Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2022 et février 2023

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 25 sur 25 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Le groupe Socialistes et apparentés votera donc contre ce texte qui occulte l'essentiel du débat de fond et ne lutte en rien contre les inégalités à l'école.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

…les auteurs de la proposition de loi ne tendent qu'à nous distraire de l'essentiel.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Finalement, en prétendant qu'elle traite du fond alors même qu'elle ne s'attache qu'à l'apparence,…

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Il faut penser aux besoins des élèves, et donc donner priorité au nécessaire développement des compétences sociocomportementales. Il faut davantage personnaliser la pédagogie, mais aussi développer le travail coopératif. En outre, il est nécessaire d'évaluer l'évaluation, pour lui donner un sens nouveau. L'école, enfin, doit être porteuse de santé pour tous les jeunes. Il est donc indispensable de lutter contre les inégalités de classe et de genre que produit encore le système.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Il concluait en précisant : « Cette morale, non seulement est bonne, non seulement est saine, mais elle est suffisante. » J'ajouterais : l'enseignement n'a pas besoin d'uniforme. Plutôt que de nous intéresser à l'accessoire, occupons-nous du principal.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Empêchés de montrer leur individualité, les élèves pourraient ne pas se sentir autant à leur place dans l'école qui les regroupe. Or, nous le savons, c'est le bien-être, et non l'uniformité, qui est un facteur favorable à la réussite. Les fondateurs de l'école républicaine l'avaient d'ailleurs bien compris : Ferdinand Buisson, qui fut l'un des maîtres d'œuvre de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État, considérait qu'à l'école publique, c'est l'enseignement moral qui devait compter, puisque celui-ci « porte la claire notion du devoir, des idées de justice et de bonté, l'habitude de la réflexion, la culture de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

…et représentent à ce titre une partie importante de l'expérience scolaire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Les quelques études menées à l'étranger sur les effets du port de l'uniforme montrent que celui-ci n'engendre pas de sentiment d'appartenance à une école, fut-elle républicaine. Selon la principale étude menée aux États-Unis et qui tendait à connaître les arguments des partisans de l'uniforme scolaire, celui-ci favoriserait une meilleure assiduité et un sens de la communauté renforcé, limitant donc intimidations et bagarres. Une telle argumentation est déjà plus sophistiquée que celle présentée dans l'exposé des motifs de la proposition de loi. En réalité, le port de l'uniforme aurait plutôt tendance à induire un relâchement du lien à l'école ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/01/2023 : Port d'une tenue uniforme à l'école

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

« Le progrès naît de la diversité des cultures et de l'affirmation des personnalités » explique Pierre Joliot, grand professeur biologiste et petit-fils de Pierre et Marie Curie. Cette proposition de loi qui vise à imposer un uniforme aux couleurs de l'établissement irait à l'encontre du progrès, aussi nous y opposons-nous. Nous sommes résolument contre l'objectif de cette proposition de loi qui vise, selon ses auteurs, à empêcher les élèves de porter des vêtements qui soient des marqueurs sociaux ou des signes religieux. Notre combat, à nous, c'est la lutte contre les discriminations, pas contre les distinctions. Cette proposition s'ajoute à une longue ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 09/01/2023 : Comment massifier la rénovation thermique ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Même si certains en doutent, en mesurant les consommations réelles deux ans après travaux, les évaluations des résultats des politiques engagées par plusieurs pays européens, dont l'Allemagne, montrent que les économies d'énergie prévues avant travaux ont effectivement pu être atteintes. Interrogés, 47 % de nos concitoyens considèrent que les dispositifs d'incitation et les aides permettant de s'équiper sont complexes. Pourtant, une massification rapide, couplée à une rénovation énergétique très performante, est possible, en s'appuyant sur différents leviers complémentaires. On pourrait ainsi mettre en place un dispositif d'aide unique, combinant ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 01/12/2022 : Juridiction spécialisée dans l'expulsion des étrangers délinquants

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

La présente proposition de loi, rejetée en commission, vise à créer une juridiction spécialisée consacrée au traitement des recours concernant les décisions d'expulsion des étrangers pour un motif d'ordre public. Selon le rapporteur, la réforme se veut procédurale : il s'agirait de gagner du temps par la spécialisation de la juridiction dont seul le Conseil d'État aurait à connaître des décisions. Les délais de recours seraient raccourcis et, évidemment, le temps ainsi gagné permettrait d'expulser plus rapidement et donc davantage. Il s'agirait de surcroît de fusionner différentes juridictions successivement impliquées dans les procédures tendant ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/11/2022 : Orientation et programmation du ministère de l'intérieur

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

…s'était engagé à mettre en œuvre un dispositif de plainte en ligne dès 2023. L'article 6 modifie le code de procédure pénale en ce sens puisqu'il offre aux victimes la possibilité de recourir à une nouvelle modalité de plainte par « un moyen de télécommunication audiovisuelle ». Par ailleurs, une automatisation du dépôt de plainte pourrait alléger les tâches confiées aux agents et améliorer leurs conditions de travail. Je m'interroge néanmoins sur cette déclaration faite par le ministère de l'intérieur, rapportée par Le Parisien : « Des outils basés sur des algorithmes pourront aider le policier et le gendarme à la prise de décision. » ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 25/10/2022 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Le groupe Socialistes et apparentés demande au Gouvernement de remettre au Parlement, dans un délai de six mois à compter de la promulgation du PLFSS pour 2023, un rapport rendant compte précisément des moyens humains – effectifs et ETP – dédiés au contrôle des établissements et des services sociaux et médico-sociaux dans les ARS et les départements, ainsi que de la trajectoire prévue par le Gouvernement pour augmenter ces moyens humains. Lors de la publication du livre de Victor Castanet, que nous avons évoqué aujourd'hui à plusieurs reprises, nous sommes nombreux à avoir été scandalisés par l'insuffisance des contrôles dans les Ehpad. Dans son ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Le débat se poursuivra au Sénat. Il faut aussi du courage pour reconnaître les avancées. Nous sommes favorables aux améliorations permises par l'article 10 et l'article 3, mais pas à l'article 2 qui n'était pas satisfaisant malgré les modifications apportées – nous n'avons pas été entendus sur l'ensemble des éléments. Nous en resterons là en regrettant la manière dont le débat s'est déroulé, tirons-en les leçons pour l'avenir.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Chers collègues, le texte dont nous achevons l'examen intervient dans un contexte un peu particulier : celui à la fois d'une pandémie qui dure et qui se renouvelle, et celui d'une flambée des cas de contamination à l'occasion de ce qu'on nomme la septième vague. Ces rappels ne sont pas uniquement une figure de style : depuis deux ans et demi, nous discutons du régime juridique applicable en matière de crise sanitaire, de sa sortie et de sa prolongation. La finalité du texte – la veille et la sécurité sanitaires – ne doit pas nous conduire à abandonner l'idée même des mécanismes de contrôle objectivés et réactivés en période de crise. Le groupe ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Nous avons demandé en commission des lois à encadrer le comité de scientifiques qui aura pour tâche non seulement de prodiguer des conseils et de délibérer, de façon collégiale et contradictoire, mais également de dialoguer avec le Parlement. À ce titre, notre collègue Philippe Gosselin et mon groupe ont présenté deux amendements demandant des rapports, lesquels ont été adoptés. Le présent amendement suggère la fusion de ces deux rapports acceptés par la commission des lois et prévoit que le Gouvernement proposera des pistes pour élaborer un nouveau régime juridique, voué à encadrer la gestion d'éventuelles crises sanitaires futures, dans un ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Tout au long de nos débats, en commission comme en séance publique, notre groupe a cherché à introduire de l'expertise là où elle était nécessaire. Ainsi, par cet amendement, nous souhaitons introduire un mécanisme d'extinction automatique du passe sanitaire lorsque l'épidémie de covid-19 atteint des seuils planchers – seuils qui seraient fixés par un avis de la Haute Autorité de santé.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Il n'est pas tout à fait similaire à l'amendement n° 58 et offre en effet une solution de compromis en prévoyant la création d'un nouveau comité chargé de formuler des avis scientifiques sur le recours aux dispositifs prévus à l'article 2. Le groupe Socialistes et apparentés retire l'amendement n° 58.

Consulter

Intervention en hémicycle le 12/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Depuis le début, nous recherchons une certaine expertise. Comme il l'a déjà indiqué en commission, notre groupe souhaite que le comité de scientifiques rende un avis sur l'utilité du passe sanitaire pour les voyages internationaux, et ce avant que le Premier ministre soit amené à prendre un décret créant un tel passe. Je me souviens très bien de ce qu'a dit notre collègue Philippe Gosselin précédemment, et de son amendement qui allait dans le même sens : l'expertise ne doit pas être au service du seul Gouvernement, elle doit aussi être accessible pour le Parlement. Par ailleurs, je voulais indiquer qu'au niveau international, un rapport de l'organisation ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Ce projet de loi intervient dans un contexte particulier, celui d'une pandémie qui dure et se renouvelle, et d'une flambée des cas de contamination dans le cadre de ce que l'on nomme déjà la septième vague de la covid. Ces rappels ne sont pas uniquement une figure de style : voilà deux ans et demi que nous discutons du régime juridique applicable en matière de crise sanitaire, de la sortie de ce régime et de sa prolongation. Je l'ai dit en commission, depuis mars 2020, nous avons débattu successivement du régime juridique de l'état d'urgence sanitaire, créé par la loi du 23 mars 2020, puis du régime juridique de gestion de la sortie de crise sanitaire, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Tout d'abord, je souhaite la bienvenue à tous mes collègues nouvellement élus et présents à cette séance pour examiner un texte qui, à certains d'entre nous, rappelle un passé proche.

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Attendez, cher monsieur Balanant ! Cependant, plus que jamais, il est nécessaire de nous écouter et de nous respecter. Nous l'avons dit en commission des lois, nous ne sommes pas d'accord car nous considérons que ce texte n'apporte rien de plus. Il ne tient pas compte de toutes les demandes que nous avons formulées depuis deux ans et demi. En effet, nous avons fait des propositions, demandé des évaluations, souhaité par exemple que le Parlement soit systématiquement associé et que le Conseil scientifique vienne rendre compte de ses travaux devant nous. Or nous n'avons rien obtenu de tout cela. La discussion d'aujourd'hui est une occasion pour nous d'avancer. Je ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 11/07/2022 : Veille et sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marietta Karamanli

Ayant suivi depuis deux ans et demi les débats liés aux projets de loi relatifs à la crise sanitaire, je peux vous dire qu'il n'y a pas de raison de nous exciter ou de nous énerver aujourd'hui.

Consulter