⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et septembre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 1003 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires étrangères - Intervention le 04/03/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Je n'ai pas le sentiment que ce que les Turcs ont fait soit conforme à l'accord de Sotchi. Ils ont fait entrer du matériel militaire dans la zone et des soldats turcs ont été tués : ce n'est pas ce que prévoyait l'accord de Sotchi. Par ailleurs, en ce qui concerne le droit d'asile, il ne faut pas leurrer les gens. Il est très facile de verser dans la guimauve quand on parle de ce sujet. En réalité, la Turquie est responsable du droit d'asile pour ces gens, c'est elle qui doit l'assumer, mais elle nous demande de payer pour cela. Par conséquent, il s'agit en fait d'un troc de population.

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 04/03/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Ce à quoi nous assistons dans l'enclave d'Idlib, c'est en réalité à la renaissance d'un péril ottoman qui, venant s'ajouter au péril iranien, s'étend sur le Moyen-Orient. Ce péril, on le voit poindre depuis des années, sous les mutations extraordinaires qu'a connues la Turquie du président Erdogan. C'est une chose que l'on ressent quand on va se promener du côté de Mossoul ou du Kurdistan : les Turcs ne sont plus ceux que nous avons connus. Peut-être en portons-nous une part de responsabilité, puisque certains auraient voulu les intégrer à l'Europe, mais cela ne s'est pas fait. En réalité, ne nous voilons pas la face : la Turquie a envahi la Syrie, et tout ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 15/01/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Dans ce cas, pourquoi Mme Belloubet a-t-elle dit le contraire ?

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 15/01/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Je souhaite moi aussi vous interroger au sujet de l'Iran et du retour de Daech. Quand on examine la situation en Iran – en dehors des événements récents que chacun connaît –, on s'aperçoit qu'elle est marquée par la progression militaire de cet État. L'attentat contre les installations d'Aramco en septembre dernier avait déjà constitué un avertissement sérieux, d'autant que, selon les états-majors d'Israël et des États-Unis, les fusées ayant atteint ce site n'avaient pas été détectées. Quelques mois plus tard, l'attaque sur deux bases stratégiques des forces américaines et irakiennes en riposte à la mort du général Soleimani est venue confirmer ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 15/01/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Je ne suis pas sûr que le problème de la femme se limite à l'école, mais c'est l'un des sujets essentiels. L'ONU va dans le sens de la pensée unique, car il y a des sujets qu'elle n'aborde pas, notamment le problème de la démographie. Quelle est l'organisation internationale qui peut mieux que l'ONU aborder le problème démographique et en particulier le problème des filles à l'école, qui est effectivement lié ? L'ONU ne veut pas poser cette question qui pourrait troubler le déroulement normal de la pensée universelle. « Ne touchons pas à des sujets brûlants. » C'est la démographie aussi qui explique les flux migratoires, pas seulement le climat. La ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 15/01/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Le multilatéralisme est chaudement défendu, seulement il est chaudement oublié. Parler aujourd'hui d'une organisation qui plaide pour le multilatéralisme fait sourire. Le dernier exemple qui vient en tête est celui de la Libye. L'ONU soutient le gouvernement libyen, qui lui-même est soutenu par les Turcs, mais qui est attaqué par le général Haftar, qui lui est soutenu par les Russes. Ceci n'empêche d'ailleurs pas les Russes et les Turcs de discuter sur leurs positions mutuelles en Afrique et au Moyen-Orient. Même le général de Gaulle ne pouvait imaginer que nous irions jusque-là. Avez-vous entendu parler du problème libyen sur place ? Nombreux sont les ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 20/11/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

La Grande-Bretagne peut-elle avoir une politique singulière à l'égard du Commonwealth, sans pour autant associer ses partenaires européens ? C'est une des conséquences du Brexit que j'aimerais connaître.

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 20/11/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Claude Goasguen

Je voudrais vous poser une question qui concerne non pas seulement la Grande-Bretagne et le Brexit, mais aussi les conséquences stratégiques du côté de l'empire britannique, le Commonwealth. Il va y avoir des problèmes militaires : j'aimerais en savoir plus sur les répercussions du Brexit dans ce domaine. A-t-on vraiment examiné les effets géostratégiques ? Le Commonwealth est très puissant dans une région qui est particulièrement agitée, le Sud-Est asiatique. L'Australie et la Nouvelle-Zélande sont des alliés considérables. Les difficultés que nous allons avoir dans nos rapports avec la Grande-Bretagne au plan militaire auront-elles un impact sur les ...

Consulter