⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et septembre 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 178 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 09/07/2020 : Projet de loi de finances rectificative pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… 60 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 13 milliards d'euros à l'export. Monsieur le ministre délégué, cher Olivier Dussopt, monsieur le rapporteur général, cher Laurent Saint-Martin, je vais vous dire pourquoi je défends ces amendements et la viticulture française : c'est pour vous soutenir, vous, et pour nous soutenir, nous tous, parce que la viticulture française, ce sont aussi 10 milliards d'euros de TVA, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 09/07/2020 : Projet de loi de finances rectificative pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Vous me direz que je bois chauvin. Je ne m'en cache pas ! Soutenir la viticulture française, c'est respecter une part de la culture française, et c'est aussi soutenir un secteur économique important : …

Consulter

Intervention en hémicycle le 09/07/2020 : Projet de loi de finances rectificative pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Demain, nous ne voulons pas ne plus boire que des vins australiens, argentins, californiens ou sud-africains, nous voulons boire des vins français.

Consulter

Intervention en hémicycle le 09/07/2020 : Projet de loi de finances rectificative pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Monsieur le rapporteur général, nous sommes là au coeur du sujet. Certains secteurs d'activité ont été lourdement touchés par les décisions liées à la crise du covid-19. L'État les soutient, et c'est bien légitime. L'aéronautique, par exemple, a été sévèrement atteinte. Nous soutenons Airbus et ses 49 000 emplois, et je pense aux centaines de PME et TPE sous-traitantes de rang 1, 2 et 3, dont certaines sont établies dans le Cher. Le soutien à l'aéronautique représente 15 milliards d'euros, mais la viticulture française concentre 600 000 emplois directs. Ne mérite-t-elle pas tout autant d'être aidée?? Les mesures proposées dans ce ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/07/2020 : Projet de loi de finances rectificative pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Nous parlons là des conséquences de la crise du covid-19 et des mesures à prendre pour y faire face. Nous avons vu que les personnes qui pratiquent une activité physique et sportive régulière ont été moins souvent et moins durement touchées par le virus. Cela doit nous inciter à oeuvrer en faveur du sport santé, comme nous le faisons depuis trois ans. Je note avec satisfaction que l'appel à projets pour créer les maisons sport santé, novatrices dans notre pays, a enfin été lancé : 138 premières structures ont été labellisées l'an passé et d'autres le seront cette année. L'objet de mon amendement était de relever le plafond d'une taxe ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2020 : Diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du royaume-uni de l'union européenne

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

J'ai cosigné, ainsi que nombre de mes collègues de la commission des affaires culturelles, cet amendement de ma collègue Aurore Bergé car le sujet est d'importance. Je le connais bien, puisque que je suis l'élu de la circonscription où a été créée, à l'initiative d'André Malraux, la première maison de la culture, où se tient chaque année depuis 1977 le Printemps de Bourges, et où sont implantés de nombreux équipements culturels, comme l'École nationale supérieure d'art ou le centre d'art contemporain Transpalette. La crise sanitaire touche très fortement ces structures : il n'y aura pas cette année, pour la première fois depuis 1977, de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 14/05/2020 : Diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du royaume-uni de l'union européenne

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Il est finalement un peu dommage que nous ayons ce débat, qui limite la question du sport à des arguments juridiques et ne parle pas du travail de fond accompli sur l'ensemble de ces bancs pas les membres de la commission des affaires culturelles, notamment au sein du groupe de travail coprésidé par Fabienne Colboc et Régis Juanico, du travail du groupe d'étude sur l'économie du sport présidé par mon collègue Cédric Roussel ni de celui que je mène en tant que président du groupe d'étude sur le sport. Se pose en effet une vraie question. Le sport est une grande galaxie, qui rassemble plusieurs dizaines de fédérations olympiques, non olympiques, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 13/05/2020 : Haine sur internet

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

L'ironie, c'est que vous le fassiez sur les bancs de l'extrême droite !

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

C'est la démocratie ! Nous avons été élus pour être en nombre !

Consulter

Intervention en hémicycle le 13/02/2020 : Gel des matchs de football le 5 mai

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Mes chers collègues, nous devons la justice aux victimes et à leurs familles. La justice est passée et des coupables ont été condamnés – peut-être pas assez aux yeux de certains, je l'entends, mais il ne nous appartient pas de commenter une décision judiciaire. Aux victimes et à leurs familles, nous devons aussi le respect. C'est important, le respect. Celui qui ne respecte pas la vie et la mémoire, les victimes et leurs familles, ne mérite que le mépris. Or, nous, nous respectons la vie et la mémoire. Nous respectons les victimes et leurs familles. Respecter les victimes et leurs familles, c'est faire évoluer la réglementation relative aux ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 13/02/2020 : Gel des matchs de football le 5 mai

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Ce soir du 5 mai 1992, ce devait être la fête du football à Furiani, et ce fut le drame. La vie s'est effacée devant la mort, dans le bruit effroyable de l'effondrement de la tribune. Le fracas et la stupeur résonnent encore en nous. Les coupables sont nombreux, mais leur motivation peut se résumer en deux mots : la cupidité et la lâcheté.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/10/2019 : Projet de loi de finances pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… et je suppose que vous étiez dans une situation comparable dans vos circonscriptions. Dans cette région, le terrain de rugby, le terrain de football et le gymnase abritant le terrain de basket doivent être refaits. Je vous demande de songer aux besoins de vos territoires, et de voter en votre âme et conscience.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/10/2019 : Projet de loi de finances pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Nous allons consacrer 45 millions d'euros aux équipements sportifs de proximité, alors que l'Association nationale des élus en charge du sport chiffre le besoin à 1 000 fois plus. Songez que 50 % des 330 000 équipements sportifs de proximité ont plus de 40 ans. Quelque 48 millions seront affectés au soutien aux clubs et associations, très largement victimes de la suppression des contrats aidés ces dernières années. Cela financera 5 000 emplois dans 4 500 clubs. Songez que nous avons, en France, 180 000 clubs affiliés à des fédérations et 140 000 associations. Dernier exemple : nous allons labelliser – c'est une très bonne chose – 100 maisons ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/10/2019 : Projet de loi de finances pour 2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Je vais le défendre conjointement avec les amendements nos 2962 et 2944, qui seront appelés dans un instant. Le budget du sport pour 2020 est plus élevé que les années précédentes, mais il n'est pas bon pour autant. En effet, la totalité de sa progression est fléchée vers la Société de livraison des ouvrages olympiques, la SOLIDEO, c'est-à-dire la construction d'équipements sportifs et non sportifs très majoritairement situés en Île-de-France. Pour nos territoires, il n'y a rien, ou si peu !

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… et a été applaudi par les députés de tous les groupes, debout. Révisez l'histoire des événements dans cet hémicycle et cessez d'instrumentaliser la laïcité à tout bout de champ ! Votre obsession est assez douteuse, madame !

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… en essayant de provoquer un débat sur ces sujets alors même que nous disons qu'il existe effectivement des problèmes liés à la laïcité dans le sport, comme dans d'autres domaines, mais qu'ils doivent être traités au niveau de l'État, donc du ministère, et non au niveau de l'Agence nationale du sport – point à la ligne. Vous prétendez, madame Boyer, que je suis l'avocat des islamistes politiques, mais je vous rappelle – car, manifestement, vous avez la mémoire courte – que vous parlez au député qui, dans cet hémicycle, a pris la défense de l'avocate iranienne Nasrin Sotoudeh…

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Je préfère nettement l'approche apaisée et réfléchie de Marie-George Buffet à votre approche instrumentalisée de la laïcité, chers collègues du groupe Les Républicains !

Consulter