⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et février 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 1213 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 12/01/2021 : Vente des chantiers de l'atlantique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le ministre délégué, vous n'avez pas répondu à notre question. Quelle est l'option retenue par le gouvernement français quant à l'avenir des chantiers de l'Atlantique ?

Consulter

Question orale du 12/01/2021 : Vente des chantiers de l'atlantique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le Premier ministre, nous avons besoin d'y voir clair. L'avenir des chantiers de Saint-Nazaire et de notre souveraineté économique dépend de votre décision ; or vous l'avez repoussée de fin décembre 2020 à fin janvier 2021. Qu'avez-vous décidé pour l'avenir des chantiers de l'Atlantique ?

Consulter

Question orale du 12/01/2021 : Vente des chantiers de l'atlantique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

L'autre possibilité, vous la connaissez. Elle existe : soutenir maintenant un projet industriel français ou réellement européen qui associe l'État, la région Pays de la Loire et des entreprises de haute performance.

Consulter

Question orale du 12/01/2021 : Vente des chantiers de l'atlantique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le Premier ministre, la souveraineté économique de notre pays exige des choix sans ambiguïté de la part de l'État. Aujourd'hui, les 3 000 salariés des chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire sont suspendus à la décision du Gouvernement, qui doit annoncer s'il valide ou non la vente du chantier naval au groupe italien Fincantieri. Les chantiers de l'Atlantique, c'est la construction de paquebots, mais ce sont aussi les navires du futur à propulsion propre, et ce sera demain un nouveau porte-avions. On l'a compris : c'est un fleuron pour notre pays. Mais, derrière Fincantieri, qui peut sembler fournir une solution européenne, se cache un opérateur ...

Consulter

Question orale du 24/11/2020 : Implantation d'entrepôts logistiques des plateformes numériques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

… c'est de ne pas répondre aux questions qu'on vous pose. Vous n'avez absolument pas répondu à cette question très simple mais fondamentale sur la nécessité de garantir les conditions d'une concurrence équitable entre les commerçants et les plateformes logistiques comme Amazon.

Consulter

Question orale du 24/11/2020 : Implantation d'entrepôts logistiques des plateformes numériques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Êtes-vous prêt à stopper aujourd'hui toute nouvelle installation d'entrepôts Amazon ?

Consulter

Question orale du 24/11/2020 : Implantation d'entrepôts logistiques des plateformes numériques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

La tentation est grande de n'entendre que les promesses d'emplois tonitruantes d'Amazon alors que les emplois perdus chez les petits commerçants le seront eux à bas bruit. Reculer le black friday d'une semaine ne réglera rien, nous le savons.

Consulter

Question orale du 24/11/2020 : Implantation d'entrepôts logistiques des plateformes numériques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le ministre de l'économie, des finances et de la relance, nous souhaitons toutes et tous que le Président de la République confirme ce soir la réouverture des commerces, tant c'est, pour eux, un enjeu de survie. Mais chacun sait aussi que, pour sauver notre modèle commercial, en particulier les commerces de nos communes, il faut prendre des mesures très fortes, fondées sur une seule idée : l'équité. Or, de nos jours, un géant du numérique comme Amazon peut faire les plus grands profits en échappant non seulement à l'impôt mais aussi aux règles qui valent pour toutes les autres grandes surfaces commerciales. En clair, Amazon peut installer un ...

Consulter

Question orale du 03/11/2020 : Financement de l'hôpital

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Où sont les 4 000 lits supplémentaires à la demande que vous annonciez en conclusion du Ségur de la santé ? Les soignants font leur maximum, mais l'État doit faire de même : nous le devons aux soignants comme aux Français. À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : il faut ouvrir les lits manquants, former sans attendre ceux qui pourraient être mobilisés et revaloriser fortement et rapidement les rémunérations des soignants afin d'attirer à nouveau les aides-soignants et les infirmiers qui ont quitté l'hôpital au fil du temps – les 183 euros accordés ne sont pas suffisants. Les soignants méritent davantage que des applaudissements. Que ...

Consulter

Question orale du 03/11/2020 : Financement de l'hôpital

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Respectons-les pour épargner les soignants, qui ont certes besoin de notre soutien, mais aussi de moyens. Le 14 juillet, le Président de la République affirmait que nous serions prêts. Fin août, le Premier ministre, Jean Castex, disait la même chose. Manifestement, au mois de novembre, nous ne le sommes pas. Où sont les 12 000 places de réanimation que vous annonciez le 27 août dernier, monsieur le ministre ?

Consulter

Question orale du 03/11/2020 : Financement de l'hôpital

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Nous l'avons tous compris, monsieur le ministre des solidarités et de la santé : la deuxième vague de l'épidémie de covid-19 pourrait être plus haute que la première. Chacun sait qu'affronter une crise de cette ampleur est difficile – on le constate partout en Europe. La solution, je veux le dire, dépend d'abord de chacun d'entre nous et de notre respect des consignes sanitaires.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

L'article 2 fait une fausse promesse, celle de laisser penser que la dérogation ne concerne que les betteraves, alors que nous savons bien, M. le rapporteur le premier, que le Conseil constitutionnel risque fort de censurer l'article, auquel cas toute dérogation en faveur d'autres productions serait possible. Or les producteurs de maïs se sont déjà précipités pour demander la remise en cause de certaines interdictions. Il n'y aucune raison de penser que vous résisteriez demain à des demandes d'abandon de l'interdiction pesant sur l'utilisation de certains produits dans d'autres filières. Ce qui se passe aujourd'hui avec les betteraviers pourrait se passer demain ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/10/2020 : Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

L'amendement vise à supprimer l'alinéa 10 qui prévoit l'entrée en vigueur du 1o du I au plus tard le 31 décembre 2020. Or l'ANSES prépare un intéressant rapport concernant les solutions alternatives à l'usage des néonicotinoïdes pour la culture de la betterave. Quand donc ce rapport sera-t-il publié ? Au plus tard à la fin du mois de janvier 2021. Il suffirait donc d'attendre un peu pour être instruits et éclairés par les conclusions de ce rapport, avant même que d'avoir à se prononcer sur le présent texte. Pourquoi cette précipitation, alors que nous pourrions bénéficier de lumières beaucoup plus savantes si, je le répète, nous attendions un tout ...

Consulter

Question orale du 21/07/2020 : Gratuité des masques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Si certains Français ne peuvent pas porter de masque pour des raisons financières, notre protection à tous en sera altérée. Il s'agit donc moins d'un coût que d'un investissement dans la santé de tous et de chacun pour sortir au plus vite de cette épidémie qui n'en finit pas. Monsieur le ministre, le port du masque ne doit pas dépendre du pouvoir d'achat de chacun. Quand allez-vous permettre sa gratuité ?

Consulter

Question orale du 21/07/2020 : Gratuité des masques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Le groupe Socialistes et apparentés plaide depuis des semaines pour la gratuité des masques, c'est-à-dire pour leur prise en charge par la puissance publique au nom de la santé publique.

Consulter

Question orale du 21/07/2020 : Gratuité des masques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

La question qui se pose est celle de la charge financière que les masques, désormais obligatoires, font peser sur les familles. Pour une famille de quatre personnes, la dépense se monte à plus de 200 euros par mois pour des masques chirurgicaux, et à presque 100 euros pour des masques lavables.

Consulter

Question orale du 21/07/2020 : Gratuité des masques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

C'est très bien, même si, durant des semaines, vous n'avez cessé de nous dire qu'ils étaient inutiles. Chacun aura compris qu'en réalité, nous n'en avions pas suffisamment.

Consulter

Question orale du 21/07/2020 : Gratuité des masques

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le ministre des solidarités et de la santé, hier, vous étiez en Mayenne pour rencontrer les soignants, les bénévoles et les élus engagés dans le dépistage à grande échelle de la population, indispensable pour casser les chaînes de contamination du covid-19. Deux questions se posent au moment où, partout en France, l'on observe des signes de reprise de l'épidémie. La première concerne les tests : quels moyens humains sont consacrés à la conduite de tests massifs alors que les délais d'attente, pour les prélèvements comme pour les résultats, sont parfois très longs, et que les équipes mobilisées nous disent être très fatiguées ? La seconde ...

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Vous semez la déception et l'injustice, vous ne récolterez que la colère, monsieur le secrétaire d'État.

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Si je comprends bien, monsieur le secrétaire d'État, l'État prend des engagements et fait des promesses que les départements devront financer et honorer ensuite.

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Quand les aides à domicile recevront-elles une prime, cette reconnaissance que la Nation leur doit ?

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le ministre de la santé, les aides à domicile, souvent des femmes, qui perçoivent de petits salaires et dont les conditions de travail sont difficiles, ne peuvent pas être les otages d'une discussion entre État et collectivités locales.

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

L'État et les départements se renvoient la balle pour savoir qui financera.

Consulter

Question orale du 16/06/2020 : Indemnisation des personnels des ehpad et des aides à domicile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Pendant le confinement, chaque soir, nos applaudissements sont allés aux soignants. À l'hôpital, dans leur cabinet ou à domicile, ils ont donné sans compter. Mais cette journée est pour eux l'occasion d'une mobilisation pour être enfin entendus. Même s'ils nous disent qu'ils n'ont fait que leur travail, la Nation a une dette vis-à-vis d'eux. Cette dette exige de leur donner plus de moyens matériels et humains pour bien travailler ; d'améliorer leur rémunération chaque mois ; et de tenir les engagements pris par votre Gouvernement sur le versement des primes. Les personnels hospitaliers et ceux des EHPAD recevront une prime. Très bien, même si celle-ci ne sera ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/06/2020 : Nécessité d'une bifurcation écologique et solidaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Notre ligne, notre méthode, notre façon de faire, est plutôt celle-là : avancer toujours avec des propositions précises et chiffrées, parce que c'est cela que les Français attendent de nous plutôt que le simple catalogue de nos bonnes intentions, fussent-elles généreuses. Les Français, j'en suis convaincu, attendent un chemin éclairé, un chemin crédible, un chemin balisé pour prendre de façon résolue le virage de la transition écologique et solidaire, avec des objectifs qu'ils souhaitent assumer, avec des moyens qui soient chiffrés et clairs. Il ne suffit pas dire ce que nous avons pour horizon demain ou après-demain – même si c'est important, je le ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/06/2020 : Nécessité d'une bifurcation écologique et solidaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

… pour la rénovation thermique des passoires énergétiques, ces logements qui coûtent si cher au quotidien à de très nombreux Français, parce qu'ils sont mal isolés. Boris Vallaud, Jean-Louis Bricout et Dominique Potier ont travaillé à une proposition ayant pour objectif la rénovation de 760 000 logements par an pour sortir 12 millions de Français de la précarité énergétique d'ici à 2030, avec un financement étalé dans le temps. Là est notre responsabilité.

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/06/2020 : Nécessité d'une bifurcation écologique et solidaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Je remercie Danièle Obono et le groupe La France insoumise de défendre cette proposition de résolution. Je crois que le débat sur l'urgence climatique et la justice sociale, qui sont deux sujets intimement liés, nous le savons bien, est toujours nécessaire et bienvenu à l'Assemblée nationale. Mais sur un plan technique, nous regrettons que ce texte ne soit pas une proposition de loi. En effet, un débat sur une proposition de loi aurait obligé chacun à aller au fond des choses. Nous aurions été mis face à nos responsabilités, nous aurions eu des propositions à présenter ; le Gouvernement, lui, aurait eu à répondre. Toutefois, nous connaissons les habitudes ...

Consulter

Question orale du 26/05/2020 : Mesures en faveur du secteur de l'automobile

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Guillaume Garot

Monsieur le Premier ministre, la crise économique qui est devant nous sera rude, avec le risque évident d'un chômage massif. Nous devons tirer toutes les leçons de la crise de 2008 : tout ce qui ira dans le sens d'un soutien à l'investissement et à la consommation sera positif. C'est pourquoi nous saluons l'initiative franco-allemande visant à assurer un accompagnement européen des plans de relance des États membres. Mais l'argent public ne peut pas être donné sans contrepartie : nous devons éviter au maximum les licenciements et préserver notre capacité à produire, site par site, usine par usine, en répondant aux nouvelles exigences économiques, ...

Consulter