Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2022 et février 2023

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 67 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Vous êtes en train de démontrer que le peuple a eu raison de ne pas vous faire confiance…

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je conclurai en disant qu'il n'est pas du tout étonnant que le parti Renaissance n'ait eu aucun élu dans les outre-mer.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Connaissez-vous l'état des hôpitaux dans nos territoires ? Imaginez-vous à quel point l'hôpital public a été abandonné par l'État depuis des décennies ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

…est en train de me culpabiliser en disant : « C'est parce que vous n'êtes pas vaccinés chez vous. » Ça veut dire quoi ?

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Vous ajoutez de l'indécence à l'indécence ! Notre collègue, lorsque je parle de gens qui meurent,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

On peut ne pas avoir d'états d'âme, mais lorsque nous vous parlons de souffrance, d'impossibilité d'accéder à l'hôpital, de morts – nos parents, nos frères, nos sœurs –, vous nous répondez…

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Malgré le décalage horaire et la distance, des gens sont en train de suivre en direct cette séance de l'Assemblée nationale, parce que, jusqu'à ce soir, ils croyaient encore que la démocratie fonctionnait pleinement en France. Vous êtes en train de démontrer que l'on peut être minoritaire et empêcher le débat démocratique d'avoir lieu.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

S'il y en a un parmi nous qui est calme et posé, c'est bien le collègue Max Mathiasin ; s'il s'énerve, cela veut dire que les choses sont vraiment allées très loin. Ce qui se passe dans nos territoires, vous ne l'imaginez pas.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je laisse à votre sagacité cette citation de Desmond Tutu : « Rester neutre face à l'injustice, c'est choisir le camp de l'oppresseur. »

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Chers collègues, quel que soit le banc sur lequel vous siégez, je vous exhorte à voter ce texte ! Si, par orgueil – ce que l'on peut comprendre chez certains d'entre vous – vous ne le faites pas pour ces personnels suspendus, faites-le au moins pour les patients dont certains meurent en ce moment même sur les brancards dans les hôpitaux. Se tromper est humain ; s'entêter est criminel !

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Comment ne pas désormais intégrer dans notre réflexion et dans nos décisions à venir l'aveu de la représentante de Pfizer, le 10 octobre dernier, devant le Parlement européen médusé, reconnaissant que les vaccins n'ont jamais – jamais ! – été testés contre le risque de contamination. Ainsi s'écroule l'argument socle de la suspension des personnels non vaccinés.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Encore une fois, où est l'éthique ? De quelle éthique parlez-vous ? Est-elle à géographie variable ? La France est-elle prête à assumer d'être d'un côté la deuxième puissance maritime mondiale, grâce à ses territoires dits d'outre-mer, et de l'autre côté d'exposer aux yeux du monde entier sa capacité à exclure des populations de l'accès à un droit aussi fondamental que celui de la santé ? Il est temps pour le Gouvernement et pour la représentation nationale de s'honorer en reconsidérant sans délai la situation de ces personnels, comme l'ont déjà fait tant d'autres pays. En effet, qu'ils soient un ou plusieurs milliers, ces professionnels ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Où est l'éthique ? Pour nombre de nos compatriotes, l'accès aux soins est dans de nombreux cas impossible. Obtenir un rendez-vous médical relève du parcours du combattant. Le suivi médical est hypothétique. Seuls ceux qui peuvent payer un billet d'avion à un prix prohibitif pourront espérer se faire soigner dans l'Hexagone. Pour les autres, la triste règle, c'est désormais : se sauve qui peut, financièrement. En définitive, ces populations sont prises en otage par les décisions dogmatiques du Gouvernement qui, après les avoir empoisonnées au chlordécone, assume de les priver aujourd'hui du droit aux soins. Quoi qu'on en dise, c'est une triple violence ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Où était l'éthique à ce moment-là ? Où est l'éthique aujourd'hui ? Ni Philippe, ni son épouse n'ont commis de faute professionnelle ou de manquement. Dans les familles, ce drame de l'exclusion forcée provoque un désarroi absolu qui va nourrir les violences et les situations de non-droit ; ces suspendus ne sont ni salariés ni chômeurs. Dans les établissements de santé, la permanence des soins n'est désormais qu'une chimère. Il est devenu impossible d'assurer la continuité du service public hospitalier et la prise en charge des patients est plus que compromise, notamment dans les Ehpad. L'État doit reconnaître ses responsabilités dans l'abandon de nos ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Si l'on considère le contexte ultramarin, ces familles suspendues avaient-elles des raisons de s'opposer à cette injonction à l'injection ? Le scandale de la chlordécone, sa gestion opaque et ses conséquences sur la santé des populations pour des générations, l'incapacité de l'État à endosser ses responsabilités justifient amplement leur position.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je pense en ce moment même à Philippe, infirmier qui a perdu son père atteint d'un cancer lié à la chlordécone. Sa mère, diabétique, doublement vaccinée, est morte des suites du covid. Philippe s'est senti trahi ; il n'a pas eu confiance dans la parole de l'État. Outre le deuil qui le frappe, ce couple est donc privé de tout revenu, son épouse, soignante elle aussi, étant suspendue également. Leur fils Olivier, qui était un brillant étudiant, sombre chaque jour dans la marginalité depuis que ses parents ne peuvent plus financer ses études. Combien de familles, comme celle de Philippe, n'ont pu se réinsérer ? Il vous faut comprendre que les ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Si, dans toute la France, la suspension des personnels a causé un tort considérable au fonctionnement des établissements de soins et de secours, qui ne disposent pas de moyens humains suffisants, dans les outre-mer, ce phénomène se mesure au centuple. Un chiffre : en Guadeloupe, seuls 20 % des personnels présentent un schéma vaccinal complet à trois doses. Un cinquième seulement ! La suspension des personnels non vaccinés vient donc aggraver sensiblement les problèmes de chômage endémique et de pauvreté, dans un contexte, rappelons-le, de vie chère.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

...on nous dit à longueur de journée que les personnels suspendus sont peu nombreux, comme si le nombre pouvait justifier une quelconque injustice ; que beaucoup se sont réinsérés ; que leur réintégration poserait un problème d'éthique, en particulier par rapport à ceux qui sont vaccinés.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Nous sommes donc appelés à nous prononcer, sans aucun dogmatisme, avec beaucoup de sérénité, avec intelligence et, surtout, hors d'un état d'esprit guerrier, sur l'avenir de milliers d'hommes et de femmes, jusque-là pleinement investis dans un service public. Aujourd'hui, bien que non éradiqué, le virus n'est plus aussi virulent – c'est une réalité – alors que la pénurie de soignants embolise nos hôpitaux au point de compromettre l'accès aux soins, notamment pour les plus démunis. Et pourtant, dans les grands médias nationaux aux ordres de quelques milliardaires,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Le présent texte, portant réintégration du personnel des établissements de santé et de secours non vacciné grâce à un protocole sanitaire renforcé, présenté par notre excellente collègue Caroline Fiat, nous offre l'opportunité de renouer et de nous réconcilier avec la stratégie consistant à « convaincre plutôt que contraindre », préconisée par l'OMS.

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/11/2022 : Réintégration du personnel des établissements de santé non vacciné

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

La suspension des personnels soignants et de secours a débouché sur une crise sociale aux effets dévastateurs, partout en France, mais particulièrement dans les territoires dits d'outre-mer.

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

J'ai oublié de dire que, bien entendu, nous voterons avec force, détermination et conviction les crédits de la mission "Outre-mer" .

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Comme vous êtes un homme de parole, engagez-vous tout de suite devant nous : dites-nous quel sort sera réservé à tous ces amendements de bon sens que nous avons votés à une large majorité !

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je tiens à vous remercier, madame la présidente, ainsi que tous ceux qui sont présents à cette heure tardive. S'il est vrai que l'hémicycle n'est pas rempli – mais nous ne nous y attendions pas –, il l'est davantage que les années précédentes. Lorsque c'est en bonne voie, je considère qu'il faut le dire. Il faut encourager davantage de collègues du groupe Renaissance à assister aux débats. Nous sommes contents d'avoir fait adopter beaucoup d'amendements ; si vous aviez été plus nombreux, cela nous aurait embêtés, mais nous y aurions vu un signe d'intérêt pour les enjeux de nos territoires. Ce soir, la démocratie semble gagner la partie sur tapis ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Sans exagérer, nous avons vécu une séance historique. Je suis député depuis quelque temps – c'est mon troisième mandat – et je n'ai jamais vécu un moment aussi fort, durant lequel les spécificités de nos territoires ont été comprises.

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Il vise à étendre le passeport mobilité aux personnes engagées dans un parcours de validation des acquis de l'expérience (VAE). On connaît la situation économique et sociale, pourtant de nombreux secteurs, notamment la culture et l'artisanat, bénéficient chaque année d'un regain d'intérêt et suscitent corollairement une éclosion d'initiatives associatives. Très souvent engagées dans des projets de forte valeur pour leur territoire, celles-ci font appel à des bénévoles ou à des professionnels, qui recourent à leurs connaissances traditionnelles et empiriques pour encadrer le public et transmettre leurs compétences. Beaucoup ne peuvent accéder à la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Nous affirmons que la politique de l'État en faveur du développement économique des territoires dits d'outre-mer ne peut se limiter à des exonérations de charges patronales, de surcroît octroyées quasi exclusivement aux grandes entreprises. Celles-ci sont sous-représentées dans notre tissu économique, et lorsqu'elles y sont installées, elles se trouvent souvent en situation de monopole ou d'oligopole – en tout cas en position dominante. Face à l'ampleur du chômage dans les collectivités d'outre-mer, ces exonérations ne fonctionnent pas et contribuent à systématiser l'offensive contre les cotisations sociales. L'amendement tend donc à créer un fonds ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Nous sommes en train de mener au score, ce n'est pas le moment de demander des temps morts : faisons voter le maximum d'amendements, et nous verrons ensuite si le 49.3 est de nouveau utilisé. Allons-y franchement !

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je félicite le ministre délégué pour sa franchise et pour avoir reconnu ses torts. Mais je demande à mes collègues de ne plus s'émouvoir des petites provocations émanant d'un camp ou de l'autre. Nous nous sommes engagés à aller vite, alors votons !

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Je vais le présenter rapidement, mais je voudrais simplement rappeler au ministre délégué, qui nous dit depuis le début de la séance qu'il y a de l'argent qui ne sert à rien, que la question de l'amiante pose un vrai problème de santé publique. En l'occurrence, nous avons l'occasion de dépenser cet argent de manière efficace, afin d'aider tous ceux qui sont en difficulté. Quant à cet amendement, il a trait à la vie chère, qui est une réalité. L'État reconnaît d'ailleurs ce phénomène quand il assure une rémunération majorée à ses fonctionnaires outre-mer ; mais malheureusement, la majeure partie de nos populations ne bénéficie pas d'aides ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

puisque ce que nous demandons, c'est un vrai plan logement fondé sur une vraie consultation des élus des territoires, un plan qui présente des propositions par territoire et non pour la globalité des outre-mer – comme pour entretenir une forme de confusion ou d'opacité. L'amendement propose d'inscrire dans le budget ce que vous vous êtes engagé à faire. Alors demandez à vos amis de le voter : ce serait logique, parce qu'il est dans le droit fil de ce que vous vous évertuez à nous expliquer. Et j'espère bien un vote unanime !

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Monsieur le ministre délégué, c'est précisément l'adoption de cet amendement qui actera vos engagements verbaux

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Par cet amendement, nous souhaitons vous signaler qu'il est urgent de mettre en œuvre un vrai plan logement dans les outre-mer. Monsieur le ministre délégué, vous avez dit que ce n'était pas seulement une question d'argent mais aussi d'orientation. Il est vrai que les Plom 1 et 2 n'ont pas donné satisfaction. Les logements indignes et insalubres représentent près de 13 % du parc de logements dans les outre-mer contre 1,3 % dans l'Hexagone. Vous devez avoir ces chiffres à l'esprit. J'ajoute que si 80 % des habitants des outre-mer sont éligibles au logement social, seuls 15 % en bénéficient. Cela signifie que certains semblent tellement découragés qu'ils ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 28/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Il est en effet nécessaire d'assainir les procédures d'exportation des biens culturels et je suis prêt à soutenir cet amendement, mais j'aimerais que le Président de la République, le Gouvernement et la représentation nationale se préoccupent également de l'importation des œuvres d'art. Je pense en particulier aux pays dits du tiers-monde, dont les œuvres se retrouvent aujourd'hui dans les grands musées français. Certes, les choses commencent à changer, mais il est urgent de mettre fin au pillage des pays d'Afrique au bénéfice des musées français.

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Ce sont des simulacres de procès, mais le Gouvernement décide de laisser faire ! De quelle justice parle-t-on ? J'appelle tous nos collègues conscients des difficultés de nos territoires à soutenir cet amendement, malgré l'opposition injustifiée de M. le garde des sceaux.

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Dans nos territoires, les personnes qui ne maîtrisent pas toutes les subtilités du français ou qui ne le comprennent pas avouent parfois, devant le juge, des actes répréhensibles qu'ils n'ont pas commis !

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Alors que beaucoup appellent au pragmatisme, c'est le refus d'un tel amendement qui est ubuesque.

Consulter

Intervention en hémicycle le 27/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

J'appuie avec force cet excellent amendement de notre excellente collègue Emeline K/Bidi.

Consulter

Intervention en hémicycle le 18/10/2022 : Projet de loi de finances pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Il est certain que je voterai cet amendement de notre collègue Bayou, qui est empreint de justice et de justesse. Cela dit, j'aurais surtout souhaité m'exprimer sur les amendements précédents et je vous invite, madame la présidente, à regarder davantage de ce côté de l'hémicycle – cela ne devrait pas vous poser de problèmes –, car vous ne semblez pas avoir vu les signes que je m'évertue à vous faire depuis tout à l'heure. Mes collègues se sont échinés à convaincre la majorité et le Gouvernement de prendre en considération ces enjeux terribles pour les territoires ruraux, enjeux qui prennent une dimension paroxystique en outre-mer – je pense en ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/07/2022 : Mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

L'amendement vise à demander la remise par le Gouvernement d'un rapport au Parlement sur l'opportunité de créer une couverture décès financée par l'État et perçue par les bénéficiaires des minima sociaux. Un rapport de l'INSEE indique que 20 % de la population des départements et régions d'outre-mer vit en dessous du seuil de pauvreté et dans une situation de très grande pauvreté. Dans ce contexte, le droit à la dignité devient une nécessité absolue pour tout être humain, notamment pour les plus démunis. Le décès d'un proche place de nombreuses familles, incapables de supporter le coût engendré par les obsèques, dans l'impasse. Elles sont ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/07/2022 : Mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Du reste, je me demande comment une rapporteure peut être systématiquement contre toute demande de rapport.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/07/2022 : Mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Il s'agit là encore d'une demande de rapport qui est bien légitime, mais qui n'a pas grand espoir de trouver satisfaction.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/07/2022 : Mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Nous savons faire preuve de dignité, peut-être pour vous pousser jusqu'au bout de votre indignité !

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/07/2022 : Mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Philippe Nilor

Nous sommes pourtant nombreux, députés des outre-mer, encore présents dans l'hémicycle en cette heure tardive.

Consulter