Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2022 et février 2023

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 11 sur 11 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 13/12/2022 : Accélération de la production d'énergies renouvelables

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Cet amendement de notre collègue Éric Ciotti tend à inciter au développement de l'éolien offshore flottant en prévoyant, pour les procédures de mise en concurrence, que les zones d'implantation en mer des éoliennes doivent être situées à une distance minimale de 40 kilomètres des côtes. Nous considérons que les nuisances seraient moindres que celles causées par l'éolien offshore posé.

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Mes chers collègues, nous n'avons pas, hélas, fini de découvrir les conséquences à long terme de ce 24 février 2022. Mais une nouvelle ère s'est ouverte pour notre pays et pour notre continent, clôturant les années de paix que nous avons connues à l'ouest en oubliant que certains de nos partenaires avaient vécu des décennies dans l'oppression politique et totalitaire. Notre prochain grand défi sera d'aider l'Ukraine à se reconstruire : à nous d'y participer, dans l'intérêt du peuple ukrainien et du peuple européen.

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Cela n'a aucunement empêché de faire preuve de fermeté en matière de sanctions, ni de livrer armes et matériels divers aux Ukrainiens, ni de condamner avec la plus grande fermeté les agissements criminels de l'armée d'occupation russe, ni de mobiliser nos forces armées au sein de l'Otan, ni à l'Union européenne de rester unie. La France doit peser sur tous ces sujets à l'occasion de la visite d'État du Président de la République aux États-Unis : il doit porter la voix ferme et singulière de notre pays.

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Ce vote reste bien entendu symbolique, mais il permet à l'Assemblée nationale de marquer une nouvelle fois son soutien à l'Ukraine. Je souhaite par ailleurs rappeler que notre objectif, le seul qui vaille au fond, est que cette guerre cesse. Nous savons tous qu'elle finira un jour. Mais ce n'est pas à nous de fixer les conditions pour que les Ukrainiens et les Russes s'installent autour d'une table. En revanche, notre groupe soutient de manière particulièrement ferme la proposition de la résolution invitant « le Gouvernement et l'Union européenne à favoriser toute initiative de nature à encourager la fin du conflit dans le respect de la souveraineté de l'Ukraine ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Car ne nous y trompons pas, les choses sont parfaitement claires : il y a un pays agresseur, la Russie, et un pays agressé, l'Ukraine. Les digressions historiques, les prises de recul parfois nécessaires et les tentatives d'explication ne changeront rien à cet état de fait indéniable. Les conséquences de ce conflit se font sentir non seulement chez le peuple ukrainien puisque l'ensemble de notre continent est touché à divers degrés, mais aussi ailleurs dans le monde, dans les contrées qui dépendent de la production agricole ukrainienne pour leurs besoins alimentaires quotidiens et vitaux. Comme la crise du covid, ce conflit à nos frontières nous a fait réaliser ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Des milliers d'entre eux sont morts, des millions d'autres ont fui cette folie meurtrière que nous pensions – sans doute naïvement – bannie à tout jamais de notre continent. Un peuple entier qui vivait globalement selon nos standards de développement européen s'est retrouvé, du jour au lendemain, confronté aux bombardements massifs, aux sirènes d'alerte, à l'occupation, aux pillages, au chantage nucléaire, aux déportations de population et aux exactions les pires que l'on puisse imaginer : viols, tortures, assassinats. En premier lieu, il convient de rendre un hommage appuyé au courage des Ukrainiens, à la résilience de ce peuple qui se bat chaque jour ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 30/11/2022 : Soutien à l'ukraine et condamnation de la guerre menée par la russie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

Le 24 février au matin, nous avons découvert incrédules que, durant la nuit, la Russie avait lancé une offensive militaire majeure contre son voisin ukrainien. Les signes avant-coureurs existaient depuis un certain temps, mais il faut reconnaître que nous étions nombreux à ne pas avoir cru que le président russe entraînerait notre continent, si souvent meurtri par le passé, dans une nouvelle guerre fratricide. Presque dix mois après, les Ukrainiens vivent toujours sous les bombes, en partie sans eau ni électricité, et sans chauffage à l'orée d'un hiver souvent glacial dans ces régions.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/07/2022 : Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Nathalie Serre

C'est un amendement de mon collègue Julien Dive qui a exactement le même objectif que celui qui vient d'être défendu par Mme Bonnivard : il vise à baisser la TVA s'appliquant sur les produits locaux à 5,5 %, afin de favoriser le commerce local.

Consulter