Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2022 et octobre 2022

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 59 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Tout comme nous avons dit hier à nos amis ukrainiens ou moldaves que l'Union européenne n'était pas l'eldorado qu'ils espéraient, nous disons ce soir à nos amis suédois et finlandais : l'OTAN n'est pas le havre de paix que vous imaginez ! Le groupe Rassemblement national, attaché au droit inaliénable des nations à choisir leur destin, prend acte de la décision de la Suède et de la Finlande, ne s'y opposera pas ce soir et appellera à l'abstention. Nous considérons en effet qu'en dépit de la volonté exprimée par ces deux pays, leur adhésion obéirait à un calendrier précipité et, s'inscrivant dans une logique de préparation à la guerre, irait à ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Alors ne dévions pas : notre priorité doit être de restaurer la paix en Ukraine, en évitant un conflit généralisé. Nous n'y arriverons qu'en retrouvant une diplomatie respectueuse des intérêts de chacun, une diplomatie des nations souveraines et indépendantes, désireuses de s'affranchir de tous les impérialismes, russe ou américain,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Ne soyez pas dupes : cette adhésion va jeter la Suède et la Finlande dans les bras des Américains – la Finlande a d'ores et déjà commandé des F-35 au détriment de notre Rafale. Ne soyez pas naïfs : l'OTAN est aussi la vitrine commerciale du complexe militaro-industriel des États-Unis d'Amérique.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

L'Europe de la défense et de la diplomatie, que les eurobéats nous ont vendue, est en réalité une chimère à laquelle plus personne ne croit, si ce n'est peut-être votre gouvernement. Voilà pourquoi la Suède et la Finlande veulent se placer sous tutelle américaine ! Comment expliquer sinon – plusieurs de mes collègues l'ont dit – la demande d'adhésion à l'OTAN de ces deux pays qui devraient en théorie se sentir protégés par l'article 42.7 du traité de Lisbonne ? Eh bien non, ils préfèrent l'OTAN !

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

L'Union européenne et le Gouvernement réagissent avec une impulsivité infantile et inefficace, face à une crise qui nécessiterait au contraire de négocier la paix avec tous les acteurs, discrètement, loin du tumulte et des caméras chères à notre Président de la République.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

qui subissent pénuries, explosion des prix, perte de pouvoir d'achat et bien d'autres sacrifices à venir.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Cinq mois plus tard, que reste-t-il de ces menaces ? Le rouble se porte bien, la Russie accélère la diversification de ses exportations et profite de la hausse des cours des énergies. Les seules victimes de ces mesures sont les Français ,

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Bruno Le Maire fanfaronnait en mars dernier, annonçant vouloir « provoquer l'effondrement de l'économie russe » en menant une « guerre économique totale » à la Russie ; de tels propos étaient totalement irresponsables.

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

On peut cependant le comprendre, au vu de l'attitude de la Russie – frontalière de la Finlande –, qui a laissé entendre que l'Ukraine pourrait ne pas être sa seule cible. Mais posons-nous la question : voulons-nous prendre le risque de réinstaller durablement la guerre froide, de construire un nouveau rideau de fer ? A-t-on réellement intérêt à une « otanisation » intégrale de la Baltique ? Devons-nous fermer la porte au dialogue futur avec la Russie d'après la guerre ? L'échec des décisions récentes prises contre l'envahisseur russe, madame la rapporteure pour avis, nous commande la sagesse : la précipitation, l'agitation, les embardées se retournent ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 02/08/2022 : Accession de la finlande et de la suède au traité de l'atlantique nord

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

L'agression russe envers l'Ukraine est brutale, injustifiable, insupportable. C'est un véritable séisme qui rebat les cartes des stratégies diplomatiques et de défense des différentes nations du Vieux Continent. C'est dans ce terrible contexte que nos amis et alliés suédois et finlandais ont fait le choix de demander leur adhésion à l'OTAN : c'est une décision tout aussi symbolique que stratégique. Cependant, si nous voulons tous, ici réunis, la paix, je ne saurais trop nous appeler collectivement à la prudence, tant l'adhésion, en plein conflit, de ces pays autrefois non-alignés, envoie un signal de défi à la Russie. Un tel signal sera utilisé, ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 26/07/2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Nous avons tous été sous le choc de l'agression de l'Ukraine par la Russie et nous souhaitons tous trouver des solutions mais la facilité, les embardées ou les caricatures ne sont pas la meilleure réponse. Il y a huit mois, un Président de la République nous expliquait que l'OTAN était en état de mort cérébrale ; désormais, ses partisans à l'Assemblée nous disent qu'elle est l'alpha et l'oméga de la défense de chaque pays. Il faut raison garder ! Nous comprenons la volonté de la Suède et de la Finlande d'adhérer à l'OTAN, mais notre objectif n'est pas la guerre. Madame la rapporteure, j'ai été surpris par vos propos, par ailleurs toujours très ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 26/07/2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

J'éviterai les attaques sur les conceptions géostratégiques d'autres groupes. Personne ne détient la vérité et chacun peut avoir son opinion, madame Genetet. Deux enseignements peuvent être tirés de la crise en Ukraine. Le premier est que nous sommes tous très attachés à l'indépendance et à la souveraineté des nations – et c'est encore plus vrai désormais. Elles sont libres de choisir leur destin, leurs alliances, leurs partenaires et leurs coopérations. Cette conclusion issue des tristes événements actuels s'applique à la Suède comme à la Finlande, et nous ne souhaitons pas nous ingérer dans leurs choix ni d'une manière – en les poussant à ...

Consulter

Question orale du 26/07/2022 : Élargissement de l'union européenne

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Ma question s'adresse à Mme la ministre de l'Europe et des affaires étrangères. Le 19 juillet dernier, les vingt-sept membres de l'Union européenne ont annoncé l'ouverture des négociations d'adhésion de l'Albanie et de la Macédoine du Nord. Quelle drôle d'idée ! Le monstre technocratique européen ne fonctionne déjà pas à vingt-sept ; comment pourrait-il fonctionner à vingt-neuf ? Les peuples européens, à l'inverse de leurs dirigeants, ont bien compris que chaque élargissement était un affaiblissement qui condamne l'Union européenne à l'impuissance et la France au déclin. En effet, les Français savent que l'Union européenne et la France ont tout à ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

…pour que les groupes français soient plus performants, qu'ils rivalisent avec Netflix et que l'on rende enfin leur argent aux Français. Il faut arrêter avec ce service public d'opinion, qui se sert des antennes pour véhiculer son idéologie !

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Si l'on veut aider la création française, alors il faut demander à France 2 de cesser immédiatement la diffusion de l'émission « MasterChef », qu'elle a rachetée à TF1 et qui, loin d'être une création française, est issue d'un format anglais ! Il faut aller jusqu'au bout de la mesure ! Oui, il faut supprimer la redevance, mais oui, il faut aussi privatiser le service public français …

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Je ne comprends toujours pas l'intérêt de la suppression de la contribution à l'audiovisuel public : si l'on veut un service public d'État, il faut conserver une taxe ciblée, afin que ce service public reste indépendant en termes de financement. Mais si la suppression de la taxe ne consiste qu'à prendre dans la poche droite ce que l'on a rendu dans la poche gauche, cela ne sert à rien ! Il faut une réforme profonde de ce service public qui aujourd'hui, disons-le, ne remplit plus ses missions ! L'égalité de traitement entre les différents courants politiques n'est évidemment plus respectée. M. Loubet a déjà expliqué ici que France Inter était devenue la ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 22/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Nous avons, avec ces amendements, l'occasion de dire oui à la valeur travail, oui au pouvoir d'achat, oui à l'aide aux petites entreprises qui, face à un carnet de commandes en surchauffe, pourront trouver un regain de main-d'œuvre. C'est pourquoi, sans hésitation, le groupe Rassemblement national les votera.

Consulter

Intervention en hémicycle le 22/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

…même lorsque Marine Le Pen propose d'augmenter de 10 % les salaires en les exonérant de charges patronales –, ou chez les députés de la gauche dont les poils se hérissent à l'idée que des Français puissent vouloir travailler plus pour gagner plus ! Pour eux, c'est « travailler moins pour gagner plus » ! Mais c'est malheureusement une équation impossible.

Consulter

Intervention en hémicycle le 22/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Laurent Jacobelli

Vous connaissez désormais la ligne de conduite du groupe Rassemblement national : lorsqu'une proposition est bonne, d'où qu'elle vienne, nous la votons. Il faut parfois savoir renoncer aux œillères idéologiques : je constate que, sur les sujets du travail et de la rémunération, il y en a beaucoup dans cet hémicycle, que ce soit sur les bancs de la majorité, qui nous explique que la hausse des salaires est une hypothèse impensable,…

Consulter