défi puisque les effectifs augmenteront de 20 000 par an pour atteindre 100 000 personnes d'ici à 2022. Pourriez-vous préciser les mesures et les moyens d'accompagnement déployés en faveur de cette grande transformation ?

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 15/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Mon amendement vise à simplifier l'information des entreprises de travail temporaire sur le versement de la prime par l'entreprise utilisatrice. Il y a eu cette année beaucoup de contentieux résultant du fait que, si les agences de travail temporaire sont à même de verser la prime exceptionnelle, elles ne disposent pas toujours pour le faire d'informations suffisantes de la part de l'entreprise utilisatrice. Afin d'y remédier, mon amendement a pour objet de rendre obligatoire la désignation, par l'entreprise utilisatrice, des salariés intérimaires bénéficiaires de la prime ainsi que le montant devant être versé à chacun d'entre eux.

Consulter

Mission d'information sur l'adaptation de la politique familiale française aux défis du xxie siècle - Intervention le 02/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Comment prévenir ces situations ? Et peut-on imaginer des mesures rétroactives réparant les conséquences de choix communs antérieurs à la séparation qui lèsent un des membres de la famille, les femmes le plus souvent ?

Consulter

Mission d'information sur l'adaptation de la politique familiale française aux défis du xxie siècle - Intervention le 02/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Alors que des familles se décomposent, que les projets diffèrent selon les familles et l'on peut vivre différents projets familiaux, les politiques publiques doivent-elles continuer de s'adapter pour protéger les membres de la famille ? Par exemple, une femme mariée quitte son emploi pour s'occuper des enfants du couple ; ce choix familial est fait sans que l'on s'interroge sur ce qui se passera ensuite. Malheureusement, il arrive que les parents se séparent, et ce que vous avez construit à un temps donné vous desservira ensuite – je l'ai vécu. Cette suite d'événements touche souvent les femmes qui choisissent d'arrêter leur carrière ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 24/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christine Cloarec-Le Nabour

Monsieur le haut-commissaire, le système actuel ne tient pas suffisamment compte de la diversité des parcours professionnels et des formes d'emploi. Le système universel accompagnera mieux les mobilités professionnelles, notamment grâce à l'institution d'un compte unique de retraite accessible en ligne. Dans un souci d'informer au mieux, préconisez-vous la création d'une nouvelle plateforme ou l'intégration à une plateforme déjà existante telle que la plateforme nationale des droits sociaux, accessible à l'adresse www.mesdroitssociaux.gouv.fr, créée depuis plusieurs années déjà et encore peu connue des Français ?

Consulter