Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et avril 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 18 sur 18 triés par date — trier par pertinence

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Depuis deux mois, des éléments nouveaux sont intervenus. Je vous pose cette question à nouveau, car je la considère comme importante.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ce n'est pas un débat sur le Yémen. J'essaie de comprendre pourquoi nous exportons des armes vers des pays qui violent les traités internationaux. Je rappelle, puisqu'il est question d'exportations d'armes, qu'en matière d'exemplarité, certains pays européens devraient nous intéresser. Pourquoi l'Allemagne, le Danemark, la Norvège, la Finlande, la Belgique, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Italie ont interdit une partie de ces exportations en direction de l'Arabie Saoudite ? Précisément parce qu'ils considèrent qu'il y a une violation possible des droits humains. La question n'est donc pas stupide, et je la pose jusqu'au bout.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ce n'est pas un dérapage. Je parle des Émirats arabes unis, qui ont vraisemblablement aidé à transporter ces missiles. J'essaie de comprendre quelle est la position de la France par rapport aux Émirats. Madame la ministre a très bien rappelé dans son intervention liminaire que nous essayons de respecter nos engagements internationaux. Je vois aujourd'hui des navires, qui sont fournis par la France aux Émirats, comme à l'Arabie saoudite, participer à un blocus que l'ONU considère comme un crime international humanitaire.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

C'est ce que je fais. Ce n'est pas parce que ma question peut être précise et gênante, qu'il ne faut pas y répondre. Je pose des questions précises, qui permettent de comprendre ce qu'il en est des missiles Javelin.

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 10/07/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Madame la ministre, vous venez de vous féliciter de l'augmentation de la part de nos exportations en Europe. Je vous en félicite également, mais ce rapport est en même temps l'occasion ou jamais de s'interroger sur les destinataires de ces ventes d'armes qui augmentent, s'il ne s'agit pas de forces européennes. Je voudrais ainsi revenir sur la question des missiles Javelin qu'a déjà abordée mon collègue André Chassaigne avant de quitter la réunion. Selon le New York Times, des missiles ont été retrouvés en Libye, vous l'avez dit, à Gharyan. Peut-être suis-je trop ignorant de la façon dont ces armes sont utilisées, mais est-il courant que des missiles ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

On pourrait parler de la vôtre, dans ce cas ! Cessez ces attaques ad hominem ! (Exclamations.)

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ce n'est pas ce que j'ai dit ! Ma question, une nouvelle fois, est : « faisons-nous tout pour rechercher la vérité ? »

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ma question précise, à laquelle vous ne répondez pas, était : « allez-vous chercher des preuves ? »

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 07/05/2019

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Merci de votre présence, Mme la ministre. Je souhaite vous poser trois questions très précises qui ne seront pas la répétition de ce que vous avez déjà entendu et dont j'aimerais que vous puissiez apprécier la nuance. La première porte sur le Traité sur le commerce des armes ratifié en 2014. Comme vous le savez, il suffit que des armes soient seulement susceptibles d'être utilisées contre des populations civiles pour entraîner une interdiction. Vous avez dit n'avoir pas connaissance, à ce stade, d'une telle utilisation. Cherchons-nous à avoir connaissance de cette utilisation ? Cherchons-nous à savoir ? Nous contentons-nous du seul fait que l'information ne ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 14/02/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Faut-il en déduire que vous entendez maintenir les droits qui sont associés à la vie quotidienne – aides au logement, à la mobilité, etc. – sur une période qui va au-delà du mois ? C'est-à-dire, pour répondre peut-être à la question de Bastien Lachaud tout à l'heure, que le jeune qui souhaitera s'engager pour une période longue aura des droits spécifiques qui permettront de l'accompagner ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 14/02/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Sur un tel sujet l'approche des rappporteures a été la bonne, ne serait-ce que parce que le travail a été transpartisan. Je n'imagine pas que les réflexions aboutissent à une solution qui serait imposée d'en haut, par un seul, dans un moment où nous avons au contraire à chercher la cohésion. Ce rapport parlementaire arrive donc au bon moment et je crois qu'il constitue une grande source d'inspiration. À cet égard, les rapporteures reprennent pour une large part l'approche adoptée par notre collègue Joaquim Pueyo il y a quelques années. Sous la précédente législature, il avait amorcé une réflexion qui allait dans le sens d'un parcours citoyen. Deux ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 11/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Après plusieurs questions sur le matériel, je voudrais vous poser une question sur les hommes. Quel est le taux de divorce parmi vos marins ? Au XXIe siècle, peut-on encore envoyer trois mois en mer des hommes dont les femmes travaillent ? Quelle politique est mise en oeuvre pour accompagner les familles ? Existe-t-il une réflexion sur la polyvalence, qui permettrait d'alterner missions longues et missions courtes ? Existe-t-il des passerelles avec les autres armées pour ne pas être soumis aux mêmes contraintes toute une vie durant ?

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 19/07/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Je m'associe à l'hommage rendu au général de Villiers, homme de courage et d'honneur. Je vous remercie pour vos propos, Mon général, puisque vous avez vous-même courageusement tenu le cap fixé par le général de Villiers lors de son audition, la semaine dernière, avec l'assentiment de l'ensemble de la commission. Je saisis cette occasion pour revenir sur les droits du Parlement. L'audition du général de Villiers se tenait à huis clos. Nous savons bien que des fuites sont toujours plus ou moins organisées mais si, demain, chaque personnalité auditionnée à huis clos devait être reprise en main, il ne serait plus possible d'entendre qui que ce soit, alors que ...

Consulter

Commission de la défense nationale et des forces armées - Intervention le 12/07/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Je vous remercie, Mon général, pour votre exposé passionnant qui vous a permis de rappeler quel était votre rôle. Vous connaissez aussi le nôtre : représenter les Français dans leur diversité géographique et politique, et contrôler l'action du Gouvernement. Si vous avez sonné le tocsin, nous alertant sur la situation critique dans laquelle se trouvent nos armées, vous avez plutôt usé de l'euphémisme au sujet de la réduction de 850 millions de crédits annoncée hier. Or, pour éclairer notre décision et pour éclairer les Français, sans doute convient-il d'être plus précis. Je crois avoir compris que le programme Scorpion était menacé de report, ce qui ...

Consulter