Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et avril 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 934 triés par date — trier par pertinence

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Pour ces différentes raisons, même si nous souscrivons aux critiques du groupe Les Républicains quant au caractère bâclé et illisible de la réforme, à l'échec de la concertation et à l'absence d'un débat complet en commission et en séance publique, même si nous condamnons recours au 49. 3 et le contournement des critiques du Conseil d'État, nous pensons que la politique suppose de la cohérence. Nous n'allons pas censurer un gouvernement qui fixe un âge d'équilibre à 65 ans pour mieux approuver un groupe qui propose de reculer l'âge légal à 65 ans. Par conséquent, le groupe Socialistes et apparentés ne votera pas une motion de censure dont les idées ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Au fond, vous reprochez au Gouvernement de ne pas aller assez vite. Là encore, pas de différence de fond entre vous, mais une différence de rythme. Pour notre part, nous pensons qu'il faut introduire partout des critères de pénibilité afin de permettre aux 25 % de salariés qui exercent leur métier dans des conditions difficiles de partir à la retraite plus tôt.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Nous pensons, quant à nous, que les ressources de la CADES – Caisse d'amortissement de la dette sociale – et les revenus financiers peuvent financer la solidarité. Le second grand reproche formulé par la motion de censure est que le projet de loi « repousse l'extinction des régimes spéciaux ».

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ils cotiseront plus longtemps, avec une espérance de vie plus faible. C'est mathématique ! Vous avez le mérite de ne pas vous cacher, mais le résultat est le même. Tout repose sur l'âge de départ, alors que le système actuel, certes imparfait, repose sur une durée de cotisation identique pour tous. Votre financement, parce qu'il repose sur le recul de l'âge légal pour Les Républicains ou sur un âge d'équilibre pour La République en marche, est en réalité identique. Votre système de financement, c'est la sueur des plus modestes.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Dans les deux cas, les projets ont pour effet, vous le reconnaîtrez, de faire reposer le financement des retraites sur des salariés qui cotiseront plus longtemps, au-delà de quarante-trois annuités. Ce sont ceux qui ont des métiers pénibles, des métiers d'exécution, les salariés à l'espérance de vie la plus faible, qui paieront la retraite des autres.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

… alors que le Gouvernement joue à cache-cache avec l'âge pivot, fixé exactement au même âge.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Dans le système proposé, il y aura, bien sûr, quelques gagnants, qui apparaissent d'ailleurs tous dans l'étude d'impact. Il y aura aussi beaucoup de perdants mais, comme par hasard, ils en sont absents. J'espère, mes chers collègues, que vous permettrez demain à la démocratie d'avancer en autorisant la création de la commission d'enquête dont la demande sera défendue par Boris Vallaud. Chacun doit assumer ses choix, comme l'a fait le président Abad. Dans la motion de censure des Républicains, il est reproché au projet de loi instituant un système universel de retraite de « refuser d'assumer le recul de l'âge légal ». Monsieur Abad, vous êtes cash, puisque ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Quand, dans le débat, on appelle un progrès une injustice, la violence est double. Quand les mots n'ont plus de sens, la confiance n'est plus possible.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Rien n'est pire que l'indifférenciation des projets. La confusion, ce n'est jamais la démocratie. Elle l'interdit même, en privant nos concitoyens de leur choix. La triangulation, c'est-à-dire la captation des thèmes et des mots de la concurrence pour mieux les vider de leur sens, ce n'est pas non plus la démocratie. Chacun doit s'assumer et être jugé sur ses choix.

Consulter

Intervention en hémicycle le 03/03/2020 : Motions de censure

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Puisque nous parlons de la motion de censure déposée par la droite, je voudrais commencer par remercier le président Abad. C'est un homme de droite qui s'assume, qui n'a pas la droite honteuse, tout comme, sur nos bancs, nous n'avons pas la gauche honteuse. Dans votre discours, monsieur Abad, vous avez rappelé chacun à sa vocation : faire de la politique et énoncer des choix. Le débat n'oppose pas les gentils aux méchants, les élus de bonne volonté aux éternels réfractaires, les obstructeurs aux réformateurs. Non, le débat oppose des conceptions différentes de notre modèle social et de son avenir.

Consulter

Question orale du 25/02/2020 : Coronavirus

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Monsieur le Premier ministre, à ce jour, près de 80 000 personnes ont été contaminées par le coronavirus dans le monde. En Europe, ce sont nos voisins et amis italiens qui sont aujourd'hui les plus touchés. Je tiens à leur dire, en notre nom à tous, notre solidarité. Votre ministre de la santé est à Rome, avec ses homologues européens car, à l'évidence, la réponse doit faire l'objet d'une coordination étroite. Le pire n'est heureusement jamais certains, mais pour conjurer la menace, il faut de la coopération, du sang-froid et de l'unité, pour permettre à nos personnels soignants, déjà très durement éprouvés, de travailler dans les meilleures ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 24/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

On peut vouloir connaître la réponse sans être ultramarin !

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Je souhaite à mon tour poser quelques questions au rapporteur car nous avons bien du mal à comprendre à quelles règles il fait référence. Nous parlons non pas des dernières années, mais des meilleures années, et la moyenne doit se faire sur la base des années les plus profitables au salarié. Considérons la vie d'un salarié qui entre aujourd'hui sur le marché du travail. En moyenne, il obtiendra un emploi pérenne, en CDI, vers 29 ans. Auparavant, il aura enchaîné des stages, des petits boulots, des périodes d'intérim, des CDD. Si l'on s'intéresse maintenant aux actifs de 62 ans, on observe que, malheureusement, seule la moitié d'entre eux a encore un ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Merci, monsieur le président. J'entends simplement faire respecter les droits de l'opposition, dont vous êtes vous-même le garant.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Monsieur le président, il n'est pour moi nullement question de remettre en cause la présidence de l'Assemblée. Quand je vous pose une question, c'est aussi ès qualités : c'est la question d'un parlementaire de l'opposition qui s'inquiète de savoir si le courrier qui doit permettre de créer la commission d'enquête a bien été remis. Quand je vous dis que nous n'avons pas eu connaissance du fait que Mme la garde des sceaux l'ait reçu, puis, après vérification auprès de Mme Rabault, que je vous confirme qu'elle n'a pas reçu copie de la réponse, je vous prie de me croire. Si je vous pose à nouveau la question et que vous me remettez ces documents, je vous en donne ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

C'est un rappel au règlement sur un problème essentiel et vous m'avez coupé la parole ! C'est inadmissible !

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Je ne cherche pas à vous en faire le reproche, monsieur le président. Je voudrais simplement savoir si vous pouvez nous assurer que ce courrier sera officiellement transmis à Mme Belloubet demain.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Pour donner suite à ce que vous avez affirmé tout à l'heure, monsieur le président, je viens de contacter Valérie Rabault, qui me confirme ne pas avoir reçu copie du courrier que vous auriez adressé à Mme Belloubet, et cette dernière nous indique elle-même ne pas avoir reçu de courrier du président de l'Assemblée nationale.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Ce n'est pas ce qu'elle m'a dit ! La ministre ne l'a pas reçu !

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Monsieur le président, j'attends votre réponse puisque c'est de vous qu'il s'agit.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Je sais bien qu'en douze jours, le temps vous était compté… Mais je crois avoir compris que vous étiez contre toute forme d'obstruction, et rien ne serait pire qu'une obstruction présidentielle qui conduirait à ce que cette commission d'enquête ne voie pas le jour dans les délais requis pour qu'elle puisse éclairer nos débats. C'est la raison pour laquelle, monsieur le président, j'aimerais savoir si ce courrier est parti. Si tel n'était pas le cas, je suis prêt à le prendre ce soir et à traverser moi-même la Seine pour le remettre, place Vendôme, à la ministre de la justice.

Consulter

Intervention en hémicycle le 23/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Sur le fondement de l'article 139, alinéa 1, relatif au dépôt d'une proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête parlementaire, monsieur le président. La présidente de notre groupe vous a saisi en conférence des présidents, dans le cadre de notre droit de tirage, d'une demande de création d'une commission d'enquête. Celle-ci a un lien direct avec nos débats puisqu'il ne s'agira de rien de moins que d'enquêter sur l'étude d'impact portant sur les projets de loi relatifs au système universel de retraite, jugée largement lacunaire par le Conseil d'État, et que les parlementaires que nous sommes considérons aussi comme assez ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Les journées à l'Assemblée ont le même prix, quel que soit leur emploi. Vous ne pouvez pas employer cet argument…

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Le tweet qu'il a publié ce matin, qui fait de cette somme le coût de l'obstruction nous pose en revanche problème.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Personne ne conteste le fait qu'une journée à l'Assemblée coûte 1,5 million d'euros.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Effectivement, l'évolution n'est pas neutre. C'est même une rupture puisqu'on passe d'un système à prestations définies – aujourd'hui, on sait ce qu'on aura à la retraite – à un système à cotisations définies – on sait ce qu'on va cotiser sans savoir exactement ce qui va se passer. Aujourd'hui, le système de retraite peut être déficitaire, mais on organise alors un débat parlementaire pour déterminer la façon dont on comblera ce déficit. On se demande quelles sont sa cause et sa nature. Le déficit est-il creusé par le Gouvernement lui-même, du fait des réformes qu'il mène, comme c'est le cas aujourd'hui ? Dans ce cas, quelles réponses peut-on ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

… vous devez assumer de voter en conscience. Or cela nécessite de disposer de l'ensemble des éléments, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Consulter

Intervention en hémicycle le 21/02/2020 : Système universel de retraite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Olivier Faure

Si vous voulez être des parlementaires et défendre l'honneur du Parlement, dont vous semblez vouloir vous faire les apôtres désormais…

Consulter