Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et octobre 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 191 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… et a été applaudi par les députés de tous les groupes, debout. Révisez l'histoire des événements dans cet hémicycle et cessez d'instrumentaliser la laïcité à tout bout de champ ! Votre obsession est assez douteuse, madame !

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… en essayant de provoquer un débat sur ces sujets alors même que nous disons qu'il existe effectivement des problèmes liés à la laïcité dans le sport, comme dans d'autres domaines, mais qu'ils doivent être traités au niveau de l'État, donc du ministère, et non au niveau de l'Agence nationale du sport – point à la ligne. Vous prétendez, madame Boyer, que je suis l'avocat des islamistes politiques, mais je vous rappelle – car, manifestement, vous avez la mémoire courte – que vous parlez au député qui, dans cet hémicycle, a pris la défense de l'avocate iranienne Nasrin Sotoudeh…

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Je préfère nettement l'approche apaisée et réfléchie de Marie-George Buffet à votre approche instrumentalisée de la laïcité, chers collègues du groupe Les Républicains !

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Que notre société connaisse des problèmes liés à la laïcité ne fait aucun doute. Que nous constations une politisation des religions et une instrumentalisation, y compris du monde sportif, est un fait. Le ministère des sports, l'État sont là pour rappeler les règles liées à la laïcité, mais la laïcité, madame Boyer, est la liberté absolue de conscience. C'est la possibilité de croire ou de ne pas croire. Défendre la laïcité, ce n'est pas stigmatiser une religion bien précise, comme vous le faites assez régulièrement dans cet hémicycle, en arborant vous-même systématiquement un signe religieux ostentatoire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… enrichir le sport à l'école, développer le sport-santé, soutenir le sport en entreprise et améliorer la situation des territoires carencés : voilà autant de sujets que j'aimerais pouvoir développer plus longuement. La loi qui nous est présentée aujourd'hui est importante, et nous la voterons. Ayons collectivement conscience du fait qu'elle s'inscrit dans un ensemble incluant la feuille de route que la ministre des sports a présentée au Parlement et que nous soutenons, les prochains PLF et PLFSS, ou encore la loi sport et société dont nous espérons l'examen en début d'année 2020. Cette loi sera enrichie par les nombreuses propositions issues ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

C'est en effet au niveau local que nous pouvons élaborer les diagnostics de l'existant, en matière de pratiques et d'infrastructures, et que nous pouvons élaborer des projets adaptés tant aux besoins qu'aux souhaits de nos concitoyens. C'est au niveau local que se mettent en place les actions concrètes : en clair, l'Agence nationale du sport devra savoir passer du stade de la réflexion régionale au stade de l'action locale. La deuxième condition de sa réussite est de la doter de moyens suffisants. Nous plaidons pour notre part pour que la dynamique indéniable des trois taxes affectées vienne abonder une loi de programmation sportive pluriannuelle à ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/07/2019 : Agence nationale du sport et organisation des jeux olympiques et paralympiques de 2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 seront une réussite. Si nous l'espérons et si nous le voulons, il faudra pour cela sortir auparavant victorieux de quatre épreuves. La première consistera à réussir en 2024 l'organisation de la plus grande manifestation sportive au monde, au bénéfice des sportifs et des spectateurs du monde entier. Nous avons pleinement confiance en Tony Estanguet et en ses équipes pour relever ce défi. Les articles 1er, 2 et 4 de ce projet de loi vont d'ailleurs dans ce sens. La deuxième épreuve est celle de la démonstration de l'excellence du savoir-faire des entreprises françaises de la filière de l'économie du ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Les Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 permettront-ils de faire de la France une nation sportive ? J'ai la conviction que c'est nécessaire et possible, à condition que cette compétition permette de créer une dynamique dans nos territoires. C'est l'un des deux objets de l'Agence nationale du sport, qui fait l'objet de l'article 3. Cette agence remplira sa mission à deux conditions. Tout d'abord, elle devra être dotée de moyens suffisants. Lors de l'examen du projet de loi de finances, la question de la dynamique des trois taxes affectées et du relèvement de leur plafond devra être posée. La deuxième condition porte sur l'organisation ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Ce n'est pas ce que vous faites, à la France insoumise, avec vos chargés de communication ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Cette dynamique de modernisation du monde sportif français doit être engagée en concertation avec la représentation nationale. C'est la raison pour laquelle, à titre personnel, je ne voterai pas les amendements de suppression de l'article 28.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… pour indiquer sur quelles bases elle engageait cette concertation avec les deux tiers de confiance sur la question des CTS. Prenons la balle au bond : puisque je vois le président Bruno Studer dans notre hémicycle, je lui demande d'organiser l'audition de Mme Maracineanu devant notre commission pour que nous sachions sur quelles bases s'engage la négociation.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Je prends acte également de ce que vient d'annoncer M. le secrétaire d'État Olivier Dussopt : Mme Maracineanu s'engage à venir devant la commission des affaires culturelles et de l'éducation…

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Je crois en sa parole puisqu'elle s'est exprimée dans notre hémicycle, devant l'ensemble des députés.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… d'autre part, qu'elle lancerait une concertation avec les CTS et leurs représentants.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

M. Juanico prétend qu'Action publique 2022 serait l'alpha et l'oméga de notre politique sportive. Or, en la matière, aucun des membres de la majorité ne considère ce plan comme sa boussole. Pour autant, devons-nous préserver le statu quo dans ce domaine ? La réponse est non. Nous voulons moderniser notre politique sportive. S'agissant des CTS, il faudrait être sourd pour ne pas avoir entendu les avancées consenties par le Gouvernement entre cette nuit et cet après-midi. Pour ma part, je prends acte de l'annonce par la ministre des sports, lors des questions au Gouvernement, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Un certain nombre de députés, dont je suis, ont écrit au Premier ministre pour l'alerter : ne violentons pas le monde sportif au moment où nous voulons le réformer, à un an des Jeux olympiques de Tokyo, à cinq ans des Jeux olympiques de Paris ! Ne le violentons pas, mais continuons à discuter avec lui. Je ne voterai donc pas l'article 28 en l'état. Par souci d'apaisement et pour que le dialogue entre l'État, la ministre des sports et les CTS puisse aboutir, je demande au Gouvernement de revenir sur l'alinéa 11 de cet article. Le statut des CTS doit être modernisé, non pas contre eux mais avec eux.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Même si nous sommes encore de mon point de vue loin du compte, et même si nous aimerions que le sport dispose d'encore plus de moyens, je constate que nous allons dans la bonne direction. Je n'en dirai pas autant du sujet qui nous occupe ce soir : le sort réservé aux conseillers techniques sportifs. Ces CTS, cela a été rappelé, ont été créés dans les années 1950, et développés à la demande du général de Gaulle dans les années 1960, après les Jeux olympiques de Rome qui furent calamiteux pour les athlètes français. Un statut spécifique de fonctionnaire d'État a été créé. Il a souvent permis la reconversion de sportifs de haut niveau, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… et plus de moyens – car, contrairement à ce que j'entends ici ou là, nous avons cette année encore voté l'un des plus hauts budgets de l'histoire du ministère des sports.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

… afin de développer le sport en France – sport de haut niveau comme sport pour tous, sur l'ensemble de nos territoires. Ce faisant, nous donnons plus d'autonomie aux fédérations, qui le demandaient, mais aussi plus de responsabilités…

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Nous venons ainsi de créer l'Agence nationale du sport, qui permet un travail conjoint de l'État, des collectivités territoriales, des fédérations et du monde économique…

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/05/2019 : Transformation de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

François Cormier-Bouligeon

Oui, nous le modernisons, en accord avec l'ensemble de ses acteurs, et dans le dialogue.

Consulter