Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et juin 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 13 sur 13 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 07/06/2019 : Mobilités

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Il vise à permettre aux engins de déplacement personnel électriques que sont les gyropodes, qui roulent à la vitesse du pas, de circuler sur les trottoirs, sur autorisation du maire, lorsqu'ils sont utilisés dans le cadre d'activités touristiques. Les engins de déplacement personnel électriques sont en effet souvent utilisés par les touristes pour visiter les villes de manière plus ludique. Ces engins, je le répète, se déplacent à la vitesse du pas ; les faire circuler sur les pistes cyclables ou sur la voie publique serait dangereux, car ils ne roulent pas assez vite. J'ajoute que cette activité étant encadrée par des professionnels, elle est ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Je le retire mais il sera important d'expliquer aux uns et aux autres comment ils pourront procéder à ces dons, quelle que soit leur forme.

Consulter

Intervention en hémicycle le 10/05/2019 : Restauration de notre-dame de paris

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Il vise à inscrire explicitement dans la loi, après l'article 1er, la possibilité de participer à l'élan de générosité pour la conservation et la restauration de Notre-Dame de Paris, grâce à du mécénat de compétence, du pro bono ou du don. Notre pays regorge de talents, et je sais que des Françaises et des Français, notamment des artisans qui excellent dans les métiers d'art, sont prêts à consentir des dons en nature – par exemple, en Bretagne, de forêts – ou de compétences. Il me semble important de leur confirmer qu'il leur sera possible de participer, au travers de dons en compétences ou en nature, à cette grande souscription nationale.

Consulter

Intervention en hémicycle le 07/05/2019 : Jeunes majeurs vulnérables

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Cet amendement vise à répondre à un besoin apparu de façon récurrente lors des auditions de la mission d'information sur l'ASE. Il s'agit de lancer des travaux de préfiguration pour créer un dossier numérique sécurisé, accessible à chaque jeune majeur ou mineur émancipé sortant de l'aide sociale à l'enfance. Je pense que chacun d'entre vous voit l'utilité d'un tel coffre-fort numérique. L'objectif est que chacun de ces jeunes puisse accéder, le moment venu, aux informations relatives à son parcours de vie.

Consulter

Intervention en hémicycle le 07/05/2019 : Jeunes majeurs vulnérables

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Cet amendement tend à remplacer le terme de « proche », qui n'a pas de définition juridique claire et qui renvoie souvent à une personne de l'entourage familial, par les termes « toute autre personne de son choix », afin d'ouvrir la possibilité au mineur de choisir librement sa personne de confiance au sein de cercles qui ne sont pas forcément ceux auxquels on pense en premier lorsqu'on évoque un proche.

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Si j'osais, je dirais que nous vivons ce soir un moment historique. Grâce à cette proposition de loi portée par La République en marche, chacun, chacune a souhaité permettre au Centre national de la musique de voir le jour – enfin ! Je ne reviens pas sur les raisons qui motivent la création de cette maison commune de toutes les musiques, ni sur notre volonté profonde de rassembler toutes les parties prenantes autour d'une création commune, pour faire rayonner la pratique culturelle préférée des Français dans notre pays et partout dans le monde. Enfin, je confirme, s'il en est besoin, que le groupe La République en marche votera la proposition de loi.

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

La question de la gouvernance du Centre national de la musique est fondamentale. C'est pourquoi le législateur se doit de jeter les fondements de celle-ci. Tel est l'objet de l'article 2. Si le travail en commission a permis de faire un pas conséquent en consacrant le principe de parité entre les femmes et les hommes au sein du conseil d'administration, il a aussi assuré la reconnaissance de la place des professionnels de la filière au sein d'un conseil professionnel adjoint au conseil d'administration. Cet ajout répond à la préconisation du rapport de préfiguration rédigé par nos collègues Émilie Cariou et Pascal Bois. Néanmoins, la loi ne peut pas tout ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Je ne peux qu'aller dans le sens du rapporteur et du ministre même si, sur le fond, on ne peut qu'être d'accord avec ce que dit Mme Kuster. Cet amendement est déjà satisfait par la rédaction du deuxième alinéa de l'article 1er.

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Cet amendement vise à rétablir, à l'alinéa 2, la définition du champ d'intervention du Centre national de la musique, lequel n'est plus précisé dans la rédaction actuelle de l'article 1er. Comme le prévoyait le texte initial de la proposition de loi, le Centre national de la musique a vocation à intervenir dans le champ de la musique enregistrée et du spectacle vivant musical. Par ailleurs, afin d'assurer une continuité entre l'action conduite par l'actuel Centre national de la chanson, des variétés et du jazz et le nouveau Centre national de la musique, le dispositif proposé inclut également le spectacle vivant de variétés, qui comprend notamment les ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

L'article 1er, qui crée le Centre national de la musique, a été substantiellement enrichi par nos travaux en commission. Il donne au CNM toutes les compétences nécessaires à son succès. Néanmoins, afin de fixer à nouveau le champ de la musique enregistrée, du spectacle vivant et des variétés, le groupe La République en marche soutiendra un amendement dont l'objet sera, je le crois, partagé par tous. Qui plus est, la proposition qui sera faite par le Gouvernement d'ajouter l'éducation artistique et culturelle aux missions du CNM permettra à ce dernier de favoriser l'accès à la pratique musicale du plus grand nombre.

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/05/2019 : Création du centre national de la musique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Florence Provendier

Qui de nous n'a jamais écouté de musique ? Qui de nous ne s'est jamais essayé à la musique ? Qui de nous peut envisager sa vie sans musique ? Cet après-midi, la musique s'invite dans l'hémicycle de notre respectable assemblée, grâce à une proposition de loi qui nous offre l'opportunité de donner vie à une maison commune de toutes les musiques. Depuis de nombreuses années, des travaux ont été lancés, dans un processus de concertation avec le secteur. Dans la continuité de ceux-ci, il y a deux ans, le ministère de la culture a demandé à M. Roch-Olivier Maistre de lui rendre un rapport en vue de « rassembler la musique » dans un centre national. Ce ...

Consulter