Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et juin 2019

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 550 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 02/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la défense nationale et des forces armées

Jean-Jacques Bridey Tout le monde a loué, ce matin, la concertation que menait Mme la secrétaire d'État avec l'ensemble des associations et des fédérations d'anciens combattants sur tous les sujets, et qui a débouché, dès 2019, sur le « plan harkis » et la carte du combattant pour les 62-64. Cette concertation continue, Mme la secrétaire d'État l'a dit. Attendons-en les résultats. Les associations d'anciens combattants ont présenté leurs priorités au sein des divers groupes de travail et cela a été validé par le Gouvernement. Il faut continuer dans ce sens. C'est vrai, cher collègue de la Verpillière, sous Sarkozy comme sous Chirac les gouvernements ont fait évoluer ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la défense nationale et des forces armées

Jean-Jacques Bridey J'ai l'impression que nous revenons sur le sujet du SNU de la loi de programmation militaire. Au moment de l'examen de ce texte, on nous a posé des questions auxquelles nous avons répondu, et les faits ont été concordants avec les réponses que nous avions apportées. Aujourd'hui, on nous repose des questions – pas dans le même sens, je le reconnais – en nous demandant les mêmes réponses. Or nous avons étudié le SNU : la commission de la défense et des forces armées a produit un rapport à la suite d'une mission d'information dans laquelle tout le monde était représenté. Ce rapport, adopté à l'unanimité des membres de la commission, a été transmis ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la défense nationale et des forces armées

Jean-Jacques Bridey Sur un budget de 15 milliards d'euros, il serait sans doute possible de trouver 40 millions pour assurer le remplacement des Caracal. Mais d'autres arbitrages ont eu lieu. J'entends Mme la ministre nous assurer qu'elle est consciente de l'urgence ; j'entends aussi que la disponibilité des différents hélicoptères sera améliorée. Allons dans ce sens : c'est l'esprit de la loi de programmation militaire, comme de celui du projet de loi de finances pour 2019. Je suis donc défavorable à cet amendement, même si j'en comprends l'esprit, et que je connais l'urgence du problème qu'il soulève.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la défense nationale et des forces armées

Jean-Jacques Bridey Vous demandez aux députés d'opérer un choix alors que les chefs d'état-major ont proposé des équilibres, et que Mme la ministre a pris les décisions. Cela, nous ne pouvons pas l'accepter.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/11/2018 : Projet de loi de finances pour 2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la défense nationale et des forces armées

Jean-Jacques Bridey J'aurais compris que vous déposiez un amendement d'appel, non gagé : tous les membres de la commission de la défense nationale et des forces armées sont conscients du fait qu'il est urgent de donner à nos militaires, qu'ils appartiennent ou non aux forces spéciales, les moyens d'assurer les missions que nous leur confions pour que soient garanties notre sécurité et notre liberté. Mme la ministre l'a redit : les armées doivent remplacer le Caracal. Mais vous gagez votre amendement, qui représente 40 millions d'euros, sur le budget de la défense.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Si vous considérez que vous ne faites pas d'obstruction après les éclaircissements qui ont été apportés et les décisions prises à l'unanimité par la commission des lois, c'est à n'y rien comprendre : remettez-vous au boulot, c'est ainsi que vous sauverez votre honneur.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

J'aimerais bien, monsieur le président, ne pas être interrompu et injurié par certains de mes collègues.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Si, nous y sommes toujours. Et je trouve inadmissible un tel comportement dans l'hémicycle, y compris de la part d'un vice-président de l'Assemblée nationale.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Nous sommes ici pour suivre un ordre du jour, à savoir le projet de loi constitutionnelle.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Vous avez une drôle de conception du débat démocratique, mes chers collègues de l'opposition.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Monsieur le président Jacob, si vous voulez discuter avec moi, sortons de l'hémicycle.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Nous sommes là pour faire la loi ! Nous sommes là pour donner à nos concitoyens…

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Si votre conception du débat démocratique, c'est l'obstruction, l'injure, le manque de respect, ce n'est pas la peine de siéger ici.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

J'aimerais bien pouvoir m'exprimer. Depuis hier matin, nous n'avons examiné dans cet hémicycle que quelques dizaines d'amendements.

Consulter

Intervention en hémicycle le 20/07/2018 : Démocratie plus représentative responsable et efficace

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Nous avons parlé de sérénité, mais parlons aussi de sérieux, car nous sommes les représentants de nos concitoyens…

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2018 : Programmation militaire pour les années 2019 à 2025

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, rapporteur de la commission mixte paritaire

Jean-Jacques Bridey Tous les arguments que vous avez invoqués, et qui concernent sur le fond la loi de programmation militaire, vous les aviez développés lors de la première lecture. Je l'ai dit : au terme des travaux de la commission mixte paritaire, l'Assemblée nationale et le Sénat ont réussi à se mettre d'accord. Nous l'avons fait parce que nous considérons qu'il y a urgence. Sans dénaturer ni le texte de l'Assemblée nationale ni celui adopté par le Sénat, nous avons réussi, à la faveur de concessions, grâce à une intelligence collective, et en adoptant la lecture la plus efficace possible au service de nos armées, à faire qu'un texte identique puisse être voté ici ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2018 : Programmation militaire pour les années 2019 à 2025

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, rapporteur de la commission mixte paritaire

Jean-Jacques Bridey Cher collègue, je ne répondrai pas point par point à votre déclaration. Vous êtes un des députés les plus assidus à la commission de la défense et des forces armées.

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/06/2018 : Programmation militaire pour les années 2019 à 2025

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey, rapporteur de la commission mixte paritaire

Jean-Jacques Bridey Monsieur le président, madame la ministre des armées, mes chers collègues, le 20 mars dernier, il y a un peu plus de trois mois, lorsque je vous ai présenté mes observations en tant que rapporteur sur le présent projet de loi de programmation militaire, j'ai indiqué que je poursuivais deux objectifs. Je souhaitais, premièrement, que nous puissions collectivement enrichir ce texte. Il était déjà bien fourni, mais nous pouvions trouver des marges pour l'enrichir, et je pense que nous y sommes parvenus. Je voulais, deuxièmement, que ce projet de loi soit adopté après une seule lecture dans chaque assemblée, à l'issue d'une commission mixte paritaire « ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 29/05/2018 : Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Monsieur Ruffin, nous vous avons écouté toute la journée. Vous nous embêtez.

Consulter

Intervention en hémicycle le 29/05/2018 : Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Monsieur Ruffin, vous avez applaudi le président Chassaigne quand il a pris cet après-midi la défense des personnels de l'Assemblée en disant qu'on les faisait se coucher trop tard !

Consulter

Intervention en hémicycle le 29/05/2018 : Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Jacques Bridey

Vous avez encore 55 minutes de parole. Allez-vous parler encore ici pendant tout ce temps ?

Consulter