⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et mars 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 572 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Avec cette prorogation de l'état d'urgence sanitaire, le Gouvernement pourra confiner, déconfiner, reconfiner et instaurer des couvre-feux dont l'utilité n'a toujours pas été démontrée. Avec ce nouveau régime d'exception, des lumières s'estompent, comme si la France s'éteignait d'elle-même. Face à cela, il faut agir ! Comme le disait Frantz Fanon, « nous ne sommes rien sur Terre, si nous ne sommes pas d'abord l'esclave d'une cause, celle des peuples et celle de la justice et de la liberté ».

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

La démocratie est véritablement confisquée, ici, sur notre territoire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

réquisition de l'industrie textile ou encore création d'un pôle public du médicament, afin d'assurer à la France l'indépendance et une souveraineté qui sont nécessaires pour mettre fin à la gestion privée du médicament. Depuis le début de la crise, notre mouvement politique a déposé onze propositions de loi, des dizaines d'amendements, organisé sa propre commission d'enquête, élaboré quatre guides et six plans : tout cela a été ignoré par la majorité. Par son refus de planifier, la majorité nous impose sa politique de court terme et des restrictions de libertés toujours plus grandes. Le groupe La France insoumise propose des alternatives au ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Pourtant, afin de faire face à cette crise majeure, le groupe La France insoumise a multiplié les propositions : nationalisation de Luxfer et de Famar, suspension des loyers, gratuité des masques,

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

ce budget que vous avez réduit de presque 1 milliard d'euros l'année dernière, avec la loi de financement de la sécurité sociale.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Eh bien, 175 milliards d'euros, c'est deux fois le budget de l'hôpital public,

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Par contre, les riches, eux, continuent à se gaver, à se gaver encore et encore. Les 1 000 personnes les plus riches du monde ont retrouvé le niveau de richesse qu'ils avaient avant la pandémie en seulement neuf mois, alors qu'il faudrait peut-être plus de dix ans aux personnes les plus pauvres pour se relever. En France, les milliardaires ont vu leur fortune reconstituée à hauteur de 175 milliards d'euros, dépassant le niveau d'avant la crise.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/02/2021 : Prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Vous nous demandez de voter l'état d'urgence sanitaire, puis de le prolonger, et aujourd'hui de le prolonger une nouvelle fois jusqu'au 1er juin, soit plus d'un an de régime dérogatoire. En bref, nos libertés restent confinées ! Le Premier ministre a déclaré, fièrement, que « lorsqu'on regarde ce qu'il se passe ailleurs, la France n'a pas à rougir ». Mais il y aurait de quoi rougir de honte, pour la sixième puissance économique ! En effet, après le fiasco des masques et des tests, la patrie de Pasteur n'a même pas été capable de développer son vaccin. Quelle humiliation pour notre pays ! Pendant ce temps, Sanofi supprime 400 postes dans la recherche, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2021 : Respect des principes de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

… réunionnais, français, tout en un mot, y compris aussi musulman, hindou et chrétien, pour ne citer que ces religions, et que je ne comprends pas ce débat, qui n'existe pas chez nous, à La Réunion. Je vis dans une société créole. Je suis créole ! Je vous invite, chers collègues, à venir à La Réunion pour découvrir le vivre-ensemble, parce que c'est important. Je pense que vous avez beaucoup à apprendre des autres et à ne pas rejeter ceux qui ne vous ressemblent pas. Vous verrez qu'on a évolué et qu'il faut sortir de vos blocages parce que ce n'est bon ni pour la République, ni pour la France, ni pour la cohésion sociale. Vous ne vous rendez pas ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/02/2021 : Respect des principes de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Hier, après avoir écouté les débats, j'ai quitté l'Assemblée un peu sonné… et ce matin, je découvre que l'ambiance n'a pas changé. Je tiens à dire aux collègues du groupe Les Républicains que je suis malgache et donc africain, que je suis indien, que je suis européen, chinois, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 14/01/2021 : Politique du logement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Un logement digne, c'est le rêve de tout être humain aspirant à s'épanouir. Malheureusement, ce rêve est inaccessible pour beaucoup. Madame la ministre déléguée, votre politique du logement est mauvaise. J'en veux pour preuve le fait que l'aide à l'accès au logement a diminué de 2 milliards d'euros entre 2018 et 2020. Dans le projet de loi de finances pour 2021, l'action « Lutte contre l'habitat indigne » accusait une baisse de 6,23 %. Le scandale des APL permettra cette année à l'État de réaliser une nouvelle économie de près de 2 milliards d'euros. La simplification des réglementations et la réduction à 20 % des quotas de logements accessibles ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 14/01/2021 : Situation du commerce et des autres secteurs touchés par la crise de la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Nous savons tous que l'économie du pays va mal, et ce ne sont malheureusement pas des aides inadaptées qui changeront durablement cette situation. En effet, beaucoup d'acteurs restent, hélas, sur le carreau. Ne pensez-vous pas que le pays aurait plutôt besoin d'un cap clair ? Que l'énergie et l'envie d'entreprendre devraient être libérées ? Quel que soit leur secteur d'activité, les chefs d'entreprise ne demandent pas la charité : ils veulent vivre, et faire vivre, en embauchant. Nous constatons que vous accordez beaucoup trop d'importance aux centres commerciaux, au détriment des commerces de centres-villes et des commerces de proximité, qui représentent ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 14/01/2021 : Développement des éoliennes sur le territoire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Les éoliennes ont fait leur apparition à La Réunion en 2005 : il existe deux sites d'exploitation représentant soixante machines et produisant 50 mégawatts. D'autres projets sont en attente, mais une sérieuse menace pèse sur cette filière. En effet, le soutien aux projets d'éoliennes en zones cycloniques – c'est le cas pour La Réunion – est régi par l'arrêté du 8 mars 2013 fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par ces installations afin d'atteindre en 2030 l'objectif d'autonomie énergétique, inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Ce tarif est de 23 centimes d'euro le kilowattheure sur ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 13/01/2021 : Délais de paiement

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

La situation des petites et moyennes entreprises est très fragile en outre-mer. À La Réunion, elles représentent plus de 95 % du tissu économique. Cette fragilité ne date pas d'hier, mais s'est aggravée avec la crise sanitaire. Tout le monde le sait, les chefs d'entreprise ultramarins ne dorment pas sur des matelas de billets. Les situations financières sont tendues et après avoir payé les salaires des employés et procédé au remboursement de dettes, il ne leur reste bien souvent qu'une misère. La gestion des comptes doit être rigoureuse. Il faut anticiper et prévoir les retards de paiement. Les délais ne sont pas toujours respectés, que ce soit dans le ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2021 : Politiques de lutte contre la pauvreté

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Force est de constater que le plan de lutte contre la pauvreté a échoué. Entre les belles intentions et les actes, l'écart est grand et la pauvreté s'aggrave dans le pays. Des millions de personnes vivent avec peu, dont un nombre trop important de jeunes et de parents isolés. En outre-mer, selon l'Observatoire des inégalités, le taux de pauvreté est trois fois plus élevé que dans le reste de la France. Sur les vingt communes de 20 000 habitants dans lesquelles le taux de pauvreté est le plus élevé, neuf sont situées à La Réunion. C'est un triste record. Mais que faites-vous monsieur le ministre ? Autre indication affolante : le nombre de bénéficiaires ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 16/12/2020 : Stratégie vaccinale contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

En préambule, j'aimerais vous dire que je ne suis ni médecin, ni spécialiste, surtout pas en vaccins. Je me garderai donc bien d'énoncer avec trop de certitude des affirmations relatives à un sujet aussi sensible, qui concerne la santé des gens. Comme beaucoup, j'écoute, je lis, j'analyse les différents avis pour me faire une opinion ; j'en arrive à me poser certaines questions et, en tant que parlementaire, à interroger le Gouvernement. En juin 2018, la Haute Autorité de santé a publié une fiche détaillant les pré-requis nécessaires à l'élaboration de recommandations vaccinales, au nombre desquels une bonne compréhension de la maladie infectieuse et ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/12/2020 : Conseil économique social et environnemental

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Le groupe La France insoumise ne vous suivra pas dans cette voie. Nous n'avons pas confiance en vous et nous nous abstiendrons donc sur ce texte.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/12/2020 : Conseil économique social et environnemental

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Voilà, une fois encore, un texte très décevant par rapport aux ambitions affichées, et qui démontre la grande capacité du Gouvernement, qui se la joue champion de l'expression populaire, à nous enfumer. Comme pour de très nombreux textes examinés ici, c'est, malheureusement, une montagne qui accouche d'une souris. Faire du CESE l'assemblée des consultations publiques : les termes utilisés pour qualifier le projet de loi organique font rêver. Emmanuel Macron, plus royaliste que le roi, a même parlé d'une chambre des conventions citoyennes quand le Gouvernement en appelle à un forum de la société civile, carrefour des consultations publiques. Rien que ça ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/12/2020 : Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Ce texte a vocation à mettre en musique les engagements pris lors du Ségur de la santé. Il engage une réforme des établissements de santé selon deux axes majeurs : d'une part, une plus grande autonomie leur est accordée et les instances de gouvernance sont revues ; d'autre part, la mutualisation des services continue à être largement encouragée, alors même qu'elle a produit des effets délétères en réduisant la couverture territoriale et la qualité des soins rendus, au nom d'économies qui, in fine, n'ont jamais été démontrées. Si nous soutenons certaines dispositions du texte, nous estimons néanmoins qu'il ne permet pas de répondre à la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/12/2020 : Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Il s'agit d'une demande de rapport afin d'évaluer l'application de l'article 13 de la loi du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé. Ce rapport présenterait les mesures à prendre pour freiner la rotation des personnels dans les établissements de santé publics et pour créer une cohésion au sein des équipes. En outre, il évaluerait l'opportunité d'instaurer dans ces établissements un pourcentage maximal de personnels non statutaires.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/12/2020 : Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

La crise du covid-19 ne frappe pas seulement les corps : elle a durement et durablement atteint les esprits, révélant les défaillances de notre système de soins. Un nombre considérable de personnes qui, d'habitude, ne consultaient pas en psychiatrie ont déclaré des affections sérieuses. Le Gouvernement ne semble pas mesurer l'urgence de la situation, notamment chez les jeunes, lycéens ou étudiants, confinés dans des conditions parfois très difficiles, en famille ou seuls dans des logements minuscules. Il est fondamental que nous nous saisissions rapidement de cette question : c'est l'objet du rapport demandé par cet amendement.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/12/2020 : Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

En miroir des dispositions permettant d'intégrer les représentants des usagers aux directoires, il est nécessaire de mieux associer les représentants des usagers aux réflexions menées au sein de la commission médicale d'établissement sur la qualité et la sécurité des soins comme sur l'accueil et la prise en charge. Cet amendement vise donc à préciser qu'un membre issu de la commission des usagers siège à la CME lorsque ces thématiques sont abordées. L'accès aux plaintes et réclamations en commission des usagers est un baromètre en matière de droits des patients : il permet aux représentants des usagers siégeant en commission des usagers d'analyser ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/12/2020 : Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

L'article 9 tend à modifier la composition du directoire de l'établissement en prévoyant la possibilité d'y nommer, avec une simple voix consultative, un représentant des usagers, un représentant des étudiants et un représentant des soignants. Le groupe La France insoumise considère que leur présence est indispensable. La démocratie sanitaire n'a pas à être quémandée par les premiers concernés ; elle doit être de droit.

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2020 : Inclusion dans l'emploi par l'activité économique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

« Territoires zéro chômeur de longue durée » : un idéal, un rêve ou un slogan ? Si c'est sûrement un peu de tout cela pour vous, pour nous il s'agit d'un objectif à atteindre, dont rien ne doit nous faire dévier, tant le chômage maintient et précipite les individus dans de grandes souffrances. L'existence de tout être humain est fondée sur la construction d'un avenir, qui passe notamment par un emploi stable : quel avenir peut-on bâtir sans emploi ? Quel avenir pour celui qui ne parvient pas à joindre les deux bouts ? Quel avenir sans dignité ? Quel avenir pour sa famille ? Je pourrais continuer ainsi longtemps, mais vous le savez déjà très bien – ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2020 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Vous l'aurez compris, nous voterons contre votre projet de loi de financement de la sécurité sociale, non pas par plaisir, mais parce qu'il n'est pas bon. La santé et le bien-être des Français ne doivent pas faire les frais des économies que vous voulez faire, et surtout pas se transformer en un business servant à augmenter les bénéfices de vos amis du secteur privé.

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2020 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Que faites-vous pour répondre au manque de spécialistes dans les territoires, qu'il s'agisse des dentistes, des pneumologues ou des cardiologues, et j'en passe ? Sur le terrain de la pauvreté, l'Observatoire des inégalités nous dit qu'en 2018, on comptait 5,3 millions de personnes situées sous le seuil de pauvreté. Qu'en sera-t-il à la fin de l'année 2020 ? Fin août 2020, le nombre de foyers allocataires du seul revenu de solidarité active, le RSA, avait déjà augmenté de 10 % par rapport au début de l'année, ce qui représente environ 400 000 personnes supplémentaires si l'on compte les ayants droit. Le Secours catholique confirme d'ailleurs la hausse ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2020 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Avec la crise sanitaire, je pensais naïvement que nous en avions terminé avec le monde d'avant. Malheureusement, il n'en est rien : vous n'êtes pas à la hauteur. Après 2,2 millions de cas de covid et plus de 52 000 morts en France, je pensais que le Gouvernement allait être aux petits soins pour la santé et les conditions de vie des Français et présenterait pour cela un budget de combat, mais force est de constater qu'il reste dans une forme de routine. Bien sûr, vous ne manquez pas de vous gargariser des milliards annoncés pour ceci et cela, mais ces sommes correspondent à des mesures très limitées dans le temps, et le ministre des finances nous annonce ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Monsieur le rapporteur, madame la ministre, afin d'exercer toute notre vigilance sur l'entretien du patrimoine culturel de l'outre-mer, un rapport est indispensable. La situation actuelle n'est pas satisfaisante et la conservation de nos monuments mérite des études approfondies. Je maintiens donc l'amendement.

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Les territoires d'outre-mer sont soumis à des conditions climatiques qui diffèrent de celles de l'Hexagone. La conservation du patrimoine culturel matériel présent dans ces territoires est devenue un objet de réflexion tant leur entretien et leur rénovation sont complexes. Je pense, à La Réunion, aux lazarets ou encore à la prison Juliette-Dodu. Afin de sauvegarder et de préserver ces richesses culturelles, certains territoires d'outre-mer doivent avoir recours à des spécialistes extérieurs, parfois internationaux – provenant d'Afrique, d'Inde, de Chine… Mais faire appel à une expertise extérieure a un coût important et rend difficile la rénovation ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

J'ai d'autres arguments susceptibles de vous convaincre : l'accès difficile aux oeuvres créoles et aux documents de base comme les dictionnaires ou les grammaires complique l'étude de ces langues et de ces cultures ; comme l'ont montré Évelyne Adelin et Mylène Lebon-Eyquem, chercheuses en langue créole, rien ne concourt à l'élaboration d'une politique linguistique spécifique aux outre-mer ; et aucune véritable promotion de la langue créole n'a été faite, ni aucun encouragement pour le système éducatif sur le terrain. Cet amendement permettrait de faire un premier pas vers une meilleure considération du créole parmi les langues enseignées dans notre ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 06/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Il prévoit qu'un budget soit consacré à l'ouverture et à l'enrichissement de formations en langues, civilisations et cultures créoles. Plus de 10 millions de personnes pratiquent le créole couramment. Bien que des classes d'option créole aient été ouvertes depuis plusieurs décennies dans les outre-mer, le taux d'inscrits diminue chaque année. Nous pensons que cela n'est pas dû à un manque d'intérêt des ultramarins pour leur propre culture mais à la discrimination existante. En effet, beaucoup estiment que l'étude de cette langue n'a aucune valeur au sein du milieu professionnel, voire universitaire. Pourtant, la création du CAPES en 2002 et de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

La crise sanitaire laisse présager une crise sociale sans précédent. Dans un tel contexte, nous aurions pu nous attendre à un budget de combat et à des mesures fortes pour limiter la casse au maximum. Malheureusement, les dégâts sont déjà là : selon l'Institut national de la statistique et des études économiques – INSEE – , le taux de chômage pourrait atteindre 10 % à la fin de l'année. Plus de 600 000 emplois ont été détruits au premier semestre, et ce n'est malheureusement que provisoire, puisque la deuxième vague et la politique du reconfinement sont là. Les conséquences seront lourdes, et nous avons l'impression que vous naviguez à vue, au ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

J'aurais pu le retirer mais, compte tenu des propos du ministre, je le maintiens.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Il s'agit aussi d'une demande de rapport. Les grands projets inutiles n'ont pas manqué dans l'Hexagone : aéroport de Notre-Dame-des-Landes, autoroute A45, ligne de train à grande vitesse Lyon-Turin, extension de la piste de Roissy, projet d'incinérateur à Ivry-sur-Seine, projet de stockage des déchets radioactifs à Bure. De même, les collectivités d'outre-mer n'ont pas été épargnées par la rapacité de grandes entreprises ou de promoteurs qui ont induit les décideurs publics en erreur, dévoyant – volontairement ou non – l'intérêt général au profit d'intérêts bassement particuliers. Nous pensons notamment à toutes les controverses autour de la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Par cet amendement, nous demandons un rapport sur les effectifs actuels et sur les besoins en matière de création d'emplois supplémentaires dans la fonction publique en outre-mer. En effet, la loi de programmation relative à l'égalité réelle outre-mer assure aux fonctionnaires originaires des outre-mer le bénéfice de points supplémentaires grâce à la prise en compte des CIMM – centres des intérêts matériels et moraux. Or de nombreux ultramarins, par manque de postes disponibles, sont forcés de quitter leur territoire ou ne peuvent y revenir. Par exemple, à La Réunion, certaines communes de plus de 20 000 habitants, comme Le Tampon, qui en compte plus ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Je prends acte de votre proposition, monsieur le ministre. Rendez-vous l'année prochaine ! Je retire l'amendement.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Monsieur le ministre, vous avez souligné à plusieurs reprises que les crédits alloués au logement n'étaient pas utilisés. Nous demandons un rapport pour éclairer l'utilisation partielle de la ligne budgétaire unique et le coût qu'elle engendre. Ainsi pourrons-nous réfléchir à un renforcement de la résorption des habitats insalubres – également évoquée par ma collègue Nathalie Bassire – et de la construction de logements tout en répondant aux besoins d'accessibilité des personnes vieillissantes, handicapées et dépendantes dans les outre-mer.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Je soutiens également cet amendement, qui permet en effet de soulager un peu la douleur des familles. Ce dispositif mériterait d'être étendu d'un département d'outre-mer à l'autre. De fait, l'amendement prévoit qu'il s'applique entre l'outre-mer et l'hexagone, mais rien n'est prévu pour un transport qui devrait avoir lieu, par exemple, entre La Réunion et la Guyane, alors que de tels cas sont fréquents. J'avais déposé un sous-amendement en ce sens, mais il a malheureusement été retoqué. Le Gouvernement serait-il prêt à améliorer l'amendement en précisant que les déplacements entre les départements d'outre-mer sont également concernés ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Non, monsieur le président, je le maintiens pour permettre le débat.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Cet amendement d'appel porte sur la construction et l'entretien des infrastructures sanitaires.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Dans la plupart des cas, ce sont les collectivités qui cofinancent les emplois associatifs. Une mise à plat s'impose pour redéfinir les emplois aidés et la façon de les utiliser en fonction des besoins des populations.

Consulter

Intervention en hémicycle le 05/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Je veux soutenir l'amendement de notre collègue Nathalie Bassire. Il y a quelques années, un préfet de La Réunion parlait, au sujet des emplois aidés, d'« emplois magouille ». Mais il n'est pas allé au-delà de ces mots alors que nous aurions pu profiter de l'occasion pour mettre à plat ce dispositif dans les outre-mer. On ne peut pas traiter de cette question sans aller en profondeur, en prenant en compte les critères d'éligibilité et en se demandant si les prises en charge correspondent aux besoins des territoires. Il faudrait, à mon sens, définir précisément les besoins, territoire par territoire, en matière de services à la personne, de services à ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 04/11/2020 : Projet de loi de finances pour 2021

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Hugues Ratenon

Il s'agit à nouveau d'un amendement d'appel, destiné à ouvrir le débat et, peut-être, à dégager des pistes de réflexion pour trouver des solutions au problème de la continuité territoriale. Je laisse le rapporteur et le ministre se prononcer, sachant que je ne retirerai pas l'amendement.

Consulter