Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2022 et juin 2024

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 121 triés par date — trier par pertinence

Commission des affaires européennes - Intervention le 05/06/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 05/06/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 22/05/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Notre groupe votera pour cet amendement. Il est assez savoureux de noter qu'il est présenté par un groupe qui s'oppose systématiquement à nos demandes de rapports gouvernementaux au motif qu'ils sont inutiles…

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 22/05/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Ces amendements montrent ce qui nous sépare, mais qui va pourtant nous réunir. Concentrer l'effort sur l'enseignement du premier degré souligne l'intérêt de la mesure pour la réussite dans l'apprentissage du français. Et quand bien même l'apprentissage des créoles n'y contribuerait pas, cela ne pourrait être retenu comme un argument pour s'opposer à ce dispositif. Le fait d'apprendre ces langues apporte beaucoup et ne saurait être réduit à un moyen d'accéder à la langue de la République. C'est aussi une possibilité pour les élèves de se référer à une culture et à leur histoire – que la République a parfois tenté d'effacer, y compris avec les pires ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 22/05/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Aujourd'hui, la promesse républicaine de traiter tous les enfants de façon égale n'est pas tenue. C'est particulièrement vrai dans nos académies d'outre-mer. Pour s'en persuader, il suffit d'observer ce qui se passe à Mayotte : des milliers de jeunes non scolarisés, des classes bondées, l'absence de cantines scolaires, un bâti scolaire délabré, des écoles vétustes où même l'eau potable fait défaut. Les académies d'outre-mer ne peuvent pas être les oubliées de la République – ce que nous rappelle d'ailleurs ces jours-ci, avec beaucoup de violence, la Nouvelle-Calédonie. Notre commission est appelée à traiter les affaires éducatives. C'est donc sous ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 07/05/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Au moins cette réunion de commission aura eu le mérite de montrer à notre collègue Constance Le Grip, je dis cela en toute amitié, que la France insoumise n'est pas opposée à l'Europe, bien au contraire, mais pour une Europe qui protège ceux qui y habitent et non pas ceux qui spéculent. La situation d'urgence dans laquelle se trouve aujourd'hui le monde agricole est une évidence sur laquelle nous nous accordons tous. Concurrence des produits ukrainiens, fiscalité du gazole non routier, renchérissement des intrants : les origines de la colère paysanne sont nombreuses, celles de nos concitoyens également. L'exigence est partout la même : nos agriculteurs veulent ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 30/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Je suis l'auteur, avec Charles Sitzenstuhl, d'un rapport à la commission des affaires européennes sur la souveraineté alimentaire européenne. Je voudrais souligner deux points. D'abord, les sols français ont été appauvris par les pratiques des générations précédentes – je ne mets pas en cause les agriculteurs en disant cela. Ensuite, nous sommes très dépendants des fertilisants et nous ne disposons pas des matières premières pour les produire – je parle ici des phosphates. Quand nous parlons d'agroécologie ou d'agriculture biologique, quand nous évoquons la diversité des pratiques de production agricole à vocation alimentaire ou la préservation des ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 30/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Ces amendements visent à renforcer la loi : la précision dans l'écriture de la loi est, en matière environnementale, d'autant plus nécessaire que des décisions préfectorales s'appuient sur les codes pour déroger parfois à l'intérêt général et abîment les littoraux, les forêts, les zones humides. Mentionner spécifiquement les zones humides renforcerait la loi, car une loi trop générale permet de trop nombreuses exceptions.

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 10/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Dans tous les conflits et quelle que soit l'époque de l'humanité, le viol a été une arme de guerre. Cette arme a, d'ailleurs, été dénoncée dans de nombreux traités de l'époque moderne mais aussi dans le passé. Je tiens aussi à rappeler devant cette Assemblée, qu'il ne faut pas rater le moment historique que vit notre pays. Affirmer les droits des femmes ne se négocie pas. La France a redoré son blason. Pardonnez-moi de ce tropisme au-delà de l'océan mais, en Amérique du Sud, les associations féministes en faveur du droit des femmes ont été choquées de voir le Président de la République arborer un maillot de l'équipe de « Boca Junior » offert par le ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 10/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Pour la bonne tenue de nos débats, je souhaite préciser, que dans l'ensemble des amendements qui nous ont été soumis, il y a une confusion entre liberté et droit. Dans l'exposé des motifs, vous faites référence à un droit, et dans le dispositif à une liberté. Sans aspect polémique de ma part, soit l'on défend une liberté et cela n'engage pas les États membres, soit on préconise un droit qui a une force juridique contraignante.

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 10/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

En solidarité avec les interventions de mes deux collègues, je souligne qu'il y a une forme d'incohérence dans l'argumentation relative à cet amendement. Nous avons voté tous les amendements précédents parce qu'il y avait une différence d'interprétation selon les États membres : le terme de liberté n'engageait pas juridiquement les États membres à la faire respecter, qu'il s'agisse de l'Italie ou de la Hongrie. À la différence d'une liberté, inscrire un droit a pour conséquence qu'aucun État membre ne peut y déroger. Ne pas l'inscrire sous cette forme-là mettrait en péril l'argumentation que vous avez développée sur les amendements précédents. Nous ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 09/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Les JOP, ce seront entre 3 et 5 milliards d'euros d'argent public dépensés, pour un bilan carbone de 1,5 million de tonnes de CO2. Malgré les efforts réalisés, la France ne peut pas être au rendez-vous environnemental de cet événement sportif, car elle est confrontée à une curieuse injonction contradictoire : infléchir positivement le climat, tout en organisant le déplacement de millions de personnes à l'échelle planétaire. À cet égard, nous sommes toujours en attente du détail des mécanismes que vous mettrez en place pour compenser ce million et demi de tonnes de CO2 inutilement dépensées. Tout aussi inutile est la formidable dépense budgétaire, car ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 02/04/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission d'enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la france - Intervention le 28/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Je vais préciser mon propos. Dans le domaine viticole, que notre rapporteur connaît très bien, lorsqu'on s'engage dans un processus d'industrialisation de la production, on le fait au détriment d'un savoir-faire artisanal. Cela a pour conséquence inévitable de mettre les vins français en concurrence directe avec des vins étrangers produits selon les mêmes méthodes – même si ceux qui apprécient le vin peuvent continuer à faire des comparaisons en fonction des terroirs et de l'ensoleillement. La question se pose-t-elle de la même manière pour le fromage et pour le lait d'une manière générale ? Si on industrialise la production du camembert, par exemple, peu ...

Consulter

Commission d'enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la france - Intervention le 28/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Vous venez d'évoquer les fromages. Cela me rappelle l'intervention de José Bové lorsqu'il était député européen pour défendre le roquefort. On se posait déjà les mêmes questions à l'époque. Vous avez fait part de votre volonté de développer les exportations, en vous appuyant sur la grande diversité des produits issus du terroir et sur la culture fromagère très particulière de la France. Pour vendre davantage notre savoir-faire à l'étranger, pensez-vous que le législateur et le Gouvernement devraient promouvoir les petits exploitants, ou bien convient-il de s'appuyer sur de grands acteurs, qui joueraient en quelque sorte le rôle de chefs de file d'une ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 27/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission d'enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la france - Intervention le 26/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous avons bien compris que la question de la souveraineté n'avait pas de sens s'agissant de l'alimentation de nos concitoyens – sans vouloir remettre en question le titre de notre commission d'enquête, dont les débats permettent de déconstruire certains raccourcis journalistiques. Selon vous, notre problème de souveraineté ne concerne pas directement l'alimentation mais tient à notre extrême dépendance en matière d'intrants, de fertilisants en particulier – autrement dit, aux dérivés des phosphates. Cela nous place dans une situation délicate à l'égard du Maroc : comment fermer les frontières à un de leurs produits – les tomates, par exemple – tout ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 26/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous nous connaissons tous en tant que députés ! Nous sommes 577 !

Consulter

Commission d'enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la france - Intervention le 18/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

On l'a vu, les puissances publiques interviennent beaucoup dans le tout-marché, par exemple par l'intermédiaire des contribuables. Il ne faut pas tomber dans le déclinisme, qui est à la mode politiquement mais pas forcément dans la production alimentaire ni sur les marchés. Vous dites que l'échelle nationale n'est pas le bon niveau pour discuter de la sécurité alimentaire et se projeter. En revanche, l'appauvrissement des sols, s'il est aussi un problème européen, est a fortiori français. Sachant d'une part que nous n'avons pas commencé à réparer nos sols en changeant de pratiques, d'autre part que la production agricole française est très dépendante ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 05/03/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

La nouvelle plateforme Monmaster.gouv.fr est ouverte depuis une semaine et, déjà, des étudiants nous écrivent pour nous dire, par exemple, que la plateforme ne reconnaît pas les doubles licences, ou que les étudiants n'ont aucun moyen d'indiquer s'ils sont partis en échange universitaire pour un seul semestre ou pour toute l'année. Les utilisateurs de la plateforme, déjà surchargés de travail universitaire, doivent passer des heures à réparer ces oublis. Ce temps perdu s'ajoute à celui qu'il leur faut pour rédiger les nombreuses lettres de motivation nécessaires pour espérer ne pas faire partie à la prochaine rentrée des milliers d'étudiants qui, comme ce ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 14/02/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas, rapporteur

Rodrigo Arenas Je ne vais pas répondre dans le détail aux différentes questions qui m'ont été posées. Mais si vous me le permettez, j'aimerais intervenir sur une note plus personnelle. Charles Sitzenstuhl et moi-même avons chacun participé à cette mission d'information avec notre propre histoire et nos aventures personnelles. Je vais bientôt avoir 50 ans et je fais partie de cette génération qui a été bercée dans sa jeunesse par We are the World et SOS Éthiopie. Ceux qui pensent que la réponse aux problèmes globaux de souveraineté alimentaire peut uniquement être hexagonale sont soit des menteurs soit des cyniques. Ce n'est pas ainsi que s'est écrite l'histoire de ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 14/02/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas, rapporteur

Rodrigo Arenas Je me réjouis de la présentation de ce rapport, qui est le fruit d'une collaboration constructive avec mon co-rapporteur. Il prouve, que par-delà nos évidentes différences politiques, il est possible d'établir des diagnostics partagés et de soutenir des propositions communes dans l'intérêt de la France, des Françaises et des Français, mais aussi de l'Europe. Comme dans tous les épisodes de crise, nous sommes confrontés à un moment crucial, à un enjeu civilisationnel. D'Athènes à Varsovie, de Madrid à Berlin, de Paris à Bruxelles, la colère et la détresse du monde agricole s'expriment à travers toute l'Europe. Les causes sont très différentes à chaque ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/02/2024

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Si l'on en croit les sondages, le port de l'uniforme semble bien faire fureur chez les plus de 55 ans. Les élèves, en revanche – c'est-à-dire ceux qui sont concernés –, sont beaucoup moins enthousiastes. À Marseille, au Mans ou à Plouisy, les jeunes et la communauté éducative ont clairement dit non à cette expérience voulue par votre ministère. Nous attendons donc avec impatience votre liste de la centaine d'établissements volontaires pour mener cette expérience, car vous semblez être un peu à la peine. Ces tenues coûtent 200 euros et vous vous êtes engagée à ne pas faire payer les familles : où allez-vous trouver cet argent ? Si, cette année, vous ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 06/12/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 08/11/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 08/11/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 24/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Depuis son lancement, le SNU a plus marqué les esprits par ses dérives que par sa pertinence. Insolations et malaises en pleine canicule, harcèlement et agressions sexuelles sur des jeunes filles, propos racistes, punitions collectives répétées et diverses jusqu'à cette série de pompes effectuées sur le gravier et sur les poings : aucun adulte n'accepterait d'être traité ainsi, pourquoi nos enfants le mériteraient-ils ? En proposant le SNU à la place du stage de seconde, vos intentions sont transparentes désormais : celles et ceux qui n'ont ni le capital culturel, ni le capital social, ni les réseaux pour décrocher un stage vont donc se retrouver prisonniers ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous soutenons cet amendement qui montre les limites de la start-up nation, qui, quand on sait lire entre les lignes de la loi, permet des détournements de fonds publics, allègrement et sans aucun scrupule.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Je vous remercie pour votre avis de sagesse qui montre votre préoccupation pour les activités périscolaires des collectivités territoriales. 40 % des élèves de France vivent dans les 1 300 communes concernées par le FSDAP. Vous avez raison de rappeler qu'il y a eu un « couac », les collectivités ayant préparé leur budget relatif aux activités périscolaires en tenant compte des sommes versées par le fonds. Le précédent gouvernement nous avait assuré que les dispositions de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance portant sur les jardins d'enfants seraient abrogées, mais elles ont finalement été maintenues. C'est pourquoi nous avons de ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Ces indicateurs existent. Le débat n'est pas sur la quantité mais sur la qualification et surtout sur l'âge des élèves qui commettent ces atteintes. Alors que M. Chudeau veut exclure ces élèves, nous voulons leur accorder une attention éducative particulière. Chaque enfant est « éducable », c'est le rôle des enseignants. En tant que partis ou mouvements politiques, nous devons veiller à ne pas jeter l'opprobre sur une partie de la population et à libérer une parole qui contrevient à l'ordre républicain. Les « parents vigilants », dont les résultats sont dérisoires, donnent le signal que des parents d'élèves peuvent outrepasser la loi et prendre une ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

En économie, nous essayons de dégager des lois permettant de valider une hypothèse. Dans tout modèle économique ou économétrique, il y a toujours des perturbations. Or, les remontées de terrain indiquent que ces perturbations sont tellement importantes qu'elles invalident le modèle des évaluations. Par conséquent nous demandons aux enseignants de travailler sur la base d'hypothèses qui ne se vérifient pas et qui sont un frein à l'efficacité et à la pertinence des politiques publiques mises en place en direction des élèves en difficulté.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

J'ai l'impression que ces amendements sont satisfaits puisque la loi autorise déjà les écoles et les collectivités territoriales à imposer des uniformes. C'est par exemple le cas de Troyes, qui est revenu en arrière. J'ai lu attentivement les objectifs fixés par ces différents amendements. Je vous invite, monsieur Chudeau, à vous intéresser aux pays qui ont mis en place l'uniforme. Vous constaterez qu'aucun des objectifs que vous fixez n'est satisfait. L'uniforme ne permet pas de lutter contre la pauvreté ni contre l'homogénéisation de la pensée, les violences ou le harcèlement. Si vous vous intéressiez vraiment à ce que vous défendez, vous auriez voté ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Notre propos n'est pas d'interdire les forums de formation. Certains parents d'élèves sont également régulièrement invités par les équipes pédagogiques à présenter leur métier et parmi eux figurent des chefs d'entreprises. Notre amendement vise ceux qui interviennent en faisant du marketing auprès des enseignants et des élèves. Je tiens à votre disposition, M. le rapporteur, un certain nombre de documents qui ont été portés à notre connaissance par les fédérations de parents d'élèves. Certaines entreprises incitent les enseignants, les élèves et leurs parents à consommer leurs produits. C'est de ces pratiques dont nous voulons préserver l'école.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Cet amendement a pour but de préserver la laïcité dans les établissements scolaires. Comme vous le savez, la laïcité protège les écoles publiques du prosélytisme religieux, politique, mais aussi commercial. Or, des organisations patronales n'hésitent pas à pratiquer du lobbying en direction des élèves et des enseignants, parfois avec des « packs » éducatifs qui font de la promotion publicitaire. Cet amendement a donc pour objectif de lutter contre le prosélytisme commercial dans les écoles laïques de la République.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Les exemples de soutien que vous avez cités, monsieur le rapporteur, portent sur les investissements. Or, dans une collectivité, les coûts de l'énergie sont des frais de fonctionnement. S'il est possible d'amortir sur le plan comptable les investissements, les frais de fonctionnement sont imputés sur l'exercice budgétaire en cours. Une série de communes qui s'en sortent ne fait pas système. Les collectivités territoriales sont dans la même situation que leurs habitants, dont certains souscrivent des crédits pour payer leur loyer, en raison de la hausse des coûts de l'énergie. Je vous invite à la prudence et à prendre en compte cette série d'amendements pour ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous tenons à attirer votre attention sur le fait que de nombreuses collectivités territoriales sont exsangues, notamment en raison de l'augmentation du coût de l'énergie. Elles n'ont pas les moyens d'assumer cette hausse, sauf à faire des choix budgétaires drastiques, qui auraient un impact direct sur les populations. Quelle que soit leur taille, les collectivités territoriales sont en train de « racler les fonds de tiroirs » pour assumer leurs dépenses obligatoires. Les dépenses volontaires se sont depuis longtemps que des souvenirs. Ces amendements ont pour objectif de faire prendre conscience à l'Assemblée nationale de ces difficultés et d'inciter ceux qui ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous ne prendrons pas part au vote sur l'amendement de Mme Carel, que nous soutenons sur le fond.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nous avons toujours eu dans cette commission la volonté d'objectiver les situations avec des éléments factuels et des auditions des personnels concernés. Cet amendement II-AC75 propose une évaluation des Pial à travers l'audition de tous les acteurs concernés, en particulier les parents d'élèves, dont certains nous remontent des difficultés en termes d'attention portée à leurs enfants.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 18/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Tous les députés reconnaissent le travail essentiel de ces personnels éducatifs. Ils savent aussi que ce sont principalement des femmes qui subissent la vision que la société a d'elles. Ces amendements ont trois objectifs. Le premier est la reconnaissance statutaire. Les AESH doivent être traités comme les députés, qui bénéficient d'un statut. Le deuxième est une reconnaissance salariale. Les personnes qui s'occupent des enfants les plus fragiles doivent avoir les moyens d'effectuer leur travail. Il est indigne qu'elles soient en dessous du seuil de pauvreté et cela contribue à la faible attractivité de la profession. Enfin, le troisième objectif est la ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Le critère tenant à l'existence ou non de tensions de recrutement vaudrait si l'on avait une véritable vision de l'enseignement du sport. Les enseignants de sport travaillent aussi au sein des associations sportives. Dans beaucoup de territoires, pour ne pas dire l'ensemble d'entre eux, l'offre sportive ouverte aux collégiens par ces structures n'est plus qu'un souvenir. Le ministère clame depuis six ans l'importance du sport et insiste sur la nécessité d'avoir des professionnels pour l'enseigner, mais, lorsqu'on demande leur présence effective, on nous répond que ce n'est pas possible.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Il est étonnant que l'on ne doive pas discuter du budget au moment où on l'étudie ! On est apparemment d'accord sur le recrutement à partir du bac, mais on semble ignorer le fait que le processus peut commencer dès la troisième, puisque les collèges et les lycées constituent un formidable vivier. Nous sommes favorables à une école qui ne sépare pas les savoirs pratiques et théoriques, de même que les enseignants ne séparent pas la tête et la main.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Je m'étonne que la majorité ne se montre pas favorable à nos amendements, car ils offrent les conditions d'une pleine réussite de la loi Rilhac. Les moyens manquent pour permettre son application complète : on voit que des enfants ne sont pas pris en charge et que des enseignants sont en souffrance.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

L'amendement II-AC59 s'inspire des pays qui réussissent en Europe s'agissant des moyens mis à la disposition des enseignants et des élèves. La baisse des effectifs ne doit pas entraîner une baisse du nombre d'adultes dans la classe : elle doit au contraire permettre d'individualiser le rapport à l'enfant afin que les enseignants reprennent leur place en tant qu'autorité qui élève et non autoritarisme qui soumet.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

L'amendement II-AC5 est de repli. Le ministre a dit tout à l'heure qu'il n'y avait jamais eu une hausse aussi importante depuis 1990 – c'est vrai mais cela veut dire, justement, qu'il y en avait eu auparavant. Nous proposons de nous aligner sur les autres pays de l'OCDE, dont la France est un membre éminent.

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 17/10/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Je trouve assez étonnant qu'on dise, devant la représentation nationale, que la mobilité dépend des desiderata des collectivités territoriales, selon que des dispositifs existent ou non, et des revenus des familles – certaines peuvent payer et d'autres non. C'est porter une atteinte grave au principe d'égalité entre les élèves et créer une inégalité de destin. Il me semblait qu'on avait réglé cette question, au moins en principe, en 1789. Ce que demande Mme Folest nous semblerait cohérent et tout à fait admissible si ce que nous avons proposé pour le lycée professionnel, afin d'assurer l'égalité de choix entre élèves, avait été adopté par la ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 12/07/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Le glyphosate est un herbicide très répandu, dont les scientifiques ont démontré les dégâts qu'il inflige aux sols ; par ailleurs, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) rapportait en 2021 « une présomption moyenne d'effet cancérigène ». Or, la semaine dernière, dans un avis controversé, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) a conclu à l'innocuité de ce poison pour le sol et les agriculteurs. Certes, sortir du glyphosate ne résoudra pas l'insoutenabilité du système, mais y rester marquerait clairement le refus d'envisager sérieusement d'autres solutions. En 2017, le président Emmanuel Macron avait pris ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 11/07/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Monsieur le ministre, vous venez d'envoyer une nouvelle circulaire demandant aux écoles et aux établissements de produire des listes de fournitures raisonnables pour la rentrée scolaire. Pourquoi ne pas leur demander d'appliquer tout simplement les circulaires qui donnent des listes de fournitures scolaires individuelles ? C'est à vous qu'il revient de les y obliger et de ne pas déroger à vos propres listes. Les familles n'en peuvent plus de contribuer à ce qui devrait être gratuit, de payer pour que leurs enfants aient accès à une instruction de qualité, à savoir les voyages et les sorties, les transports, la cantine, les fournitures. Vous n'êtes pas sans ...

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 05/07/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Intervention uniquement disponible en vidéo.Consulter la vidéo en cliquant sur la miniature

Consulter

Commission des affaires culturelles et de l'éducation - Intervention le 04/07/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

Nos quartiers s'enflamment actuellement à la suite de la mort tragique d'un jeune mineur issu des quartiers populaires, et la France doit s'interroger sur les moyens à mettre en œuvre pour plus d'égalité entre les citoyens et en particulier entre tous les enfants de la République. Pourtant, la région Île-de-France s'apprête à mettre en place le tout numérique dans ses lycées, un système dont on sait qu'il renforce les inégalités dans les apprentissages. Je tiens à rappeler que plus de 40 % des élèves issus de foyers populaires ont une compétence faible ou inexistante de l'usage des outils numériques, sans oublier que ces mêmes familles souffrent souvent ...

Consulter

Commission des affaires européennes - Intervention le 21/06/2023

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Rodrigo Arenas

L'entrée dans l'univers virtuel s'accompagne d'une suspension des règles, comme vous l'avez rappelé. On peut y voler, y renaitre, être doté de superpouvoirs, y interagir avec des avatars créés par des programmes d'intelligence artificielle, y changer d'apparence et de personnalité et rencontrer une multitude de gens différents, du bout du monde, ou du bout de la rue. C'est une formidable et magnifique stimulation de la créativité. Toutefois, comme le monde réel, cet univers regorge de prédateurs et de mauvaises informations qui cache un réel danger pour nos enfants. Cela peut avoir un impact, en particulier, sur la santé mentale ou la sécurité physique des ...

Consulter