⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et décembre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 58 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 09/04/2019 : Enjeux stratégiques en mer de chine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ma question s'adresse à M. le ministre des affaires étrangères. Aujourd'hui se tient le vingt-et-unième sommet bilatéral entre l'Union européenne et la Chine. Lors de son dernier déplacement en France, le président chinois Xi Jinping a réaffirmé son attachement au multilatéralisme comme « meilleure façon de promouvoir la coopération internationale et de préserver la paix et la prospérité dans le monde ». Et pourtant, la Chine ne joue pas toujours le jeu du multilatéralisme, au contraire. Nous connaissons bien les déséquilibres commerciaux avec ce pays. Nous connaissons moins la menace que pourrait représenter demain la montée en puissance militaire de la ...

Consulter

Question orale du 09/04/2019 : Enjeux stratégiques en mer de chine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Cette maison est une belle maison. Elle est souvent mal comprise et mal connue. Je l'ai découverte avec vous et ça a été un honneur de servir les Français à vos côtés pendant deux ans. Pour cela, merci !

Consulter

Question orale du 09/04/2019 : Enjeux stratégiques en mer de chine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Merci à mes collaborateurs parlementaires qui m'ont accompagnée depuis le premier jour, et merci surtout à vous tous, chers collègues de tous les bords politiques.

Consulter

Question orale du 09/04/2019 : Enjeux stratégiques en mer de chine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Avant de poser ma question, je souhaite profiter de cette opportunité, puisque c'est ma dernière séance de questions au Gouvernement, pour dire merci. Merci aux administrateurs et à tout le personnel de l'Assemblée nationale.

Consulter

Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en france - Intervention le 21/03/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

J'ai deux questions à vous poser. La première porte sur les événements de Christchurch. La deuxième s'adresse plus particulièrement à M. Tabaka. Mais, avant de les poser, j'aimerais revenir sur les propos de M. Battesti, même si le rapporteur l'a déjà fait. D'abord, c'est faire peu de cas de la compétence et de la perspicacité de cette commission d'enquête que de croire qu'elle ne serait pas capable de déterminer si les personnes qu'elle convoque courent un risque en s'exprimant devant elle. Nous aurons, au terme de cette commission d'enquête, auditionné plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des chercheurs, des universitaires, des hauts ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/03/2019 : Débat en vue du conseil européen des 21 et 22 mars 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Le 9 avril prochain se tiendra le 21e sommet entre l'Union européenne et la Chine. Lors du dernier sommet, qui a eu lieu à Pékin en juillet 2018, les deux parties se sont mises d'accord sur l'approfondissement du partenariat stratégique, sur leur volonté de promouvoir un commerce international fondé sur des règles communes et sur leur intention de travailler à une refonte de l'Organisation mondiale du commerce. Les relations commerciales entre l'Union européenne et la Chine sont primordiales : chaque jour, près de 1,5 milliard d'euros de marchandises transitent entre l'une et l'autre. La Chine est notre deuxième partenaire commercial et nous sommes son premier ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 12/02/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ma question, à laquelle j'associe Mireille Clapot, ne porte ni sur le traité d'Aix-la-Chapelle ni sur l'Europe, mais sur votre ministère. En 2014, vous avez publié un livre, Choisissez tout, dans lequel vous expliquiez avec conviction est humour qu'il fallait cesser de demander aux femmes de choisir entre une carrière professionnelle ambitieuse et une vie privée épanouie, entre mener parcours exceptionnel de diplomate, de directrice de l'École nationale d'administration (ENA), puis de ministre, et être quatre fois maman ; que, oui, les femmes pouvaient tout avoir, comme les hommes. Votre parcours est une inspiration pour nombre d'entre nous, femmes jeunes et moins ...

Consulter

Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en france - Intervention le 07/02/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur le secrétaire d'État, vous avez évoqué brièvement la dimension transnationale, à la fois de la coopération entre l'ultradroite française et d'autres groupes d'ultradroite européens, et de la réponse de nos services de renseignement et de nos ministères. Pourriez-vous nous donner des détails sur cette question, par exemple sur les liens entre l'ultradroite française et l'ultradroite italienne ? Des actions conjointes ont-elles déjà été menées ? Comment coopérez-vous avec d'autres États frappés par ce fléau ?

Consulter

Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en france - Intervention le 30/01/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur Camus, vous avez indiqué comme facteur d'unité de ces groupuscules la détestation de la République et de ses institutions. Est-ce un critère pour les distinguer des groupuscules d'extrême gauche, ou des black blocs ? Dans la crise actuelle, il y a de plus en plus d'attaques contre les institutions, les symboles de l'Etat, que ce soit un tribunal ou les locaux d'un secrétariat d'Etat. Un autre point de fixation des groupuscules d'extrême droite est l'antisémitisme et l'islamophobie. Est-on passé de l'un à l'autre ou l'antisémitisme est-il toujours aussi présent ? Est-ce une base qui rallie tous des groupuscules ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/12/2018 : Modification de l'acte portant élection des membres du parlement européen

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Quel électeur français connaît le député européen de sa région ? En supprimant l'échelon régional, nous favorisons l'identification par les électeurs de leurs représentants. La circonscription unique est aussi l'occasion de recréer un vrai débat, une confrontation sérieuse entre les projets politiques que portent les différents partis. Je parle ici des projets politiques pour l'Europe, et non d'un référendum pour ou contre le Gouvernement, comme certains le souhaitent. Transformer cette élection en un référendum contre le Gouvernement serait tout sauf démocratique. Ce serait refuser le résultat démocratique des élections présidentielles et législatives ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 19/12/2018 : Modification de l'acte portant élection des membres du parlement européen

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Dans cinq mois, nous élirons un nouveau Parlement européen. Plus de 500 millions de citoyens européens seront appelés à se rendre aux urnes pour élire leurs représentants. L'Europe, chacun le sait, fait face à d'innombrables défis : migrations, réchauffement climatique, terrorisme, cyber-sécurité. Elle doit s'affirmer encore et toujours face aux grandes puissances, la Chine, la Russie, et aujourd'hui les États-Unis, qui se désengagent sur les questions économiques, commerciales, sécuritaires, climatiques. S'il est un grand défi que l'Europe doit affronter en interne, c'est bien celui de la démocratie et de la représentativité. La question démocratique n'est ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 18/12/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Je m'associe aux propos tenus par mon collègue Jacques Maire au sujet de la très surprenante absence de nos amis du groupe Les Républicains qui, après avoir applaudi à deux mains, voire quatre et bien davantage, l'annonce de cette audition, ne daignent pas être présents aujourd'hui. Vous l'avez souligné, monsieur l'ambassadeur, il faut éviter de penser que ce pacte ne vise que les migrants arrivant en Europe. Ma question porte sur les accords de réadmission, non pas à partir des pays de destination, majoritairement européens, mais à partir des pays de transit. Vous avez rappelé que l'Union européenne a signé un accord avec Rabat pour aider le Maroc à lutter ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 12/12/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Madame la présidente, notre collègue Claude Goasguen et moi-même nous sommes rendus en Irak il y a trois semaines. Nous avons pu constater que l'Irak, comme vous l'avez dit, va mieux : le Premier ministre Adel Abdel-Mehdi fait consensus ; les relations entre Erbil et Bagdad se sont considérablement améliorées depuis le référendum d'autodétermination ; à Bagdad, le nombre d'attentats a décru de 75 % ; à Mossoul, la vie reprend doucement. Nous avons cependant constaté aussi que la reconstruction tardait un peu. Après quinze ans de guerre et d'insurrection, quasiment quatre ans d'occupation partielle par DAECH, l'Irak et la communauté internationale estiment à ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 11/12/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ma question porte sur la Corne de l'Afrique et les enjeux de pouvoir qu'elle représente pour l'Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar. Il y a trois mois, la paix a été signée entre l'Éthiopie et l'Érythrée, après vingt ans de guerre fratricide et je crois que le roi Salman et son fils n'y sont pas pour rien. C'est une paix attendue, dont on espère qu'elle renforcera la sécurité et la stabilité dans cette région très touchée par le terrorisme. Cette zone, dont il est peu question, est devenue l'arrière-cour de cette guerre froide orientale. Ici comme ailleurs, c'est grâce à la politique du carnet de chèques que l'Arabie Saoudite a réussi à ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Je me félicite de ce rapport au nom de mon groupe la REM ; il reflète très bien les efforts du gouvernement français pour défendre un cadre financier pluriannuel 2021-2027 qui soit à la fois réaliste, prudent et fiable. Ce rapport met également en avant les priorités européennes, à savoir la jeunesse, avec le projet Erasmus +, la recherche et innovation, la gestion des frontières extérieures, l'immigration, l'asile ainsi que la défense - avec la création d'un fonds de défense doté de 13 milliards d'euros comme l'a voulu le Président de la République. C'est pourquoi le groupe LREM votera les crédits du prélèvement sur recettes européen. Ma question porte ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 03/10/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Je salue à mon tour la hausse de l'aide publique au développement pour 2019 qui reflète véritablement notre engagement pour la solidarité internationale. Après avoir fait de l'égalité femmes-hommes la grande cause du quinquennat en France, le président Emmanuel Macron a défendu à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies la semaine dernière l'idée d'en faire une grande cause mondiale. Il a également annoncé consacrer 50 % de notre aide publique au développement à des projets permettant de réduire les inégalités de genre. C'est un engagement fort et ambitieux. Pour rappel, le programme 209, géré par le ministère des affaires étrangères, ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 19/09/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Un rapport de Human Rights Watch paru début septembre et des déclarations de responsables de l'ONU le mois dernier apportent des preuves attestant que 1 million de Ouïghours – une minorité musulmane turcophone du nord-ouest de la Chine – sont incarcérés dans des camps de « déradicalisation » ou de « rééducation », où ils subiraient des tortures, des détentions arbitraires, des mauvais traitements et un endoctrinement. D'autre part, depuis 2017, les autorités du Xinjiang ont lancé une véritable campagne de collecte d'informations biométriques concernant cette population ayant pour but d'en assurer une surveillance totale. Le gouvernement chinois a nié les ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 18/07/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Lors d'une audition qui s'est déroulée ici-même, à l'Assemblée nationale, en 2013, le président-directeur général de Dassault Aviation, Éric Trappier, a déclaré ce qui suit : « si demain j'ai l'autorisation de la DGA de fabriquer tout en Inde, y compris les appareils destinés à l'armée française, je le ferai : je n'ai pas d'états d'âme ». Ma question porte donc sur l'encadrement des transferts de technologies. La déclaration que je viens de citer est, évidemment, un brin provocatrice, mais elle montre bien le souhait de certaines entreprises de défense françaises d'aller le plus loin possible dans ce domaine. Une grande partie des ventes d'armes les plus ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 17/07/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur le ministre, je souhaite vous interroger sur la situation en Hongrie que vous avez brièvement évoquée dans votre propos liminaire. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, tient le pays d'une main de fer depuis 2010. Devançant Jobbik, le parti d'extrême droite, son propre parti, Fidesz, a remporté 70 % des sièges du Parlement hongrois aux élections législatives d'avril dernier. M. Orbán s'appuie sur cette légitimité démocratique pour museler les critiques et les oppositions et maintenir un contrôle étroit sur les médias, les ONG et tous les corps intermédiaires. À l'extérieur, il choisit de remettre en cause les engagements européens sur le ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/07/2018 : Protocole contre la fabrication et le trafic illicites d'armes à feu

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Madame la présidente, monsieur le secrétaire d'État, madame la présidente de la commission, monsieur le rapporteur, chers collègues, le 13 novembre 2015, des terroristes islamistes sèment la mort dans les rues de Paris. Au Bataclan, à la Belle équipe, au Comptoir Voltaire, à la Bonne bière et au Petit Cambodge, 130 personnes sont assassinées et plus de 400, blessées. Les armes utilisées par les terroristes sont principalement des fusils d'assaut, des Kalachnikov, comme cela avait été déjà le cas lors des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. Ces armes, achetées en Europe orientale et passées par la Belgique avant d'être utilisées en France, ...

Consulter

Question orale du 09/05/2018 : Accord sur le nucléaire iranien

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Aujourd'hui, en cette journée de l'Europe, il est plus que jamais important que l'Europe prenne les devants. De notre unité sur la question dépendra l'affirmation de notre souveraineté européenne. Monsieur le ministre, quelles sont les prochaines étapes de la diplomatie française et européenne pour faire vivre l'accord sur nucléaire et éviter une nouvelle guerre dans la région ?

Consulter

Question orale du 09/05/2018 : Accord sur le nucléaire iranien

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

C'est le sens des actions menées depuis des mois par les gouvernements de la France, du Royaume-Uni et de l'Allemagne. C'est également le sens de la lettre adressée au Congrès américain et signée par plus de 500 députés français, allemands et britanniques, de tous les bords politiques, lettre que je porterai à Washington la semaine prochaine.

Consulter

Question orale du 09/05/2018 : Accord sur le nucléaire iranien

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur le ministre de l'Europe et des affaires étrangères, ma question porte également sur le JCPOA, le plan d'action conjoint sur le nucléaire iranien. Je me réjouis que tous les groupes politiques se saisissent de ce sujet, ce qui témoigne de son importance pour la France. Cet accord couronnait douze années de négociations diplomatiques et marquait un tournant historique dans la lutte contre la prolifération nucléaire. Surtout, il apportait une garantie puissante de sécurité pour le Moyen Orient et pour le monde. Le retrait américain porte gravement atteinte au multilatéralisme. Il signe le renoncement des États-Unis à leurs responsabilités mondiales et ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

J'en profite pour dire que la France est vice-présidente de l'initiative Nansen, qui se préoccupe de ce sujet. Elle sera au premier rang des négociations du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés portant sur le pacte mondial sur les migrations, qui sera présenté aux Nations unies en septembre prochain.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Comme cela est porté par la majorité et par le Gouvernement, il importe de prendre en compte ce phénomène. Aussi, je retire mon amendement.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ce phénomène est réel, et des habitants d'îlots dans le Pacifique ont vu leur maison submergée par la montée des eaux et sont devenus des réfugiés climatiques en Australie et en Nouvelle-Zélande. Ce qui est hautement irresponsable, pour reprendre vos termes, c'est d'être totalement aveugle à la réalité du réchauffement climatique.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Madame Le Pen, le chiffre de 143 millions de déplacés climatiques, que vous avez aimablement repris, concerne précisément des personnes déplacées à l'intérieur des pays en développement et ne concerne pas les pays des zones développées.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ces femmes et ces hommes victimes du dérèglement climatique sont forcés de quitter leur lieu d'habitation pour migrer le plus souvent vers de grands centres urbains à l'intérieur de leur propre pays et peut-être, demain, dans les pays développés. La définition de ces déplacés climatiques consacrée par le Programme des Nations unies pour l'environnement en 1985 est celle de « personnes forcées de quitter leur lieu de vie temporairement ou de façon permanente à cause d'une rupture environnementale qui a mis en péril leur existence ou sérieusement affecté leurs conditions de vie. » Cette définition diffère légèrement de celle proposée par nos collègues de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Le présent amendement vise à ouvrir le bénéfice de la protection subsidiaire aux déplacés climatiques, dont le nombre devrait atteindre, selon la Banque mondiale, 143 millions d'ici à 2050 dans les zones en développement, en raison de la montée des eaux, de l'intensification des sécheresses, de l'érosion des côtes et de phénomènes qui touchent l'environnement de ces régions sur le long terme. Le Président de la République l'a rappelé devant l'ONU, les migrations sont politiques, climatiques et ethniques.

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 06/04/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Le champ du « passeport talent » est étendu aux salariés d'une entreprise innovante, reconnue comme telle par un organisme public, et ce même si l'entreprise n'a pas le statut fiscal de jeune entreprise innovante. Le Conseil d'État note que « l'extension du titre « passeport talent » aux entreprises innovantes reconnues par un organisme public n'appelle pas de réserve, dès lors que le Gouvernement note la nécessité de rendre publique la liste des organismes et procédures de reconnaissance concernés, pour éviter toute disharmonie dans l'application que les services pourront faire de ces dispositions sur le territoire. » Cet amendement prévoit donc que seront ...

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 06/04/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Dans la version actuelle de l'article L. 313-20 du CESEDA, le « passeport talent » est délivré à l'étranger dont la renommée nationale ou internationale est établie et qui vient exercer en France une activité dans un domaine scientifique, littéraire, artistique, intellectuel, éducatif ou sportif. L'objet de cet amendement est de compléter les domaines d'activité cités en y ajoutant l'artisanat. Il s'agit de reconnaître l'artisanat comme une filière d'excellence, une activité susceptible de propulser l'artisan sur le devant de la scène nationale et internationale. L'objectif est d'inciter les talents internationaux qui exercent une activité manuelle de haut ...

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 06/04/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Le dispositif « passeport talent » est essentiel pour le rayonnement de la France et son attractivité. L'alinéa 3 de l'article 20 étend le champ de la carte de séjour pluriannuel à l'étranger dont les fonctions s'inscrivent dans le cadre du projet de développement économique de l'entreprise. La rapporteure pour avis et présidente de la commission des Affaires étrangères, que je représente, propose d'élargir la délivrance du « passeport talent » aux étrangers qui participent au développement « social, international et environnemental » de l'entreprise.

Consulter

Question orale du 04/04/2018 : Questions sur le financement de l'aide publique au développement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Il y a quinze jours, la Banque mondiale a publié un rapport intitulé « Lame de fond ». Selon ses estimations, 143 millions de personnes pourraient être contraintes de quitter leur lieu de résidence d'ici à 2050 et de migrer vers l'intérieur des terres, notamment dans trois régions du monde : l'Afrique subsaharienne, l'Asie du Sud et l'Amérique latine. Ces migrations n'auront pas pour cause des conflits armés mais le changement climatique. Le phénomène des déplacés climatiques est un vrai sujet. Ainsi, en Éthiopie, la baisse des récoltes due à la sécheresse constitue la première cause de migration. Au Bangladesh ou dans les États d'Océanie, les inondations ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 07/03/2018 : Convention d'extradition avec les Émirats arabes unis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur le président, monsieur le secrétaire d'État, madame la présidente de la commission, monsieur le rapporteur, chers collègues, la convention d'extradition soumise à notre approbation ce jour est une initiative française. Signée le 2 mai 2007 par le gouvernement de la République française et le gouvernement de l'État des Émirats arabes unis, cette convention a subi, en décembre dernier, un examen attentif du Sénat qui l'a largement adoptée. Notons, en préambule, le délai très long de dix ans entre la signature de la convention par les gouvernements respectifs et l'étude du texte par nos deux chambres, alors même que les Émirats ont ratifié la ...

Consulter

Question orale du 22/02/2018 : Questions sur l'évolution de la situation au moyen-orient et la reconnaissance de l'État palestinien

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Ma question concerne la situation au Yémen. Ce conflit, qui a débuté il y a plus de trois ans comme une guerre tribale, est devenu aujourd'hui un théâtre d'opérations pour les puissances voisines, qui cristallise les rivalités régionales sans pour autant les résumer. D'un côté, la coalition Tempête décisive, menée par l'Arabie saoudite avec une dizaine de pays arabes, s'est engagée dans une opération militaire d'envergure et multiplie les bombardements pour écraser les rebelles Houthis. De l'autre côté, l'Iran est accusé, encore récemment par un rapport de l'ONU, de continuer à violer l'embargo sur les armes au Yémen. Cette guerre est aujourd'hui ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 06/02/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Monsieur le secrétaire d'État, au sujet des questions migratoires, vous avez affirmé à juste titre la nécessité de développer la dimension extérieure de l'Union. Cette dimension extérieure est aujourd'hui principalement consacrée aux problèmes de sécurité et de lutte contre le terrorisme, avec le renforcement de Frontex, la coordination régionale en matière de sécurité intérieure et extérieure et, naturellement, le contrôle des flux migratoires à partir des pays de départ. Un aspect a cependant été négligé dans nos propos, si ce n'est oublié : l'aide publique au développement (APD). Elle contribue pourtant, en amont, au développement des pays ...

Consulter

Commission des affaires étrangères - Intervention le 24/01/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Delphine O

Dans le document du CAPS qui nous a été distribué, le dossier russe vient en dernier et c'est le seul caractérisé par la logique du chaos. La question de l'ingérence de la Russie dans les élections américaines de l'année dernière a déjà provoqué deux démissions importantes, celle du conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn et celle du directeur du FBI (Federal Bureau of Investigation) James Comey ; Stephen Bannon, dans un livre récent, mentionne, lui, des interactions supposées du fils de Donald Trump avec des agents ou des représentants russes aux États-Unis au moment de la campagne électorale. En même temps, si je me souviens bien, le Congrès a ...

Consulter