⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et novembre 2021

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 79 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires sociales - Intervention le 26/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nadia Ramassamy

Je tiens d'abord à saluer le travail de Mme la députée Corinne Vignon. Quelles que soient nos appartenances politiques, les retraites sont un des sujets qui préoccupe et qui touche beaucoup de nos concitoyens. Cette question mérite l'implication, la sincérité, l'honnêteté de tous, à commencer par les décideurs eux-mêmes, en particulier sur l'âge de départ à la retraite. En effet, aux yeux des Français, le message du Gouvernement est brouillé. Le Gouvernement nous dit qu'il ne touchera pas à l'âge de départ de 62 ans ; or le Conseil d'orientation des retraites nous informe que dans le régime actuel, les Français partiront dans les faits à la retraite ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 12/06/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nadia Ramassamy

Madame la rapporteure, depuis plusieurs mois, la question de l'accompagnement de nos aînés est au coeur de l'actualité médiatique, puisque de nombreux témoignages ont pu effrayer, inquiéter ou culpabiliser nos concitoyens. Le malaise est réel dans le secteur du grand âge et c'est le rôle du législateur que de se saisir des enjeux sociétaux contemporains. Alors que le nombre de Françaises et de Français de plus de quatre-vingt-cinq ans va doubler entre 2018 et 2040 et tripler d'ici 2060, nous ne pouvons pas faire l'impasse sur l'immense défi que constitue le vieillissement. Face à une population âgée dont la perte d'autonomie est croissante, la mission des ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 22/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nadia Ramassamy

Le manque de temps, le manque d'effectifs, le manque de structures portent atteinte à la dignité des patients des établissements psychiatriques car davantage de mesures d'isolement et de contention sont décidées. Vous évoquez dans votre rapport le fait que la loi de 2016 n'est pas respectée dans certains établissements et vous pointez la responsabilité du ministère. Qu'en est-il des agences régionales de santé (ARS) ? Nous observons de multiples manifestations de la crise que traverse la psychiatrie dans notre pays : pénurie de psychiatres, manque de formation en psychiatrie des autres professionnels de santé, conditions matérielles d'hébergement indignes, ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 14/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nadia Ramassamy

Les sciences ont de moins en moins de succès auprès des jeunes générations, alors que nous nous inquiétons de plus en plus pour notre environnement, notre santé et notre alimentation. De plus, de nombreuses fausses nouvelles sur les réseaux sociaux et dans certains médias se réfèrent à de prétendues études scientifiques. Un travail de pédagogie auprès de nos concitoyens – afin qu'ils puissent mieux se repérer et dénoncer les fausses informations – figurera-t-il dans votre prochaine feuille de route ? Ensuite, la réglementation à l'égard des médicaments se joue au niveau de l'Union européenne. De ce fait, l'EMA voit élargies ses missions et ses ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 10/04/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nadia Ramassamy

La Réunion comptera 22 500 personnes âgées de plus de 60 ans en 2030. La charge du vieillissement y sera plus lourde qu'en métropole car, même si la proportion des personnes âgées sera plus faible, leur nombre doublera. Dans le même temps, avec une natalité plus élevée, La Réunion verra se poursuive sa croissance démographique. Elle devra donc assumer conjointement le coût du vieillissement et celui de l'insertion des jeunes. Dans les territoires ultramarins, les personnes âgées vivent le plus souvent seules, dans des logements inadaptés à leurs besoins mais dont elles sont généralement propriétaires. En outre, on compte à La Réunion, parmi les moins ...

Consulter