Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et novembre 2018

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 494 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 05/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Straumann

Mes arguments sont identiques. Je pense même que les contribuables, en tout cas ceux qui payent leur facture, devraient être informés de la destination de cette contribution. Je crois qu'ils seraient très étonnés. La question de l'affectation de ce prélèvement pose tout simplement un problème démocratique.

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/10/2018 : Croissance et transformation des entreprises

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Straumann

Cet amendement reprend une idée de Serge Dassault, grand gaulliste s'il en est : lorsque le montant de l'intéressement et de la participation dépasse le montant des dividendes versé aux actionnaires, cela doit ouvrir droit à un avantage fiscal pour l'entreprise.

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/10/2018 : Croissance et transformation des entreprises

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Straumann

Nous proposons de créer un livret E, qui serait légèrement mieux rémunéré que les livrets réglementés et permettrait d'accueillir la trésorerie du produit de l'intéressement, non pas à l'extérieur de l'entreprise mais à l'intérieur, en vue de conforter sa trésorerie.

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/10/2018 : Croissance et transformation des entreprises

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Straumann

Les décisions du Gouvernement de ces derniers mois ont considérablement rogné le pouvoir d'achat des Français. Avec cet amendement, nous vous proposons d'offrir aux employeurs la possibilité de verser une prime de performance aux salariés, franchisée d'impôts et de charges sociales et plafonnée à 1 000 euros. Ce serait un beau cadeau, à Noël ou à d'autres périodes de l'année, qui permettrait à nos concitoyens, notamment ceux percevant de petits salaires, de retrouver un peu de pouvoir d'achat.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/10/2018 : Évolution du logement de l'aménagement et numérique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Straumann

Très bien ! Si on ne fait rien dans les logements neufs, on n'avancera jamais !

Consulter