⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et novembre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 938 triés par date — trier par pertinence

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 11/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Monsieur Quatennens, vous nous demandez pourquoi nous ne reportons pas l'âge légal au-delà de 62 ans. Pour répondre, j'aimerais qu'on en vienne aux articles 32 et suivants, qui abordent les dispositifs de pénibilité, de dangerosité et la question des carrières longues. Nous avons prévu de présenter plusieurs amendements à cette occasion. Tous ces dispositifs vont être fondés sur l'âge légal de la retraite, c'est-à-dire 62 ans. Si nous reportons cet âge légal, nous reportons donc d'autant les décomptes pour la prise en compte de la pénibilité ou des carrières longues. Ce n'est pas notre souhait, et nous voulons que ces dispositifs puissent permettre ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 07/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Nous parlons de règle d'or et d'équilibre, que nos collègues respectent notre notion de l'équilibre ! Certains maintiennent l'équilibre en reculant l'âge de départ. Le groupe La France insoumise le fait en puisant dans les excédents et les réserves des caisses autonomes. Et on ne sait pas comment ferait le groupe Socialistes, mais nous avons vu les effets de la réforme Touraine. Oui, l'équilibre est une règle d'or, car sans lui, il n'y a pas de pérennité et les prestations ne peuvent être servies. Respectons les arguments des uns et des autres. Quant à la pénibilité, j'aimerais que nous arrivions à discuter de l'article qui y est consacré, car nous ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 06/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Les amendements identiques de La France insoumise visent à supprimer des alinéas ou des articles. Or les sujets qui sont traités dans certains des amendements le sont aussi dans d'autres articles. Par exemple, la situation des militaires sera traitée à l'article 37, sur lequel des groupes ont déposé des amendements qu'il serait essentiel d'étudier. Mais nous n'arriverons jamais à l'article 37, parce que nous ne faisons que discuter de suppression d'articles et d'alinéas, sans avancer. Le débat ne peut pas progresser, étant donné que nous n'avons pas tous les éléments.

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 05/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Depuis trois jours et demi, tous les quarts d'heure, nous votons sur des amendements de votre groupe, monsieur Quatennens : or ces amendements ne nous proposent que l'abrogation d'alinéas ou d'articles. Nous avons eu très peu de débats sur le fond : les seuls amendements qui ont été adoptés par la commission ont été déposés soit par notre groupe, soit par le groupe Socialistes, soit par le groupe Les Républicains, soit même par le groupe de la Gauche démocrate et républicaine, parce que nous voulons avoir un échange constructif. Ayez un échange constructif ! Vous critiquez le silence de certains de mes collègues de la majorité, mais nous ne pouvons pas ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 05/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Je vais essayer de faire revenir la sérénité dans ce débat en rétablissant la vérité sur notre projet, que certains de nos collègues s'ingénient à déformer. Les Français sont-ils satisfaits du système de retraite actuel ? La réponse est non. Ils jugent en effet à 72 % que ce système ne leur garantit pas de bénéficier d'une retraite correcte. Ils sont 68 % à le trouver trop complexe, 74 % le jugent trop injuste à 79 % et 74 % qu'il n'est pas adapté à leur parcours professionnel. Enfin, 79 % d'entre eux considèrent qu'il n'est pas viable à long terme. Ce sondage datant de fin 2018 n'a pas été réalisé par La République en Marche et il n'est pas ...

Consulter

Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite et le projet de loi organique relatif au système universel de retraite - Intervention le 03/02/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

J'ai lu attentivement votre amendement, mes chers collègues, car le diable se cache dans les détails. En l'occurrence, ce qui pose problème dans votre proposition, ce sont les mots : « de base » : alors que nous sommes favorables à un système universel par répartition, vous prônez un système universel « de base » par répartition, en allant seulement jusqu'à un PASS. Il y a un véritable désaccord entre nous car, pour ce qui est du système prévu par le projet de loi, il allie l'accumulation de cotisations à des taux différents selon que l'on est salarié, indépendant ou libéral, et des cotisations obligatoires déplafonnées de solidarité, toutes ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 23/10/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Nous en sommes à la séquence des questions, et non des déclarations !

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/09/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Je m'associe aux félicitations que nos collègues ont adressées aux rapporteures sur ce rapport. Ce rapport sera rendu public prochainement et pourra ainsi, peut-être, intégrer certaines des questions de nos collègues.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/09/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Je peux vous assurer qu'il est bien question des blessés de la gendarmerie dans le rapport.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/09/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Merci, Mesdames les députées, pour ces mots et ces préconisations que nous découvrirons dans votre rapport. Je donne d'abord la parole à ceux de vos collègues qui faisaient partie de la mission d'information.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/09/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Nous allons commencer cette première audition de la session extraordinaire 2019-2020 avec la présentation du rapport d'information de Mmes Anissa Khedher et Laurence Trastour-Isnart sur le suivi des blessés. Ce sujet était à l'honneur du défilé traditionnel du 14 juillet, comme l'avait voulu le Président de la République. C'est un sujet d'actualité et nous sommes impatients de vous écouter.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Je vous conseille vivement la lecture de ce rapport pendant vos vacances et vous invite donc à en autoriser la publication.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 17/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Mes chers collègues, je vais passer la parole aux rapporteurs de la mission d'information sur l'action aérospatiale de l'État, ou action de l'État en l'air. Avant cela, permettez-moi de faire un point sur les missions d'information en cours, au nombre de quatre, en comptant celle dont les conclusions nous sont présentées aujourd'hui. Sont ainsi en cours : une mission d'information sur le suivi des blessés, dont les co-rapporteures sont Mmes Anissa Khedher et Laurence Trastour-Isnart et dont les conclusions seront rendues dans le courant du mois de septembre ; une mission sur la politique immobilière du ministère des Armées, confiée à MM. Laurent Furst et ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Merci, Madame la ministre, pour toutes ces réponses bien détaillées, documentées et argumentées.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Monsieur Vallaud, je vous rappelle que la commission a consacré une réunion spéciale à ce sujet, à laquelle vous n'avez pas participé. Je vous invite à relire le compte rendu de son intervention.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Vous l'avez déjà posée le 7 mai, Monsieur Faure, et on vous a répondu.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Monsieur Faure, nous n'allons pas refaire le débat sur le Yémen !

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Madame la ministre vient de répondre sur ces missiles. Vous dérapez sur le Yémen…

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Je vous remercie, Madame la ministre. Nous en venons à la seconde série de questions.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Les ventes à destination des pays de l'Union européenne n'ont pas augmenté de 25 %, elles sont passées de 10 % à 25 % de l'ensemble de nos exportations. Ce qui fait donc beaucoup plus.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Merci, Madame la ministre, pour ces explications très claires et très précises.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Je rappelle que nous avons adopté ce projet de loi à l'unanimité.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Merci, Madame la ministre, d'avoir accepté cette audition, qui sera probablement la dernière de cette session extraordinaire. Vous vous étiez déjà exprimée devant notre commission sur les exportations d'armes le 7 mai dernier, après la parution de certaines informations dans la presse ; vous allez aujourd'hui nous présenter le dernier rapport au Parlement sur ce sujet. Vous nous aviez annoncé l'année dernière que la version 2019 serait plus explicite, plus pédagogique et aussi plus claire ; nous attendons avec beaucoup d'impatience les explications que vous allez nous donner.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 03/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Amiral, un grand merci pour la richesse et la précision de vos réponses.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 03/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey La dernière question est la toute première question d'Agnès Thill dans la commission.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 03/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président

Jean-Jacques Bridey Venons-en, amiral, aux questions de mes collègues, à commencer par notre rapporteur pour avis des crédits de la marine, M. Jacques Marilossian.

Consulter